Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Applied Acoustics Systems Lounge Lizard EP-4
Photos
1/14

Test Applied Acoustics Systems Lounge Lizard EP-4

Dans la cour du roi Lizard

Voici que nous parvient la quatrième incarnation du piano électromécanique selon AAS. Voyons ce que nous réserve la nouvelle mouture de l’une des rares émulations du genre à base de modélisation.

Pour beau­coup, les Rhodes et Wurlit­zer restent des rêves d’ins­tru­ments origi­naux, peut-être les derniers instru­ments à clavier ne faisant pas appel à une produc­tion élec­tro­nique du son, mais élec­tro­mé­ca­nique, donc à base de pièces en mouve­ment, de marteaux, de tuning forks, etc. Pour qui a goûté l’ex­pé­rience unique du jeu sur un Rhodes (il faut que je fasse remettre en état le mien) ou un Wurlit­zer, c’est l’en­semble son et clavier qui compte, tant le toucher est parti­cu­lier, peut-être ce qui fait le plus défaut quand on pilote des émula­tions, qu’elles soient à base d’échan­tillons ou de modé­li­sa­tion. Mais il faut bien recon­naître que les progrès sont impres­sion­nants en termes de resti­tu­tion, de sensa­tions, comme en ont témoi­gné à des degrés divers les instru­ments réali­sés par Scar­bee, feu AIR avec Velvet, les éditeurs (dispa­rus) Devine Machine et Moka­fix Audio avec OTR-88 et Blue Reeds/Glue Reeds, GSI et son MrRay73, Emagic avec l’evp-88, Native et son Elek­trik Piano, Modartt avec l’ex­ten­sion Elec­tric pour Piano­teq ou encore les récents produits de Gospel Music ou XLN Audio. On trou­vera ici un compa­ra­tif de quatre pianos virtuels à modé­li­sa­tion, le test du Velvet de Digi­de­sign et celui d’Ad­dic­tive Keys. Je ne pour­rai malheu­reu­se­ment pas parler des derniers claviers Rhodes, n’ayant pas eu l’oc­ca­sion de poser les doigts dessus, ni des récents Roland, Clavia (mon expé­rience remonte au premier Nord Elec­tro, et elle fut loin d’être concluante, mais c’était en 2001, il y a pres­crip­tion…) ou produits d’autres marques, on se conten­tera donc des versions sous forme logi­cielle pour nos chers Mac et PC.

Apparu en 2002, le Lounge Lizard fête ses dix ans avec sa quatrième version, les nouveau­tés semblant nombreuses. En piste !

Intro­du­cing Applied Acous­tic Systems Lounge Lizard 4

Machine de test

MacPro Xeon 3,2 GHz
OS 10.6.8
AAS Lounge Lizard EP-4
Logic 9.1.8

L’avan­tage de la modé­li­sa­tion, c’est en géné­ral le faible poids des logi­ciels l’uti­li­sant. LL4 n’échappe pas à la règle, puisque l’ap­pli­ca­tion ne pèse qu’à peu près 15 Mo, autant dire que le télé­char­ge­ment depuis le site de l’édi­teur s’ef­fec­tue en quelques secondes. Le tarif est de 199$, 39$ depuis une version précé­dente (de LL EP-1 à LL EP-3, merci AAS) et 99$ depuis le Lounge Lizard Session. L’ins­tru­ment est dispo­nible en appli­ca­tion auto­nome (stan­da­lone) et sous forme de plug-ins AU, VST et RTAS, 32 et 64 bits suivant les formats et hôtes, pour Mac (à partir d’OS 10.5) et Windows (XP SP2, 7 et 8).

L’au­to­ri­sa­tion s’ef­fec­tue grâce au numéro de série obtenu lors de l’achat, via la fenêtre d’au­to­ri­sa­tion incluse dans le logi­ciel, et par un système de chal­lenge-réponse. La connexion s’ef­fec­tue sur le serveur d’AAS et l’au­to­ri­sa­tion est immé­diate en faisant un copier-coller de la réponse. On peut auto­ri­ser deux ordi­na­teurs simul­ta­né­ment, un renou­vel­le­ment étant possible après 90 jours (si l’on en veut plus, il suffit d’ex­pliquer son cas à l’édi­teur).

On the Rhodes again…

Applied Acoustic Systems Lounge Lizard 4

L’in­ter­face graphique a été entiè­re­ment reconçue afin, entre autres, d’ac­cueillir les nouveaux réglages et fonc­tions. Première modi­fi­ca­tion d’im­por­tance, le navi­ga­teur de présets est désor­mais inté­gré, éloi­gnant LL EP-4 de son ascen­dant Tass­man. La barre supé­rieure regroupe donc le champ Voices (73 par défaut, 32 sur le LL EP-3, y aurait-il sérieuse opti­mi­sa­tion ? Rien de moins sûr, un même accord sur le même préset montre 2,8 % de conso CPU sur l’EP-3 et 5 % sur l’EP-4), un réglage d’ac­cord, le bouton de Volume géné­ral et les crête-mètres (adieu le gros knob et les indi­ca­teurs à aiguilles vintage), l’in­di­ca­teur Midi, un Undo/Redo, trois boutons d’ac­cès à autant de fenêtres de réglages (une de plus que LL EP-3) et enfin et surtout les deux champs de sélec­tion de présets, l’un donnant accès aux banques (au nombre de sept), certaines étant communes avec LL EP-3, mais conte­nant pour la plupart des présets diffé­rents.

Applied Acoustic Systems Lounge Lizard 4

Pianor­gans et Elec­tro­nica and Warped font leur appa­ri­tion, et l’on retrouve Rhodes, Wurlit­zer, Custom Elec­tric Pianos et Clas­sic Tracks (cette dernière présen­tant exac­te­ment les mêmes présets). Le switch Manage ouvre une sous-fenêtre dans laquelle on créera, modi­fiera, effa­cera, copiera banques et présets, avec la possi­bi­lité de rensei­gner diverses infos, le tout étant possible via de simples glis­ser-dépo­ser, bravo. La navi­ga­tion est bien plus pratique que précé­dem­ment, ça n’a l’air de rien, mais un navi­ga­teur bien conçu est toujours un gain de temps non négli­geable, d’au­tant que celui-ci béné­fi­cie aussi de la recon­nais­sance des Program Change Midi.

Fenêtres à gogo

Applied Acoustic Systems Lounge Lizard 4

Nouvelle venue, Play présente des raccour­cis vers les fonc­tions les plus impor­tantes de la page Edit, ainsi que les prin­ci­paux para­mètres des effets. Autres nouveau­tés, un mini clavier virtuel permet de « jouer » à la souris l’ins­tru­ment et surtout Charac­ter, propo­sant cinq diffé­rentes confi­gu­ra­tions sonores (ampli, cabi­net, préamp, micro, magnéto). Voici un exemple de l’ac­tion de ces présets sur le son, d’abord un Rhodes maison basique (sans aucun effet), puis Amp, Crys­tal, Phat, Groovy et Luxy.

00:0000:00
Applied Acoustic Systems Lounge Lizard 4

La fenêtre Edit présente les réglages fami­liers aux utili­sa­teurs du Lounge Lizard, les diffé­rents modules permet­tant de faire exac­te­ment ce que l’on veut en termes de sound design autour des prin­cipes de produc­tion du son des pianos élec­tro-méca­niques. On ne les redé­taillera pas ici (pour cela, se repor­ter au compa­ra­tif précé­dem­ment évoqué, et plus parti­cu­liè­re­ment ici), il suffira de dire qu’on peut agir sur toutes les carac­té­ris­tiques du marteau, de la tuning fork (diapa­son asymé­trique pour le Rhodes, lamelle pour le Wurlit­zer), du micro (Rhodes ou Wurlit­zer), de l’étouf­foir et du trémolo, permet­tant au choix l’ef­fet Suit­case ou Wurlit­zer.

Applied Acoustic Systems Lounge Lizard 4

Enfin, FX regroupe les dernières nouveau­tés, notam­ment un EQ remplaçant l’an­cien para­mé­trique trois bandes et un compres­seur, l’ap­pa­rence des deux ayant de faux airs de SSL. Deux filtres shelves haut et bas et deux para­mé­triques composent l’EQ, avec acti­va­tion de Side­Chain (choix déter­mi­nant le signal de commande du compres­seur). Le compres­seur offre les clas­siques Thre­shold, Ratio, Attack, Release et Gain, plus de crête-mètres à tous les étages. Un bouton Pre déter­mi­nera si le compres­seur est en sortie directe du module piano, ou s’il passe après l’EQ, auquel cas le bouton SC de ce dernier déci­dera du signal de commande envoyé dans le compres­seur (audio filtré ou analyse directe du module piano). Ces deux nouveaux venus permettent de sculp­ter encore plus effi­ca­ce­ment les sons, notam­ment en jouant, de façon pas toujours réaliste, mais assez plai­sante, sur la gestion de la dyna­mique.

00:0000:00

Les effets ont, selon l’édi­teur, reçu un rafraî­chis­se­ment, ce qui fait qu’un même préset d’un piano à l’autre pourra montrer des diffé­rences plus que subtiles. Notons aussi que les valeurs de l’EP-3 sont toutes basées sur la four­chette stan­dard 0–127 (à l’ex­cep­tion des EQ, volume en dB, et quelques autres para­mètres en %), alors que celles de l’EP-4 sont en Hz, en dB, en valeurs avec trois déci­males, ce qui fait que seule l’oreille permet d’ef­fec­tuer des réglages iden­tiques, du moins le plus proche possible.

00:0000:00

Pour finir, quelques exemples de sono­ri­tés dispo­nibles.

00:0000:00

Bilan

Même si cette version n’est pas une remise à plat des précé­dentes versions, le Lounge Lizard EP-4 y gagne cepen­dant beau­coup. D’abord par le navi­ga­teur, chan­ge­ment d’im­por­tance, enfin convi­vial et pratique, et la qualité de la nouvelle inter­face. Ensuite avec les deux nouveaux effets, EQ et Comp, et le travail effec­tué sur les anciens : on profite à la fois d’un son plus tran­chant, plus inci­sif, ou plus rond avec des chorus et flan­ger assez réus­sis. Le limi­teur en sortie est aussi une bonne idée, la modé­li­sa­tion, à l’in­verse du sample ou d’autres tech­niques pouvant de façon soudaine produire des pics d’une très grande ampli­tude. On ne comprend en revanche pas la dispa­ri­tion du Midi Learn, qui se faisait d’un clic droit sur le para­mètre visé… De même pourquoi avoir enlevé le Recor­der interne, et les possi­bi­li­tés de micro-accord ? La mise à jour étant vrai­ment abor­dable, et deux versions pouvant coha­bi­ter sans problème, la ques­tion trouve vite une réponse.

Ceux qui ne disposent pas d’une précé­dente version trou­ve­ront là une des solu­tions les plus convain­cantes utili­sant la modé­li­sa­tion, avec le grain et la dyna­mique typiques des produits de l’édi­teur. Une version de démo permet de se faire son propre avis, la navi­ga­tion dans les très nombreux présets donnant immé­dia­te­ment envie de jouer, ce qui est très bon signe.

Télé­char­gez les fichiers sonores (format FLAC)

Points forts
  • Belle révision d’un déjà standard
  • Interface revue de fond en comble
  • Ergonomie
  • Navigateur
  • Son, typé et cohérent
  • Dynamique parfaite de la modélisation
  • Nouveaux EQ et Comp
  • Anciens effets perfectionnés
  • Limiteur en sortie bienvenu
  • Très nombreux présets de qualité
  • Très grand potentiel de sound design
  • Consommation CPU très faible
  • Politique tarifaire
  • Automation complète via l’hôte
  • Enfin 64 bits
Points faibles
  • Toujours cette impression d’infime manque par rapport aux vrais
  • Wurlitzer toujours un peu en dessous du Rhodes
  • Le Midi Learn a disparu !
  • Sinon, pas grand-chose

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.