Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
AcousticSamples VTines mkI
Photos
1/16

Test de l’Acousticsamples VTines

Piano électrique virtuel de la marque AcousticSamples

Prix public : 99 € TTC
test
73 réactions
Colosse de Rhodes
9/10
Award Valeur sûre 2018
Partager cet article

Après avoir remis les pendules des B3 virtuels à l'heure, Acousticsamples revient sur le cas du Fender Rhodes. Une nouvelle référence ?

Test de l’Acousticsamples VTines : Colosse de Rhodes

Il existe tant de Fender Rhodes virtuels sur le marché qu’à moins de dispo­ser de solides argu­ments, on voit mal ce qui pour­rait déci­der un éditeur à en sortir un de plus. Or, les argu­ments solides, c’est préci­sé­ment la spécia­lité d’Acous­tic­samples dont, faut-il le rappe­ler, le B-5 est devenu dès sa première version le mètre étalon des orgues B3 virtuels, et dont les guitares se sont hissées parmi les plus grandes réfé­rences du genre. A l’heure où débarque VTines, le nouveau Rhodes MkI de l’édi­teur qui en propo­sait déjà un à son cata­logue, il va sans dire qu’on est curieux de voir de quoi il retourne. Et la première surprise nous attend des l’ins­tal­la­tion.

Banque au format UFS que vous pour­rez lire dans Falcon ou le Free­ware UVI Works­ta­tion, VTines pèse moins de 90 Mo une fois installé, ce qui s’avère extrê­me­ment léger en regard des Rhodes samplés exis­tant sur le marché. Pour vous faire une idée, le bon vieux Scar­bee Mark I qui, malgré ses 15 ans, est long­temps demeuré une réfé­rence en la matière, repose sur 1,3 Go de samples, tandis que le Canter­bury Suit­case de Sonic­cou­ture repose sur 16 Go d’échan­tillons !

AcousticsampleS VTines mkI : accueilQuel est donc cette diable­rie qui permet au VTines d’être aussi léger ? C’est simple : tout comme le B-5, il repose sur un moteur audio hybride appliquant une couche de modé­li­sa­tion physique à un jeu de samples de base, ce qui, outre la légè­reté, procure de nombreux avan­tages. Ceux qui ont joué avec le Lounge Lizard d’AAS ou la banque Elec­tric Pianos de Piano­teq le savent, la modé­li­sa­tion procure de nombreux avan­tages sur l’échan­tillon­nage. Sans même parler des multiples possi­bi­li­tés que cela offre en matière de para­mé­trage, cette tech­no­lo­gie offre une réponse conti­nue à la vélo­cité qui néces­si­te­rait des centaines de Go de données pour obte­nir un équi­valent avec du sampling pur sur certains instru­ments. La modé­li­sa­tion ne s’en­combre pas en effet de layers ou de round robin : géné­rés par des algo­rithmes, les sons ne sont jamais deux fois les mêmes et il en résulte une grande expres­si­vité de l’ins­tru­ment ainsi qu’un feeling orga­nique vrai­ment sensible au jeu. L’unique souci de cette tech­no­lo­gie tient dans le fait qu’en dépit d’in­dé­niables progrès au fil de ces dernières années, le son obtenu garde un petit côté ´trop propre sur soi’ pour convaincre plei­ne­ment. Les modèles physiques ont beau être épatants, procu­rant des sensa­tions de jeu proches de l’ins­tru­ment réel en termes de réac­ti­vité, on y décèle souvent ce petit rien d’ar­ti­fi­ciel qui fait la diffé­rence avec le vrai (notam­ment dans les graves concer­nant les Rhodes), là où le sample fait plus faci­le­ment illu­sion à la fin bien qu’il ne procure pas les mêmes sensa­tions de jeu.

Conscient de cela, Acous­tic­samples a donc choisi de conci­lier le meilleur des deux mondes, conju­guant l’au­then­ti­cité du sample et la souplesse de la modé­li­sa­tion comme cela avait été fait pour le B-5. Reste à voir si cela fonc­tionne aussi bien qu’avec ce dernier.

Tine-age Dream

Dès les premiers accords plaqués, alors que le preset par défaut est une simple sortie DI dépour­vue de tout effet, on est frappé par le côté clean et brillant du son comme par son éten­due spec­trale. Des basses aux aigus, c’est vrai­ment très beau et équi­li­bré, avec une attaque bien défi­nie et un son de Bell bien présent. Cet équi­libre se retrouve dans la réac­tion à la dyna­mique de jeu, le VTines évitant l’écueil de quan­tité de concur­rents qui tordent le son trop vite et négligent le registre pianis­simo de l’ins­tru­ment, son côté « Glocken­spie­lien » pour parfois sombrer dans la cari­ca­ture Wurlit­zienne.

N’al­lez pas en déduire que nous sommes face à un ventre mou qui ne sait pas s’éner­ver. Dès qu’on lui rentre dedans, en effet, VTines délivre ainsi ce son crémeux si carac­té­ris­tique, et on sent qu’entre ces registres et le prin­cipe de vélo­ci­tés conti­nues, le dernier né d’Acous­tic­samples respecte toutes les nuances du jeu.

Histoire d’illus­trer tout cela, voici deux exemples montrant le côté teigneux de l’ins­tru­ment comme son aspect plus déli­cat (je rappelle que nous ne sommes ici qu’en DI, sans le moindre trai­te­ment).

Ballad – Acous­tic­samples Vtines
00:0000:24
  • Ballad – Acous­tic­samples Vtines00:24
  • Groove – Acous­tic­samples Vtines00:12

Et pour vous faire une idée de l’état de la concur­rence, voici les mêmes fichiers MIDI joués par la plupart des concur­rents avec les réglages les plus neutres possibles (sortie DI sans aucun effet et égali­sa­tion neutre en mone).

D’abord sur le passage énervé :

Groove – Waves Elec­tric88
00:0000:12
  • Groove – Waves Elec­tric8800:12
  • Groove – Sonic­cou­ture EP73 Decons­truc­ted00:12
  • Groove – Scar­bee MkI00:12
  • Groove – Scar­bee Clas­sic EP-88s00:12
  • Groove – Piano­teq 600:12
  • Groove – Neo Soul Keys00:12
  • Groove – Lounge Lizard EP-400:12
  • Groove – Keys­cape Rhodes LA Custom00:12
  • Groove – Keys­cape Rhodes Clas­sic00:12
  • Groove – EZkeys00:12
  • Groove – Artu­ria Stage-73 V00:12
  • Groove – Air Music Velvet00:12
  • Groove – Addic­tive Keys00:12

Puis le passage calme :

Ballad – Sonic­cou­ture EP73 Decons­truc­ted
00:0000:24
  • Ballad – Sonic­cou­ture EP73 Decons­truc­ted00:24
  • Ballad – Scar­bee MkI00:24
  • Ballad – Scar­bee Clas­sic EP-88s00:24
  • Ballad – Piano­teq 600:24
  • Ballad – Neo Soul Keys00:24
  • Ballad – Lounge Lizard EP-400:24
  • Ballad – Keys­cape Rhodes LA Custom00:24
  • Ballad – Keys­cape Rhodes Clas­sic00:24
  • Ballad – EZkeys00:24
  • Ballad – Artu­ria Stage-73 V00:24
  • Ballad – Air Music Velvet00:24
  • Ballad – Addic­tive Keys00:24
  • Ballad – Waves Elec­tric8800:24
 

Inutile de dire que les varia­tions d’un plug-in à l’autre sont flagrantes et même si certaines d’entre elles sont dues au réglage de l’ins­tru­ment samplé ou modé­lisé, sachant que pas un Rhodes n’est semblable à l’autre et que les réglages (ou mauvais réglages) de ces derniers ont une grosse influence sur le son, il n’en demeure pas moins que bien des choses ne sont pas expli­cables de la sorte : l’EZ­keys qui n’offre aucune nuance dans le timbre et distord même à faible vélo­cité, le manque flagrant de basses sur le Waves ou le Velvet, les peines qu’éprouve l’Ad­dic­tive Keys à durcir le ton, le manque de grain dans le bas du Lounge Lizard, etc. De fait, lorsqu’on met de côté ceux dont la bande de réponse en fréquences est rabo­tée (que ce soit dans les graves, les aigus ou les deux) et ceux qui lorgnent sur le Wurlit­zer en tordant dès les premières vélo­ci­tés, on se rend vite compte que notre ami VTines est dans le pelo­ton de tête, et que sa réponse en vélo­cité conti­nue comme le réalisme de ses sample de relâ­che­ments ou la propreté du son qu’il présente (sur les modèles Keys­cape, un bruit de fond est présent sur chaque sample qui, même lorsqu’on active le denoi­ser inté­gré, a vite fait de s’ac­cu­mu­ler sur les accords et ce n’est pas forcé­ment ce qu’on attend d’une sortie DI) consti­tuent un avan­tage non négli­geable sur tous ses petits cama­rades. Or, VTines a encore nette­ment plus à offrir, comme nous allons le voir en faisant le tour du logi­ciel.

Sous le capot

Comme à son habi­tude, l’édi­teur a misé sur une inter­face photo­réa­liste qui tente de conser­ver au maxi­mum l’er­go­no­mie de l’ori­gi­nal. De la sorte, sur l’on­glet Main qui nous accueille, on dispose de 4 potards à bague qui permettent de régler le son dans ses grandes lignes : le premier permet de doser le mélange entre son acous­tique et son élec­trique, le second de gérer les basses et les aigus, le troi­sième de para­mé­trer le trémolo (vitesse et inten­sité mais aussi synchro­ni­sa­tion au tempo de l’hôte et commu­ta­tion mono/stéréo de l’ef­fet) et le quatrième de doser la réverbe et la distor­sion. Complé­tant le tout, un sélec­teur permet d’ac­ti­ver ou non l’am­pli en sortie tandis qu’un gestion­naire de presets permet de sauve­gar­der ses réglages ou d’ac­cé­der à une tren­taine de sons propo­sée par Acous­tic­samples.

ampQuatre autres panneaux vous sont propo­sés : Amp permet de régler le dosage Dry/Wet de l’am­pli du Rhodes et le place­ment des micros qui le reprennent, FX vous donne accès au réglage de six pédales dont le chaî­nage est fixe (chorus, phaser, flan­ger, wah, delay, Leslie, satu­ra­tion, réverbe), MIDI d’édi­ter la courbe de réponse en vélo­cité à main levée ou via un ingé­nieux système consis­tant à deduire cette dernière de notes que vous jouez (une sorte de MIDI Learn de la vélo­cité), et enfin PREFS qui vous permet de régler en profon­deur les para­mètres du clavier, et qui mérite qu’on s’y arrête un instant.

 

 

  • accueil
  • fx
  • velocite

Avant cela, je vous propose toute­fois d’en­tendre ce que donne le Vtines avec ampli et trémolo enclen­chés, puis avec le chorus utili­sant l’algo de Thorus, l’ex­cellent chorus d’UVI.

Alicia­Tre­molo
00:0000:50
  • Alicia­Tre­molo00:50
  • Alicia­Cho­rus00:50

PREFS à tout

prefsC’est à cet endroit précis que l’on se rend compte que l’on n’est pas face à du sampling pur mais aussi face à de la modé­li­sa­tion. Il ne s’agit pas d’in­ter­ve­nir sur une enve­loppe ADSR globale ou sur le réglage du cycle de Round Robin, mais de régler pour chaque note (un réglage global est aussi possible) certains aspects méca­niques de l’ins­tru­ment, comme on le ferait dans un vrai Rhodes armé d’un tour­ne­vis. C’est ainsi que vous pour­rez déter­mi­ner la hauteur de chaque lamelle (la fameuse tine) comme le distance du micro élec­tro­ma­gné­tique qui lui est assi­gné, ou encore le niveau de cloche (Bell) qu’on retrou­vera dans le son, l’at­taque comme le niveaux des samples de relâ­che­ment qui ont fait l’objet d’une atten­tion toute parti­cu­lière, le niveau mini­mum et maxi­mum à partir duquel se déploient les harmo­niques et comment elles se déploient, et évidem­ment l’ac­cor­dage de la note. Bref, un monde de possi­bi­li­tés s’ouvre à vous permet­tant d’ob­te­nir des Rhodes à la person­na­lité très diffé­rentes, mais aussi bien des effets spéciaux.

Voyez d’ailleurs les exemples suivants pour vous en convaincre, ces exemples faisant usage des options de confi­gu­ra­tions comme de la section d’ef­fets pour certains :

Power­Pop
00:0000:11
  • Power­Pop00:11
  • Glock00:11
  • Keys00:11
  • more­bells00:11
  • Phaser00:11
  • 80s00:11
  • Wah00:11

Souli­gnons-le toute­fois, la plupart de ces para­mètres inter­agissent entre eux de façon complexe et il faudra pas mal de pratique pour comprendre la rela­tion parti­cu­lières qu’en­tre­tiennent entre eux la hauteur de lamelles et la distance des micros par exemples, ou encore l’at­taque et le niveau de cloche. Par ailleurs, comme on l’en­tend sur ces exemples et même si cela est conforme à la réalité, on sera souvent surpris des grosses varia­tions qu’en­traînent un réglage sur le niveau de sortie de l’ins­tru­ment, ce qui nous donne l’oc­ca­sion d’émettre quelques souhaits pour une future v2.

What Else ?

Indu­bi­ta­ble­ment, Acous­tic­samples a jeté un beau pavé dans la mare avec ce VTines, tout comme cela avait été le cas lors de la sortie du B-5 pour le monde de l’orgue Hammond B3. À consi­dé­rer la v2 de ce dernier comme les autres Rhodes virtuels du marché, on voit vite qu’en dépit de ses nombreuses quali­tés, le dernier né d’Acous­tic­samples a encore une marge de progrès.

On adore­rait d’abord voir l’ins­tru­ment propo­ser d’autres modèles que le Mk I, voire des variantes de ce dernier vu qu’au­cun Rhodes ne sonne pareil. On souhai­te­rait aussi que la section Amp s’étoffe de quelques combos guitare très souvent utili­sés pour ampli­fier l’ins­tru­ment, tels que le Fender Twin Reverb ou le Roland Jazz Chorus, bien que rien ne vous empêche d’uti­li­ser la sortie DI du Vtine pour attaquer l’am­pli réel ou virtuel de votre choix. Et même si on peut tout à fait gérer ça dans son séquen­ceur, on se dit qu’un petit compres­seur/limi­teur ne serait pas de trop, ne serait-ce que pour homo­gé­néi­ser le niveau de sortie des diffé­rents réglages comme nous l’avons évoqué, ou pour faire remon­ter certains aspects du son (on obtient ainsi des choses inté­res­santes en jouant sur le Bell Amount et Pickup Distance et en rentrant dans un compres­seur type 1176). Bref, il y a encore de quoi agran­dir le terrain de jeu sonore !

Enfin, même si cela ne rentre pas forcé­ment dans une émula­tion au sens strict du terme, concept auquel l’édi­teur semble atta­ché, on regret­tera qu’il ne soit pas possible d’in­ver­ser les sons, tant ce trai­te­ment est devenu un clas­sique du sound design appliqué au Rhodes. Il n’est toute­fois pas certain que la tech­no­lo­gie hybride utili­sée par le moteur rende la chose possi­ble…

Conclu­sion

Il manque sans doute deux ou trois petites choses à VTines pour être parfait, mais il ne lui manque déjà rien pour s’éle­ver au-dessus de la mêlée du gros de la concur­rence sans pour autant nous en faire payer le prix fort. En combi­nant sampling et modu­la­tion, Acous­tic­samples est en effet parvenu à propo­ser un instru­ment qui hérite du meilleur des deux tech­no­lo­gies, avec la souplesse de l’une et le réalisme de l’autre, le tout étant assorti de belles possi­bi­li­tés en termes de réglages. Ajou­tez à cela un poids ridi­cule de moins de 90 Mo et vous aurez compris que nous tenons sans doute là le « GoTo » Rhodes de plus d’un musi­cien. Face à une telle réus­site, deux choses s’im­posent donc, un coup de chapeau et une ques­tion : c’est pour quand le Wurlit­zer ?

9/10
Award Valeur sûre 2018
Points forts
  • Le son, le son, le son
  • Du grave à l’aigu, du pianissimo au fortissmo, toutes les nuances d’un Rhodes
  • Le naturel procuré par la réponse en vélocité continue lors du jeu
  • Légèreté de l’instrument sur le disque dur
  • Belle section d’effets, et notamment le chorus
  • Le ‘MIDI Learn’ sur la courbe vélocité
  • Le paramétrage note à note
  • Les possibilité de réglages permettant d’obtenir bien des choses différentes, plus ou moins classiques ou barrées
Points faibles
  • Il faudra apprivoiser l’interaction complexe entre les réglages
  • On en veut plus : de modèles de Rhodes, d’amplis, etc.
  • Pas de son de Rhodes inversé
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.