Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
56 réactions

La substitution tritonique et les dominantes secondaires

Les bases de l’harmonie - 15e partie

Aujourd’hui, je vous propose de continuer notre exploration des substitutions d’accords, avec deux nouvelles formes basées sur la fonction de dominante.

Accéder à un autre article de la série...

La substi­tu­tion trito­nique

Et pour ce faire, nous allons nous inté­res­ser une fois de plus à la cadence parfaite. Déci­dé­ment, celle-ci appa­raît de plus en plus comme l’élé­ment incon­tour­nable de la musique tonale ! Nous avons durant cette série moult fois constaté que la cadence parfaite implique une sensa­tion de réso­lu­tion sonore. Ce senti­ment de réso­lu­tion est dû prin­ci­pa­le­ment à la tension préa­lable créée par la présence du triton dans l’ac­cord de septième de domi­nante (cf. article 9).

Dans l’exemple suivant, nous voyons que le triton Si-Fa contenu dans l’ac­cord de Sol septième de domi­nante est égale­ment présent dans l’ac­cord Réb septième de domi­nante.

triton commun
00:0000:00

Les deux accords possé­dant le même triton, ils peuvent se résoudre de la même manière, soit par un accord de Do (majeur ou mineur), soit par un accord de Sol b (majeur ou mineur).

substitution tritonique
00:0000:00

Bien entendu, ce genre de substi­tu­tion, comme toutes les autres d’ailleurs, est à utili­ser avec perti­nence en fonc­tion du contexte sonore géné­ral du morceau.

Un exemple où cette substi­tu­tion fonc­tionne parti­cu­liè­re­ment bien est dans le cadre de la cadence II-V-I, où le V sera donc remplacé par l’ac­cord possé­dant le même triton — bII7 — entraî­nant une progres­sion chro­ma­tique à la basse, dans notre exemple Ré-Réb-Do. On parle, dans ce genre de situa­tion, de « domi­nante substi­tut » ou « domi­nante de substi­tu­tion ». Dans l’exemple précé­dent, Réb7 est donc domi­nante substi­tut de Sol7. Son chif­frage sera donc « sub V7 ». Atten­tion, les domi­nantes substi­tuts ne sont surtout pas à confondre avec les « domi­nantes secon­daires », que nous allons voir immé­dia­te­ment.

Les domi­nantes secon­daires

Nous avons vu la force que repré­sente la réso­lu­tion du Ve degré par le Ier. Cette « force » peut être utili­sée pour accen­tuer n’im­porte quel accord dans un morceau donné. Cela peut se faire très simple­ment en faisant précé­der l’ac­cord que l’on souhaite accen­tuer par l’ac­cord de domi­nante de la gamme de sa propre fonda­men­tale. On parle alors de domi­nante secon­daire. Une fois de plus, on peut consta­ter l’im­por­tance du cycle des quintes (cf. article 3). C’est en effet grâce à lui que l’on pourra faci­le­ment déter­mi­ner lesdites domi­nantes secon­daires.

Ainsi, dans l’exemple suivant, Ré7 (D7) est domi­nante de Sol7 (G7), lui-même domi­nante de Do majeur (Cmaj). Ré7 est donc une domi­nante secon­daire de la tona­lité de Do majeur. À noter qu’on le désigne par le chif­frage « V7/V » – domi­nante 7 du degré V de la tona­lité. Pour info, j’ai placé le Fa# de l’ac­cord Ré7 en voie supé­rieure afin de bien faire entendre la progres­sion chro­ma­tique vers le Fa de l’ac­cord de Sol7.

dominante secondaire
00:0000:00

À noter que dans ce cas précis, l’ac­cord de Ré7 intro­duit une nouvelle note, étran­gère à la gamme de Do majeur, à savoir Fa#. 

Dans certaines condi­tions bien précises sur lesquelles nous revien­drons dans un prochain article, l’uti­li­sa­tion de domi­nantes secon­daires permet donc, en modi­fiant tempo­rai­re­ment les alté­ra­tions d’un morceau, de passer d’une tona­lité à l’autre. On appelle cela « modu­ler ». On remarquera, toujours dans l’exemple précé­dent, que les fonda­men­tales des accords propo­sés (Ré7, Sol7 et Do maj) corres­pondent aux fonda­men­tales de la progres­sion II-V-I (Ré min 7, Sol 7 et Do maj) évoquée dans l’ar­ticle précé­dent. La domi­nante secon­daire peut donc tout à fait rempla­cer le degré 2 dans cette progres­sion :

dominante secondaire sub de II
00:0000:00

Nous pour­sui­vrons l’ex­plo­ra­tion des substi­tu­tions d’ac­cords dans le prochain article. D’ici là, portez-vous bien !

← Article précédent dans la série :
Les substitutions d’accords
Article suivant dans la série :
Les substitutions par accord relatif et par échange tonal →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.