Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Native Instruments Kontakt 5
Photos
1/186

Test du Native Instruments Kontakt 5

Sampler et lecteur d'échantillons virtuel de la marque Native Instruments appartenant à la série Kontakt

Prix public : 379 € TTC
test
13 réactions
Kontakt passe la cinquième

Dans l'avalanche de nouveaux produits déclenchée par Native Instruments en septembre dernier, une nouvelle version de Kontakt a déboulé, ni vue ni connue. Voici un rapide compte-rendu des quelques nouveautés.

Kontakt est devenu avec les années un incon­tour­nable sur le marché des samplers virtuels. Mais avec l’ar­ri­vée de Mach­Five 3 de MOTU et HALion 4 de Stein­berg, Native Instru­ments se devait de réagir en mettant à jour son bébé. Quelles sont les nouveau­tés de cette cinquième mouture ? C’est ce que nous allons voir…

Tu m’fais d’l’ef­fet

Native Instruments Kontakt 5

L’édi­teur alle­mand utilise souvent des tech­no­lo­gies déjà déve­lop­pées en interne (voire en externe) pour agré­men­ter certains de ses logi­ciels. Ainsi nous avons constaté la présence de ses effets fraî­che­ment présen­tés (G-EQ, Solid Bus Comp) dans sa batte­rie virtuelle Studio Drum­mer, de sa réverbe à convo­lu­tion Reflek­tor dans Guitar Rig Pro 5, etc. Kontakt 5 n’échappe pas à la règle et l’on voit appa­raitre quatre nouveaux effets bien connus : Solid G-EQ, Solid Bus Comp, Tran­sient Master et Tape Satu­ra­tor. Nous ne nous éten­drons pas sur ces derniers qui ont déjà été testés sur votre site préféré.  Néan­moins, nous pouvons nous réjouir de leur présence au sein de Kontakt, étof­fant ses possi­bi­li­tés de trai­te­ments. Vu le prix des effets seuls, c’est un beau cadeau de la part de Native Instru­ments !

Qualité filtre

Native Instruments Kontakt 5

Parmi les nouveau­tés, notons la présence de 37 nouveaux filtres qui ravi­ront les sound desi­gners. D’au­tant plus que le créa­teur du synthé virtuel Massive est derrière tout ça : quand on vous dit que l’édi­teur utilise ses tech­nos de manière trans­verse ! On retrouve des filtres clas­siques : passe haut, passe-bas, passe-bande, avec des pentes plus ou moins fortes, plus ou moins réson­nants, des clas­siques (Ladder), des propres (State Variable) ou agres­sifs (Daft), des peak/notch, mais aussi des « Formants » pour des effets de type « Talk box », des multis (combi­nai­sons de filtres)… La liste est dispo­nible ici et le manuel est très complet à ce sujet. Notons tout de même la présence de filtres AR (Adap­tive Reso­nance) qui adaptent la réson­nance en fonc­tion du signal entrant. Pratique pour rendre un son moins agres­sif par exemple.

Sampleurs à l’an­cienne et Time Stret­ching

Native a pensé aux nostal­giques de vieilles MPC et a inté­gré des nouveaux modes permet­tant de recréer le son de ces boîtes issues des années 80. Et devi­nez quoi ? Les algo­rithmes proviennent de leur « MPC » maison, Maschine. Le premier mode S1200 dégrade la qualité des samples (en 12 bit, 26 kHz envi­ron) et modi­fie le compor­te­ment de Kontakt vis-à-vis du pitch et de son moteur audio. Le deuxième mode MP60 simule une autre MPC des années 80 (Akai ?), et utilise les mêmes subter­fuges que le premier mode afin de donner un carac­tère vintage au son. La qualité reste quand même supé­rieure au mode S1200.

Native Instruments Kontakt 5

Autre nouveauté de la version 5 de Kontakt, c’est l’ar­ri­vée d’un nouvel algo­rithme (Time Machine Pro) pour le Time Stret­ching. Alors, vous allez me dire, dans quel logi­ciel ils l’ont piqué cette fois-ci ? Eh bien chez un déve­lop­peur tiers, zPlane, dont la qualité de ses trai­te­ments n’est plus à démon­trer. D’ailleurs Native Instru­ments n’est pas le seul à avoir eu l’idée de deman­der du renfort auprès de cet éditeur. Ainsi, zPlane a dans son carnet de clients quelques noms pres­ti­gieux comme Stein­berg, Able­ton, Korg, Image-Line, Mackie, M-Audio… L’al­go­rithme consomme plus de ressource que les autres présents dans le logi­ciel, mais il est de meilleure qualité et reste le seul à propo­ser un mode reverse en temps réel. Native recom­mande de l’uti­li­ser pour les correc­tions réalistes, mais pas les effets extrêmes.

Bus et MIDI

L’édi­teur a aussi redé­si­gné le système de bus, ce dernier propose désor­mais 16 canaux, avec des inserts et des envois d’ef­fets. Il est ainsi possible d’uti­li­ser des effets diffé­rents (en insert) pour certains canaux et de quand même tous les envoyer (via les envois auxi­liaires) vers un compres­seur stéréo. Cela était possible avec un séquen­ceur, mais on peut le faire main­te­nant direc­te­ment dans Kontakt, sympa.

On a vu aussi débarquer avec le logi­ciel Studio Drum­mer (qui rappe­lons-le utilise le moteur de Kontakt 5) des fichiers MIDI sous l’ap­pel­la­tion de « grooves ». C’est en fait une nouvelle fonc­tion­na­lité de cette version 5 qui permet désor­mais de jouer des boucles et des patterns « in the box » via son propre lecteur de fichiers MIDI. Cela permet­tra doré­na­vant aux four­nis­seurs de banques Kontakt de propo­ser des fichiers MIDI et de les inté­grer direc­te­ment dans l’in­ter­face, certai­ne­ment une bonne nouvelle pour les utili­sa­teurs.

Enfin, sachez que tout futur acqué­reur de Kontakt 5 se verra offrir la banque de sons Retro Machines mk2 (qu’il télé­char­gera direc­te­ment sur le site de Native Instru­ments). Cette biblio­thèque regroupe des samples de vieux synthé­ti­seurs analo­giques et numé­riques, un arpé­gia­teur et des presets utili­sant le moteur de Kontakt 5. Sachant que cette banque est vendue 69€, c’est plutôt sympa de la part de Native.

Conclu­sion

Kontakt enfonce le clou avec de nouveaux éléments repris à droite et à gauche : des effets de leur gamme Solid Mix, des filtres propo­sés par le cerveau de Massive, des modes « MPC vintage » issus de Maschine et un nouvel algo­rithme de Time Stret­ching signé zPlane. Ajou­tez à cela un routing plus complet (inserts, envois), et l’in­té­gra­tion d’un lecteur de fichiers MIDI, et vous obtien­drez le sampleur virtuel de réfé­rence. Les posses­seurs de la version 4 n’ayant pas les effets Solid Mix pour­ront upgra­der sans hési­ta­tion pour 99€. Ceux inté­res­sés par Retro Machines mk2 pour­ront faci­le­ment craquer aussi… Pour ceux n’ayant pas encore de licence Kontakt, nous vous conseillons très forte­ment de jeter un coup d’oeil aux offres Komplete 8 (on en parle juste en dessous) : pour 120€ de plus, on vous propose une très grande collec­tion de logi­ciels signés Native Instru­ments.

Points forts
  • Des effets Solid
  • 37 nouveaux filtres par le créateur de Massive
  • Nouvel algo de Time Stretch signé zPlane
  • Routing plus complet
  • Lecteur de fichiers MIDI intégré
  • Retro Machines mk2 offert
Points faibles
  • Pas tant de nouveautés que ça
  • Certains instruments en deçà
  • Usine à gaz pour les néophytes
  • Le prix de Kontakt seul par rapport à Komplete
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.