Théorie musicale
Forums thématiques Théorie musicale
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Les bases de l'harmonie - 34e partie

Bien débuter Des voicings pour le II V I
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Depuis le début de cette série, je me suis efforcé de vous donner le maximum d'outils théoriques pour vous permettre de comprendre le plus exactement possible les mécanismes en branle dans l'harmonie occidentale, en évitant de trop complexifier les choses. C'était mon objectif, j'espère y être parvenu. Rassurez-vous, on ne se quitte pas tout de suite, loin de là !

Mais vous l'avez peut-être constaté dans les derniers articles, nous commençons à aborder l'harmonisation de manière plus concrète. Après avoir exploré les accords enrichis la dernière fois, nous allons donc voir comment nous pouvons construire certains voicings sur le célèbre enchaînement II-V-I.

Voicings de II-V-I avec des accords simples

Commençons par une petite piqûre de rappel. Cet enchaînement est constitué de la succession de deux cadences, la demie et la parfaite, et les degrés portent respectivement les fonctions de substitut de sous-dominante, dominante et tonique. Pour vous rafraîchir la mémoire, je vous invite à vous reporter aux articles 5, 7 et 14 de cette série.

Ici, la succession des trois accords Ré mineur, Sol majeur et Do majeur en position fondamentale fermée :

251 de base
00:0000:00

Bien. Ce petit rappel effectué, plongeons dans le vif du sujet.

Nous avons commencé à explorer, dans les articles précédents, des outils qui nous permettent d'obtenir des résultats beaucoup plus intéressants. On va déjà commencer par effectuer un petit double-renversement de l'accord de sol pour obtenir à la fois une pédale en basse et une progression diatonique entre les 2 notes supérieures des accords de Ré mineur et de Sol. Un doublement de la tonique de l'accord de Do va achever ladite progression tout en accentuant encore l'accord de tonique. 

251 voicing 1
00:0000:00

En revanche, dans cette progression, l'effet de cadence parfaite n'est pas très accentué, et pourrait l'être nettement plus. Pour cela, nous allons ouvrir l'accord de dominante vers le bas en descendant le Sol d'une octave. Nous faisons la même chose pour le Do, fondamentale de l'accord de tonique, pour qu'il soit à une quinte descendante du Sol et que l'on ait bien la cadence.

251 voicing 2
00:0000:00

Et puis pour augmenter encore l'effet, on va rajouter un petit triton dans l'accord de dominante en intégrant le Fa.

251 voicing 3
00:0000:00

Donc voilà ce que l'on obtient avec des petits accords de base, dont l'accord de dominante augmenté de sa septième.

Bon, rien d'ébouriffant jusqu'à maintenant. Mais nous avons d'autres outils à notre disposition. 

Voicings de II-V-I avec des accords enrichis

Voyons ce que donne l'enchaînement avec des accords enrichis. Nos trois accords d'origine passent en accords de septième, et Sol et Do se trouvent enrichis. Nous avons :

  1. Ré mineur 7 
  2. Sol dominante 7 enrichi de sa neuvième
  3. Do majeur 7 enrichi de sa neuvième

Les voici ici en position fondamentale fermée.

251 enrichi de base
00:0000:00

Maintenant je vous propose une nouvelle harmonisation, je ne vais pas rentrer dans tous les détails, je vous laisse repérer les modifications effectuées. 

251 enrichi voicing 1
00:0000:00

Et maintenant, la même chose avec 

  1. Ré mineur 7 9
  2. Sol dominante 7 9 13 (le Mi)
  3. Do majeur 7 9 13 (le La)
251 enrichi voicing 2
00:0000:00

Et vous constaterez peut-être chers amis, si vous êtes suffisamment perspicaces, que la quinte de l'accord a disparu dans l'accord de dominante et celui de tonique du dernier exemple. Pourquoi ? Vous le saurez au prochain épisode !

 

Téléchargez les extraits sonores (format FLAC)

← Article précédent dans la série :
Les voicings et les accords enrichis
Article suivant dans la série :
Les voicings, les notes importantes et celles à éviter →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail