Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
The Equalizer III
8/10
Award Valeur sûre 2018
Partager cet article

Roi des égaliseurs logiciels s’il en est, le très attendu Pro-Q 3 déboule en cette fin d’année bardé de nouvelles fonctionnalités. Incontournable ? Probablement. Irréprochable ? Ça reste à voir.

Si Waves et Sonnox furent long­temps les réfé­rences en matière d’éga­li­seurs para­mé­triques numé­riques logi­ciels (compre­nez qu’on ne parle pas ici d’une quel­conque émula­tion d’EQ vintage appor­tant sa couleur au son par l’ad­di­tion d’har­mo­niques), force est d’ad­mettre que Pro-Q leur a depuis quelques années déjà ravi la place sur la plus haute marche du podium. Or, ce n’est pas tant du côté du son que l’éga­li­seur de FabFil­ter a damé le pion à la concur­rence mais sur celui des fonc­tion­na­li­tés et de l’er­go­no­mie, en propo­sant un outil à la fois riche, puis­sant et simple à utili­ser, bourré de petites choses bien pensées et qui, au quoti­dien, font une vraie diffé­rence en termes de produc­ti­vité. Bien sûr, la concur­rence a réagi et, au-delà des éditeurs dont nous parlions, de nombreux déve­lop­peurs ont proposé à leur tour des égali­seurs toujours plus perfor­mants et ergo­no­miques, de Flux à DMG en passant par Eiosis, HoFa, Melda, eaRe­ckon, ou les petits poucets Tokyo Dawn Labs, Tone­boos­ters ou DDM, lesquels offrent des outils complets pour une poignée d’eu­ros. Même l’offre free­ware actuelle ferait rougir les réfé­rences d’hier, sachant que la plupart des égali­seurs four­nis en stan­dard avec les STAN ont égale­ment bien progressé. On commence même à voir poindre des égali­seurs « intel­li­gents » comme chez iZotope ou Sonible, capables de s’adap­ter en partie au signal qu’on leur soumet. Bref, c’est peu dire que le marché est concur­ren­tiel au point que pour moti­ver l’achat d’un EQ logi­ciel à 150 euros, il vaut mieux avoir de très solides argu­ments.

Bien conscient de cela, FabFil­ter entend toute­fois appor­ter tout ce qui pouvait manquer à Pro-Q avec cette troi­sième version, sachant que la plupart des nouveau­tés inté­grées n’ont rien de gadgets.

Préci­sons-le : ce test bref inter­vient dans le cadre de notre test en vidéo du Maste­ring Bundle de FabFil­ter, réalisé à l’oc­ca­sion de la sortie de Pro-Q 3.

Toujours plus de souplesse

On débu­tera ce tour d’ho­ri­zon des nouveau­tés par la gestion tant atten­due du son multi­ca­nal jusqu’au Dolby Atmos 7.1.2, ce qui ravira d’au­tant plus les spécia­listes du son à l’image que Pro-Q détecte les canaux qu’on lui présente et permet d’ap­pliquer une égali­sa­tion diffé­rente à chacun depuis une même instance du plug-in.

proqmslrQue les musi­ciens se rassurent toute­fois car tout le reste les concerne, et notam­ment la gestion amélio­rée du mode M/S qui désor­mais ne concerne plus la globa­lité du trai­te­ment mais peut être activé pour chaque filtre. Voilà qui devrait permettre de limi­ter le nombre d’ins­tances du plug-in dans un projet, vu qu’entre les 24 bandes qu’il propose et son apti­tude à travailler en L/R ou M/S pour chacun d’entre elles, il n’y a bien que le fait de vouloir réali­ser une égali­sa­tion avant et après un trai­te­ment externe qui puisse vous pous­ser à utili­ser plus d’un Pro-Q par tranche.

proqbrickBien loin de s’ar­rê­ter à ces amélio­ra­tions atten­dues depuis belle lurette, les hollan­dais ont profité de cette nouvelle version pour glis­ser un nouveau filtre Tilt, permet­tant de modi­fier en deux clics la balance spec­trale d’un signal (autour d’une fréquence médiane que l’on peut défi­nir, plus on booste les aigus et plus les graves sont atté­nués) ainsi qu’une nouvelle pente dite « mur de brique » pour les filtres passe-haut et passe-bas. Dans ce mode, on est au-delà des 96 dB par octave, ce qui la réserve, même si l’édi­teur a fait son possible pour limi­ter les effets de phase, à des tâches très parti­cu­lières de restau­ra­tion audio ou de design sonore.

Face à cette fonc­tion­na­lité rela­ti­ve­ment anec­do­tique, il convient toute­fois d’ap­pré­cier la plus immpor­tante évolu­tion de cette V3 : la possi­bi­lité d’uti­li­ser Pro-Q en mode dyna­mique.

Q d’or dyn

À ne pas confondre avec un compres­seur multi­bande qui coupe un signal en plusieurs bandes pour appliquer à chacune une compres­sion diffé­rente, un égali­seur dyna­mique permet de défi­nir pour chaque filtre d’une courbe d’éga­li­sa­tion un seuil en deçà duquel il ne se passera rien, et au-delà duquel le boost ou l’at­té­nua­tion seront propor­tion­nels au niveau du signal. De la sorte, le trai­te­ment s’avère beau­coup plus progres­sif et ainsi plus natu­rel et trans­pa­rent qu’avec un EQ tradi­tion­nel qui, quoi qu’il se passe, applique toujours le même trai­te­ment. C’est idéal pour faire du dé-essing par exemple, mais aussi pour gérer des problèmes qui surviennent sur des pics sonores sans pour autant endom­ma­ger ce qui se trouve en deçà. En outre, par rapport au côté plus bour­rin du trai­te­ment multi­bande, c’est un moyen de travailler avec une grande préci­sion car loin des seuls passe-bas et passe-hauts qui déter­minent les bandes dans celui-ci, l’éga­li­seur dyna­mique dispose lui de filtres plus inté­res­sants pour travailler de manière chirur­gi­cale.

proqdyneqCette addi­tion n’a donc rien d’un gadget et comme d’ha­bi­tude avec FabFil­ter, elle jouit d’une excel­lente inté­gra­tion. Sur chaque bande de type Shelf ou Bell, une bague entou­rant le potard de gain permet d’ac­ti­ver ou non le mode dyna­mique. En fonc­tion du sens dans lequel on ira sur la bague, on pourra défi­nir le rapport de l’éga­li­sa­tion au signal, le seuil étant quant à lui défini auto­ma­tique­ment par le logi­ciel, même si vous pouvez d’un clic passer en réglage manuel via un petit fader. En revanche, on regret­tera de ne pas avoir la main sur les temps d’at­taque et de relâ­che­ment du trai­te­ment, Pro-Q favo­ri­sant des temps de réponse rapides par défaut. Il faut croire que l’édi­teur ne veut pas faire d’ombre au Pro-MB qui n’est toujours pas sorti en V2.

Quoi qu’il en soit, l’in­té­gra­tion de cette nouvelle fonc­tion est très convain­cante sur le plan ergo­no­mique et parce qu’on peut la combi­ner avec les diffé­rents modes (M/S ou L/R) pour chaque bande, elle agran­dit consi­dé­ra­ble­ment le terrain de jeu de Pro-Q, même si l’on regret­tera qu’elle ne puisse pas être utili­sée avec le module de Side Chain, sans doute pour ne pas faire d’ombre au Pro-MB qui permet lui de faire ce genre de choses. Pour une V4 peut-être…

Nous n’avons toute­fois même pas fini le tour de cette V3, sachant que l’édi­teur en a aussi profité pour glis­ser au rayon ergo­no­mie quelques nouveau­tés qui vous chan­ge­ront la vie au quoti­dien.

Fenêtre sur Q

On ne le dira jamais assez : à part pour du nettoyage, on ne règle pas l’éga­li­sa­tion d’une piste sans prendre en compte l’éga­li­sa­tion des autres pistes. En effet, l’équi­libre spec­tral d’un morceau repose sur le fait que chacune de ses pistes trouve sa zone d’ex­pres­sion sans empié­ter sur les autres et qu’il faut autant que possible procé­der à des égali­sa­tions complé­men­taires, surtout lorsque deux instru­ments se partagent les mêmes bandes passantes, auquel cas on se retrouve avec des problèmes de masquage. L’exemple typique de cela, c’est celui de la basse et de la grosse caisse qui toutes deux s’ex­priment dans le grave et ont tendance à se marcher sur les pieds. Mais on trou­vera encore quan­tité d’exemples dans le registre médium où des instru­ments comme la guitare, les claviers ou les cuivres rentrent souvent en compé­ti­tion avec la voix. Pour aider l’in­gé­nieur à résoudre ces problèmes, iZotope avait inau­guré avec Neutron un ingé­nieux système de visua­li­sa­tion repo­sant sur l’ap­ti­tude des diffé­rentes occu­rences du plug-in à commu­niquer entre elles.

proqconflictAtten­tif à ce qui se fait ailleurs, FabFil­ter a inté­gré un système simi­laire. De fait, dans une occu­rence de Pro-Q, vous pouvez désor­mais affi­cher en surim­pres­sion la courbe de réponse en fréquences de toutes les autres instances du plug-in, tandis qu’un halo rouge vous signale la zone spec­trale dans laquelle un problème de masquage est détecté. La chose très agréable par rapport à ce qu’a fait iZotope, c’est qu’on dispose auto­ma­tique­ment du nom des pistes pour recon­naître les diffé­rentes instances (et non Pro-Q 1, Pro-Q 2, Pro-Q 3, etc. comme dans Neutron qui demande de tout renom­mer à la main) qui nous attendent toutes dans un petit menu en agitant leurs jolies petites courbes.

En revanche, on regret­tera de ne pas pouvoir pilo­ter les autres instances du plug-in à partir de la même fenêtre, chose que Neutron sait faire. En effet, lorsqu’on veut arbi­trer un conflit entre deux instru­ments, on procède souvent avec des égali­sa­tions complé­men­taires : plutôt que d’at­té­nuer de 6 dB à 2 kHz une piste A sans toucher à la piste B, on préfé­rera atté­nuer A de 3 dB seule­ment et boos­ter B de 3 dB à la même fréquence pour obte­nir le même diffé­ren­tiel. Avec Pro-Q 3, il faudra effec­tuer ces correc­tions succes­si­ve­ment en ouvrant chacune des instances du plug-in, ce qui est un peu labo­rieux quand on a goûté au système d’iZo­tope.

Conve­nons toute­fois que l’édi­teur fait son possible pour amélio­rer notre quoti­dien car en marge de tout ce que nous avons listé, ce Pro-Q 3 compte encore quan­tité de petites amélio­ra­tions, qu’il s’agisse de l’af­fi­chage des valeurs des pics en mode Spec­trum Grab, de la possi­bi­lité de faire de l’EQ Matching avec la courbe Post EQ de n’im­porte quelle autre occu­rence, ou encore de l’amé­lio­ra­tion du menu contex­tuel pour chaque bande. Et c’est sans parler des quali­tés habi­tuelles du plug-in qui font que, aujour­d’hui encore, même Pro-Q 2 est un plai­sir à utili­ser (gestion du mode plein écran, raccour­cis claviers et compor­te­ment de la souris malins, légè­reté côté CPU, etc.). Bref, dans l’en­semble, si ce n’est pas parfait, ce n’est vrai­ment pas loin de l’être…

Conclu­sion

Fabfil­ter ne se moque pas du monde avec cette troi­sième version de son égali­seur phare, en appor­tant quan­tité d’amé­lio­ra­tions à un outil qui était déjà excellent. Toujours plus riche sur le plan des fonc­tion­na­li­tés, Pro-Q réus­sit à être encore plus puis­sant et poly­va­lent sans perdre de sa légen­daire ergo­no­mie. Vaut-ce la peine de le mettre à jour ? Oui, rien que pour béné­fi­cier de l’EQ dyna­mique et oui dans la mesure où FabFil­ter propose des offres de mise à jour intel­li­gentes avec des tarifs dégres­sifs en fonc­tion du nombre de plug-ins dont vous dispo­sez. On regret­tera toute­fois que le side chain ne soit pas géré par l’EQ dyna­mique ou encore l’ab­sence de réglages d’at­taque et de relâ­che­ment pour en gérer la réac­ti­vité.

Vaut-ce main­te­nant la peine d’in­ves­tir 150 euros en regard de ce qu’on trouve désor­mais en stan­dard dans nos STAN ou dans l’offre free­ware ? Tout dépend de l’at­ta­che­ment que vous avez à l’idée de produc­ti­vité : l’ou­til est en effet si intui­tif et bien fichu qu’il vous fera gagner un temps non négli­geable au quoti­dien, ce qui a une vraie valeur pour un profes­sion­nel qui facture à l’heure, mais peut aussi revê­tir un inté­rêt pour l’ama­teur qui ne veut pas que son élan créa­tif soit contra­rié par un outil qui alour­dit les tâches répé­ti­tives. Quand on y a goûté d’ailleurs, il est bien diffi­cile de reve­nir à des outils plus rustiques et moins bien pensés, raison pour laquelle le Pro-Q est le « Go to » EQ de quan­tité d’uti­li­sa­teurs, pros comme amateurs. Et ce n’est sans doute pas avec cette version qu’ils chan­ge­ront de crème­rie.

On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine Voir tous les épisodes de "On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine"
8/10
Award Valeur sûre 2018
Points forts
  • Toujours plus riche mais pas moins ergonomique
  • Enfin un mode dynamique
  • Flat Tilt EQ
  • Spectrum Grab, une autre façon de régler l’EQ
  • Des pentes allant jusqu’au « mur de brique »
  • Affichage des courbes des autres instances de Pro-Q et des zones de masquage
  • Gestion du surround
  • Mode M/S ou L/R pour chaque bande
  • Tout ce qu’on adore dans Pro-Q : l’ergonomie, les raccourcis malins, les 24 bandes, l’EQ matching, la richesse fonctionnelle, la consommation CPU
Points faibles
  • Pas de possibilité de gérer l’attaque et le relâchement du gain en mode dynamique
  • Pas de possibilité de gérer l’aspect dynamique de l’EQ en side chain
  • On aimerait pouvoir gérer n’importe quelle instance de Pro-Q depuis n’importe quel instance de Pro-Q (à la Izotope Neutron)
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.