Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Fulltone OCD-Ge
Photos
1/96

Test Fulltone OCD-Ge

La pédale à Germaine !
9/10
Award Valeur sûre 2021
Partager cet article

Le nom ne laisse guère de suspense : pour la version Custom Shop de la célèbre OCD, Fulltone tente un assaisonnement au Germanium...

Dès sa sortie, l’OCD est rapi­de­ment deve­nue un véri­table clas­sique du genre, se retrou­vant sur de nombreux pedal­boards de guita­ristes pros. Comme à son habi­tude, Michael Fuller, le desi­gner en chef et patron de Full­tone, a pondu un circuit parti­cu­liè­re­ment bien pensé et redou­ta­ble­ment effi­cace.

Si les toutes premières OCD sorties des ateliers de la marque étaient équi­pées d’une diode au Germa­nium, l’idée fut aban­don­née à cause notam­ment de l’ex­plo­sion du coût de ce compo­sant et égale­ment de sa rareté. Début 2019, Michael Fuller a réussi à acqué­rir un stock assez consé­quent de diodes au Germa­nium et a donc décidé de réali­ser l’OCD ultime : la fameuse OCD Ge sur laquelle j’ai l’im­mense plai­sir de me pencher aujour­d’hui, issue du Custom Shop de la marque cali­for­nienne.

Un circuit drôle­ment bien fichu

OCDGEinside-2L’OCD de Full­tone est bien connue pour ses quali­tés très musi­cales, sa dyna­mique de folie et son côté très ouvert qu’on ne trouve pas sur les autres pédales du marché. La pédale doit aussi son succès à la quan­tité d’har­mo­niques complexes qu’elle ajoute au signal, sans le déna­tu­rer pour autant et en conser­vant le carac­tère du couple guitare-ampli utilisé. Le circuit origi­nal conçu par Michael Fuller est rude­ment bien pensé et s’ar­ti­cule autour d’un ampli-OP JFET et de deux tran­sis­tors MOSFET qui ne sont pas reliés à la masse mais à la tension de réfé­rence (VRef). Ces tran­sis­tors sont en confi­gu­ra­tion « hard-clip­ping » et génèrent donc une quan­tité de gain assez impor­tante. Sur notre version Ge tout droit sortie du Custom Shop de la marque, on trouve deux diodes au Germa­nium appai­rées qui fonc­tionnent en conjonc­tion des tran­sis­tors à effet de champ. On a donc un seuil de satu­ra­tion élargi et une courbe de satu­ra­tion beau­coup plus douce qui se traduisent par une sono­rité et une réponse encore plus proches de celles d’un ampli à lampes et davan­tage d’har­mo­niques à l’oc­tave supé­rieure.

OCDGe-13Le côté plus doux induit par l’uti­li­sa­tion des diodes au Germa­nium a permis à notre élec­tro­ni­cien cali­for­nien de chan­ger certaines valeurs de compo­sants afin de lais­ser passer davan­tage d’ai­gus, ce qui donne un son plus défini, avec davan­tage de clarté. De plus, on peut monter le potard de tona­lité dans ses réglages les plus extrêmes sans jamais obte­nir un son agres­sif ; on conserve de la clarté et de la défi­ni­tion sans s’ar­ra­cher les oreilles. Michael Fuller est retourné à un poten­tio­mètre Audio loga­rith­mique pour le volume, comme sur les toutes premières OCD, cette version Ge déve­lop­pant un peu plus de volume que la version « stan­dard ». Cela permet de mani­pu­ler le potard avec davan­tage de préci­sion, surtout dans le premier tiers de sa course. Les contrôles présents sur la pédale sont iden­tiques à la version « stan­dard », on n’est pas débous­solé.

OCDGe-10On retrouve les réglages Volume, Drive et Tone auxquels vient s’ajou­ter le fameux switch « HP/LP ». Ce dernier permet de bascu­ler entre les réglages High Peak et Low Peak. Le réglage High Peak génère plus de gain et de volume et déve­loppe une légère bosse dans les médiums, entre 1kHz et 2kHz. Ce réglage confère à la pédale une sono­rité à l’an­glaise, typée Marshall/Vox. Le réglage Low Peak est conçu pour être trans­pa­rent et pour fonc­tion­ner très bien en clean boost. Le réglage de volume déve­lop­pant jusqu’à 20dB (et même plus en mode HP), la pédale s’avère parti­cu­liè­re­ment effi­cace utili­sée comme un clean boost. Enfin, un switch inter­ner permet de chan­ger de méthode de bypass : True Bypass ou Enhan­ced Bypass. Les poten­tio­mètres exercent une bonne résis­tance ce qui permet un réglage précis. On accède à l’in­té­rieur de la pédale en dévis­sant quatre petites « Thumb Screws » chères à la marque.

L’over­drive obsé­dante et compul­sive

Le sigle OCD signi­fie « Obses­sive Compul­sive Drive », et en jouant cette version Ge, on comprend très bien pourquoi. La pédale déve­loppe une dyna­mique remarquable et réagit parfai­te­ment aux varia­tions d’at­taque, ce qui lui donne un ressenti très natu­rel et orga­nique. Même chose quand on triture le réglage de volume de sa guitare, la pédale est très réac­tive. En mode Low Peak, la promesse du fabri­cant est tenue, l’OCD Ge est tota­le­ment trans­pa­rente et ne colore que très peu le son, on a juste l’im­pres­sion d’avoir mis son ampli (beau­coup) plus fort. La course du réglage Drive est assez longue et on peut trou­ver rapi­de­ment le son recher­ché et le taux de satu­ra­tion idéal. Avec ce réglage sur sa posi­tion mini­male, la pédale produit un léger over­drive avec un grain très agréable et chaleu­reux. En augmen­tant le taux de satu­ra­tion, le son s’épais­sit mais conserve un côté doux et jamais agres­sif. La satu­ra­tion est riche en harmo­niques et la pédale déve­loppe beau­coup de sustain malgré une compres­sion très légère et un ressenti de jeu très ouvert. Les diodes au Germa­nium aident à donner ce ressenti très proche de ce que peut offrir un (très bon) ampli à lampes et à déve­lop­per davan­tage d’har­mo­niques à l’oc­tave supé­rieure.

En passant en mode High Peak, on gagne effec­ti­ve­ment en volume et en satu­ra­tion, sur toute la course du potard Drive. La légère bosse dans les médiums est égale­ment percep­tible et ajoute, comme la marque l’af­firme, un côté très British au son. Ce réglage colore un peu plus le son mais on recon­naît quand même l’am­pli et la guitare sur lesquels on est en train de jouer, c’est très chouette. Le réglage de Tone a été parti­cu­liè­re­ment bien conçu. Si on souhaite bien sortir du mix en ayant un son le plus ouvert et donc le moins compressé possible, on peut très bien le placer sur sa valeur maxi­male. Ce réglage ouvre le son davan­tage sans qu’il devienne perçant ni doulou­reux, comme cela peut souvent être le cas sur quelques pédales d’over­drive. Que ce soit avec des micros doubles ou des micros simples, l’OCD Ge est très agréable à jouer.

En mode clean boost, les 20dB de boost procu­rés par le réglage de volume permettent d’at­taquer l’étage d’en­trée d’un ampli et de le faire satu­rer légè­re­ment sans problème, de manière très musi­cale. Le carac­tère doux et ouvert de la pédale est bien retrans­crit dans cette utili­sa­tion en boost. Pour davan­tage de dyna­mique et de clarté dans le son (comme si c’était néces­saire), Full­tone offre la possi­bi­lité, comme sur l’OCD stan­dard, d’ali­men­ter la pédale en 18 volts.

Crun­chy Amp – Max Volume Mini­mum Gain Low Peak (boost) (Gibson SG Special)
00:0001:06
  • Crun­chy Amp – Max Volume Mini­mum Gain Low Peak (boost) (Gibson SG Special)01:06
  • Gain 12o’­clock Low Peak – Tone Messing (Gibson SG Special)01:31
  • Gain 12o’­clock Low Peak:High Peak (Gibson SG Special)02:31
  • Max Gain High Peak – Clean Up (Gibson SG Special)02:48
  • Max Gain Low Peak – Clean Up (Gibson SG Special)03:16

Over­drive/Distor­sion qui déchire

L’OCD mérite très bien son nom, on devient vite obsédé par cette petite boîte bleue. On l’uti­lise effec­ti­ve­ment de façon compul­sive et elle sait se rendre indis­pen­sable. Michael Fuller signe encore une pédale bour­rée de charme, très atta­chante et redou­table. Elle est effi­cace dans tous les cas de figure, se marie très bien avec d’autres pédales et de plus, elle est superbe recou­verte de sa fini­tion bleue paille­tée. Tous les réglages sonnent bien et l’OCD Ge comblera de bonheur tout guita­riste qui posera le bout de la botte dessus. Propo­sée au tarif de 249 €, cette version Custom Shop avec ses diodes au Germa­nium a un bon rapport qualité/prix.

9/10
Award Valeur sûre 2021
Points forts
  • Circuit très bien conçu
  • Sonorités transparentes mais avec du caractère
  • Pédale très attachante avec beaucoup de charme
  • Polyvalence
  • Qualité de fabrication excellente
  • Pédale assez singulière pour un effet aussi répandu
Points faibles
  • ?????????????
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.