Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Les instruments du Samba

Les musiques traditionnelles 15

Aujourd'hui, nous allons bouleverser un peu l'ordre habituel de nos articles et aborder dès à présent les principaux instruments du Samba.

Accéder à un autre article de la série...

Les percus­sions – la batu­cada

Le Samba est sans doute l’un des styles musi­caux voire le style musi­cal qui emploie la plus grande variété de percus­sions diffé­rentes. L’en­semble de ces percus­sions regrou­pées s’ap­pelle une « batu­cada ». 

Nous y trou­vons tout d’abord le Surdo qui est un fût métal­lique avec une peau de frappe en haut et une peau de réso­nance en bas. Il est joué à la mailloche mais aussi à la main. C’est le plus gros tambour de la batu­cada et en tant que tel, il sera dévolu à jouer les basses. 

Le Repique ou Repi­nique est plus petit que le Surdo mais de même facture et sert avant tout à faire des appels de batte­rie et à stop­per les morceaux. Il peut servir aussi à soute­nir le Surdo sur les temps forts. Il se joue comme ce dernier, avec une baguette toute­fois à la place de la mailloche.

La Caixa est l’équi­valent dans une batu­cada de la caisse claire de nos fanfares ou des batte­ries rock ou jazz. Elle se diffé­ren­cie toute­fois de sa cousine par son timbre souvent simpli­fié (un seul fil de métal) qui vient se placer sur la peau de frappe et non sur la peau de réso­nance. Et contrai­re­ment à la tech­nique de jeu habi­tuelle des fanfares, la Caixa peut aussi être jouée en hauteur (« em cima »), au niveau de l’épaule. L’avan­tage de cette tech­nique est que le son porte beau­coup plus loin de cette manière.

La Caixa peut être complé­tée dans la batu­cada par le Tarol qui en est une version plus réduite et moins puis­sante mais peut servir à appor­ter beau­coup de relief dans la ryth­mique.

On trouve ensuite deux formes de tambou­rins, le Pandeiro qui corres­pond à notre tambou­rin clas­sique, et le Tambo­rim qui en est la version typique­ment samba. Les prin­ci­pales diffé­rences entre les deux sont que le Tambo­rim n’a pas de cymbales et qu’il se joue à l’aide d’un fouet à brins métal­liques. Les deux instru­ments sont employés au sein de la batu­cada pour produire des orne­men­ta­tions ryth­miques.

 

Pour termi­ner avec les percus­sions « à peau », je vous présente la Cuica qui est sans aucun doute l’ins­tru­ment le plus curieux et l’un des plus emblé­ma­tiques du Samba. Vous avez sans aucun doute déjà entendu ce son sans même vous douter qu’il est issu d’un instru­ment de percus­sion ! La Cuica est consti­tuée d’un fût avec une peau tendue que d’un seul côté. L’autre côté est ouvert et permet d’ac­cé­der à l’in­té­rieur du fût à une tige fixée au centre de la peau tendue. Le son est obtenu en frot­tant cette tige avec un chif­fon humide, et les diffé­rentes notes en exerçant des pres­sions sur l’ex­té­rieur de la peau.

Le reste des percus­sions est consti­tué d’ins­tru­ments métal­liques. Il y a les Chocal­hos qui peuvent prendre diffé­rentes formes, comme des tubes remplis de grains (ganzá), des manches en bois avec des tiges de métal, ou des cymba­lettes montées sur cadre.

Il y a égale­ment les célèbres cloches « Agogo », le plus souvent assem­blées par deux mais parfois aussi quadru­plées.

Le Reco­reco est une caisse de réso­nance en métal équi­pée de ressorts que l’on frotte.

Enfin l’Apito est le célèbre sifflet de Samba qui peut être utilisé comme élément de la ryth­mique mais aussi par le chef de Batu­cada pour donner des indi­ca­tions aux musi­ciens selon des codes pré-établis.

Un instru­ment un peu diffé­rent : le Cavaquinho

Le dernier instru­ment que nous présen­tons ici n’est pas utilisé dans la Batu­cada et n’ap­pa­raît pas dans les versions carna­va­lesques du Samba, mais davan­tage en des occa­sions plus inti­mistes.

Le Cavaquinho est une petite guitare à quatre cordes issue du Portu­gal où elle s’ap­pelle Machete. L’ac­cor­dage n’est pas défini et dépend de l’usage que l’on souhaite en faire, mais les deux accor­dages les plus courants sont « ré-sol-si-ré » et « ré-sol-si-mi ». En arri­vant à Hawaï, le cavaquinho a donné nais­sance … au Ukulélé !

 

← Article précédent dans la série :
D'autres Sambas
Article suivant dans la série :
Les caractéristiques musicales et rythmiques du Samba →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.