Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google

L'enregistrement de la guitare électrique - Point matériel

Le guide de l’enregistrement - 74e partie
Partager cet article

Dans ce nouvel épisode, je vous propose de faire un petit tour d'horizon des micros et DI que je recommande pour l'enregistrement de la guitare électrique. Bien sûr, il ne s'agit pas ici de vous livrer une liste exhaustive. Comme d'habitude, nous nous contenterons des classiques du genre qui ont depuis bien longtemps fait leurs preuves afin d'aiguiller les moins expérimentés d'entre vous.

Accéder à un autre article de la série...

Micro-cosme

Commençons par l’uni­vers du micro­phone avec les micros dyna­miques. Comme vous vous en doutez certai­ne­ment, le clas­sique des clas­siques n’est autre que l’in­des­truc­tible Shure sm57. On ne compte plus le nombre de disques où les guitares élec­triques ont été enre­gis­trées au travers de ce petit joujou au rapport qualité/prix imbat­table et ce n’est pas prêt de chan­ger. Mora­lité, si vous n’en possé­dez toujours pas au moins un exem­plaire, il est peut-être temps de remé­dier à cela !

Autre clas­sique du genre : le Senn­hei­ser MD421. Avec une réponse en fréquences plus large que le sm57, ce dernier permet d’ob­te­nir un son plus riche dans le bas comme dans le haut du spectre et encaisse tout aussi bien les forts niveaux de pres­sion acous­tique. Seul hic, le système d’at­tache au pied de micro est un peu trop fragi­le…

Sennheiser e 609 : Sennheiser e 609 (46311)

Passons à présent à mon chou­chou : l’Elec­tro-Voice RE20. Ce micro est certes beau­coup plus cher que les précé­dents mais il est à mes yeux le cham­pion lorsqu’il s’agit de repiquer un ampli guitare. Capable d’en­cais­ser tout et n’im­porte quoi, cette Rolls des dyna­miques possède une belle réponse en fréquences extrê­me­ment large et plate. De plus, le RE20 souffre très peu du phéno­mène de proxi­mité. Que demande le Peuple ?

Pour en finir avec la famille des dyna­miques, citons le trop souvent sous-estimé Senn­hei­ser e609 qui a pour­tant spécia­le­ment été conçu pour la capta­tion d’am­plis guitare. Assez popu­laire dans le monde du live, ce micro est souvent boudé en studio… Cepen­dant, il possède un avan­tage de taille par rapport à la concur­rence : sa direc­ti­vité super­car­dioïde. Sur scène, cela lui permet de capter un son de guitare exempt de repisse ; en home studio, cette direc­ti­vité peut être un avan­tage consi­dé­rable afin de palier une acous­tique de lieu par trop enva­his­sante. De plus, le e609 ne néces­site pas forcé­ment l’usage d’un pied de micro puisqu’il peut être suspendu devant l’am­pli via le câble XLR. Tout cela en fait un micro de choix pour l’en­re­gis­tre­ment d’am­plis guitare en situa­tion de home studio.

La famille des micro­phones à ruban est souvent lais­sée de côté par les débu­tants lorsqu’il s’agit de capter une guitare élec­trique, certai­ne­ment à cause de la fragi­lité de ce genre d’en­gin… Pour­tant, certains modèles sont à l’ori­gine des sons de guitares les plus mythiques, comme par exemple le Beyer­dy­na­mic M160 qui compte à son actif des poin­tures comme Hendrix ou Led Zeppe­lin, excu­sez du peu ! Le Royer Labs R-121 est égale­ment un autre incon­tour­nable du genre, mais son tarif le réserve malheu­reu­se­ment aux bourses les plus cossues…

Finis­sons ce tour d’ho­ri­zon avec les micros élec­tro­sta­tiques. Une fois de plus, le fameux AKG C414 est une réfé­rence à l’heure de l’en­re­gis­tre­ment de la guitare élec­trique. Sa sensi­bi­lité alliée à une large réponse en fréquences produit un son « riche » sans être pour autant « agres­sif ». De plus, son léger boost au-dessus de 3 kHz est idéal pour ajou­ter un surplus de présence au son qui survi­vra ainsi aux arran­ge­ments les plus char­gés. Les plus fortu­nés d’entre vous pour­ront bien entendu lui préfé­rer le légen­daire Neumann U87 dont le palma­rès en termes de capta­tion de guitare élec­trique laisse rêveur – AC/DC, Pink Floyd, Bruce Spring­steen, etc.

Live and let DI

Bizar­re­ment, bien que la guitare soit l’un de mes instru­ments de prédi­lec­tion, je ne suis pas très regar­dant sur les boîtiers de direct lorsqu’il s’agit d’un enre­gis­tre­ment « normal ». Mora­lité, je pense sincè­re­ment que les entrées instru­ments présentes sur la majo­rité des inter­faces audio­nu­mé­riques modernes feront large­ment la blague pour les néophytes. Et si d’aven­ture vous aviez l’en­vie et / ou les moyens d’in­ves­tir, je vous encou­ra­ge­rais d’abord à choi­sir une bonne DI pour la basse. Parce que d’une part, la ques­tion me semble autre­ment plus impor­tante en ce qui concerne cette dernière, et d’autre part, parce qu’une bonne DI pour la quatre cordes s’en sortira tout aussi bien avec deux cordes supplé­men­taires.

Le lecteur atten­tif aura noté que je parle ici d’un enre­gis­tre­ment direct « normal »… Y aurait-il une utili­sa­tion moins conven­tion­nelle ? La réponse est bien enten­due affir­ma­tive, mais nous verrons cela dans le prochain épisode !

← Article précédent dans la série :
L'enregistrement de la guitare électrique - Avec ou sans effets ? III
Article suivant dans la série :
L'enregistrement de la guitare électrique - DI Joe →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.