Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Les meilleurs open tunings pour la guitare

Le top des accordages alternatifs pour guitare

Au-delà du standard Mi-La-Ré-Sol-Si-Mi, il existe quantité d'accordages alternatifs qui permettent d'explorer de nouveaux horizons sonores avec sa guitare. Petit passage en revue des principaux.

De Jimmy Page à Joni Mitchell en passant par Keith Richards ou la plupart des blues­men ou des méta­leux, nombre de guita­ristes recourent à des accor­dages alter­na­tifs pour tirer des harmo­nies nouvelles de leur guitare, ou tout bête­ment pour se simpli­fier la vie. Voici un petit aperçu des plus célèbres à essayer si vous avez fait le tour de l’ac­cor­dage stan­dard.

D A D G B E – Drop­ped D

Extrê­me­ment utilisé par les guita­ristes de métal, ce dernier consiste simple­ment à bais­ser d’un ton le mi grave de l’ins­tru­ment pour obte­nir un ré. La corde ainsi sous-tendue rend un son plus grave et forme avec la corde de la et celle de ré un power chord à vide bien lourd et  bien pratique lorsqu’il s’agit de tronçon­ner du riff. À noter qu’à la recherche de plus de graves et de lour­deur, certains guita­ristes de métal n’ont pas hésité à descendre la corde en Do#, en Do voire même en Si, donnant ainsi nais­sance aux Drop­ped C#, C ou B.

Exemple de chan­sons utili­sant un Drop­ped D : Black Hole Sun (Sound­gar­den), Grace (Jeff Buck­ley), Moby Dick (Led Zeppe­lin), Dear Prudence (The Beatles), Ever­long (Foo Figh­ters), Killing In The Name (Rage Against The Machine), et quan­tité de chan­sons chez Linkin Park, Deftones, System of a Down, Pante­ra…

D A D G B D – Double Drop­ped D

Dans le sillage du Drop­ped D, beau­coup de guita­ristes passe égale­ment le Mi aigu en Ré (on a donc DADGBD), accor­dage que l’on désigne sous le nom de ‘Double Drop­ped D’.

Exemple de chan­sons utili­sant un Double Drop­ped D : The Loner (Neil Young), The End (The Doors), Going to Cali­for­nia (Led Zeppe­lin), It’s alright, Ma (I’m only blee­ding) (Box Dylan)…

D A D F # A D – Open de Ré

En descen­dant les deux cordes de Mi et la corde de Si d’un ton et en abais­sant la corde de sol d’un demi-ton, vous obte­nez à vide ce bel accord de Ré majeur qui a fait le bonheur de plus d’un blues­man. Très utilisé, en effet, dans le jeu au Bottle­neck, cet accor­dage pourra aussi être ramené en Ré mineur en accor­dant le sol en Fa (DADFAD), donnant ainsi nais­sance à… l’Open de ré mineur (Open Dm)

Exemples de chan­sons utili­sant un Open de ré : pas mal de chan­sons d’El­more James ou de Robert John­son, Chel­sea Morning (Joni Mitchell), Scar­bo­rough Fair (Simon & Garfun­kel), beau­coup de chan­sons sur Blood on the Tracks (Bob Dylan), She Talks To Angels (The Black Crowes), Paris Texas (Ry Coor­der)…

D G D G B D – Open de Sol

Permet­tant d’ob­te­nir à vide un Sol majeur, cet accor­dage se réalise en bais­sant les deux cordes de Mi et la corde de La d’un ton, et pourra évoluer vers une tona­lité mineure en descen­dant la corde de Si d’un demi-ton (on aura alors un La# pour former DGDGA#D). C’est sans doute l’un des accor­dages les plus utili­sés par les blues­men et leurs héri­tiers directs dans la musique rock.

Exemples de chan­sons utili­sant l’Open de Sol : Honky Tonk Woman, Brown Sugar ou encore Start me up (Rolling Stones), That’s The Way, Braun-y-aur (Led Zeppe­lin) et quan­tité de titres blues chez Son House, Muddy Waters, Robert John­son, John Lee Hooker ou encore Rory Galla­gher.

D A D G A D – Open de ré modal / celtique


Très utilisé dans la musique celtique, cet Open appelé ‘my CIA tuning’ par Jimmy Page est à l’ori­gine de quan­ti­tés de grandes chan­sons folk ou rock grâce à ses sono­ri­tés évoquant les corne­muses écos­saises comme les bour­dons qu’on trouve dans les musiques nord-afri­caines, indienne ou encore arabe. On l’ob­tient en partant d’un Double Drop­ped D et en bais­sant la corde de Si en La. 

Exemple de chan­sons utili­sant un Open de ré modal : Kash­mir (Led Zeppe­lin), Circle (Slipk­not), She Moves Through the Fair (Davy Graham), et pas mal de chan­sons d’Ani Di Franco

E A C # E A E – Open de la

Avec son beau La majeur à vide et sa variante en EAC#EAC# insis­tant sur le do, l’Open de la s’ob­tient en bais­sant le le Ré en Do#, le Sol en Mi et le Si en La. Un accor­dage indis­so­ciable du blues du Delta et qui se prête bien au jeu en slide.

Exemple de chan­sons utili­sant un Open de la : pas mal de choses chez John Lee Hooker et Light­nin’ Hopkins.

E B E G# B E – Open de mi

A partir de l’ac­cor­dage stan­tard, on obtient cet open de mi en montant le La en Si, le Sol en Sol# et en montant le Ré en Mi.

Exemple de chan­sons utili­sant un Open de Mi : Sitting On The Dock Of The Bay (Otis Redding), States­boro Blues (Blind Willy McTell), Little Martha (Allman Brothers Band)

C G C G C E – Open de Do

L’open de Do, qui connaît de nombreuses variantes, s’ob­tient en bais­sant le Mi grave en Do, le La en Sol, et le Ré et le Si en Do. Inutile de dire que pour ne pas que votre corde la plus grave se trans­forme en sangle de guitare, il vaut mieux veiller à bien choi­sir le tirant de vos cordes.

Exemple de chan­sons utili­sant un Open de Do : Brea­kin’ Down (Ben Harper), Most High (Page & Plant), Friends (Led Zeppe­lin)

Mais aussi…

Il serait impos­sible de lister ici les milliers d’ac­cor­dage alter­na­tifs utili­sés par les guita­ristes depuis des siècles. Rien que chez Nick Drake ou Joni Mitchell, on en trouve plus d’une centaine dont certains extrê­me­ment singu­liers.

Le fait est qu’il ne faut pas hési­ter à trou­ver vos propres accor­dages pour abor­der de nouvelles couleurs, de nouvelles harmo­nies, et surtout pour perdre vos repaires, vos habi­tudes, votre routine de guita­riste. A force de jouer, on finit en effet par tour­ner en boucle sur les mêmes accords et les mêmes progres­sions harmo­niques, et l’ac­cor­dage alter­na­tif est assu­ré­ment le moyen le plus simple de remé­dier à ça.

Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.