Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Terminer son échauffement vocal

Trouver et faire travailler ses résonateurs

Nous terminons à présent cette routine d'échauffement, effectuée grâce à l'émission d'un son lèvres fermées. Axée autour de l'onomatopée « smuuuum », elle permet de mettre en condition tout l'appareil vocal, et d'assouplir les cordes sans risquer de se fatiguer.

L’éga­li­sa­tion du « smuuum »!

Après avoir travaillé lors de la dernière séance sur toute l’am­pli­tude de notre tessi­ture en tentant de passer le fameux break sans trop de déra­pages ni de chaos vibra­toires, nous attaquons pour finir un petit exer­cice sur les diffé­rents réso­na­teurs que nous possé­dons, et qui servent à fabriquer la forme harmo­nique de notre son, exac­te­ment comme un égali­seur.

Un peu de fréquence !

Si vous avez l’ha­bi­tude du mixage, ou que vous aimez bien chatouiller les boutons grave/aigu de votre chaîne hi-fi, ou encore, les curseurs virtuels de votre lecteur MP3, vous avez remarqué que vous pouvez complè­te­ment trans­for­mer la gueule d’un morceau en lui rajou­tant des basses et des aigus, ou l’in­verse, ou l’in­verse d’un des deux et inver­se­ment… 

Echauffement Vocal 3

Mais quoi qu’il en soit, même si Pava­rotti peut chan­ter comme Mickey (l’in­verse est malheu­reu­se­ment plus diffi­ci­le…) avec un bon égali­seur, vous remarque­rez que, dans ce cas, la hauteur de la mélo­die que vous enten­dez ne change pas de hauteur musi­cale. Si Papav chante un do, on enten­dra toujours un do, quelle que soit l’éga­li­sa­tion, contrai­re­ment à l’ef­fet produit par le pitch bend, qui va, quant à lui, chan­ger la hauteur même de la note. C’est un peu cet effet que nous avons utilisé dans notre deuxième phase d’échauf­fe­ment. Pour ce troi­sième travail, nous allons donc reprendre notre « smuuum », et tenter, cette fois-ci, de l’éga­li­ser…

Tranquille pomme-chips ! 

On reprend donc la posi­tion du bâille­ment poli, qui consiste à garder les lèvres fermées tout en écar­tant les mâchoires. Il faut essayer de faire le mouve­ment de la mâchoire infé­rieure sans trop l’abais­ser au niveau du menton, mais plutôt au niveau de l’ar­ti­cu­la­tion, un peu comme si l’on voulait la décro­cher, ou encore, faire une grimace d’homme de Cro-Magnon bien prog­nathe. Car il faut éviter au maxi­mum de tendre les muscles autour des lèvres.

Ainsi placé, et toujours en conser­vant la sensa­tion de la respi­ra­tion abdo­mi­nale que l’on a obte­nue dans la première partie, on va émettre notre « smuuum », sur une note du milieu de notre tessi­ture, bien à l’aise !

Liberté Frater­nité Égalisé ! 

Echauffement Vocal 3

On va main­te­nant tenter de chan­ger le son sans chan­ger de hauteur de la note émise. Pour cela, on va mettre en route nos petits potards de chan­teur graves et aigus ! On commence donc par le grave et l’on va faire descendre le son (atten­tion, pas la note…) en ouvrant un peu plus la mâchoire et en allant cher­cher les réso­nances vers le fond du tuyau, en essayant de « creu­ser » le plus possible vers le ventre. On se sert ainsi de ce que l’on appelle notre voix de poitrine, qui est d’ailleurs la voix que nous utili­sons prin­ci­pa­le­ment pour une note « médium ». On essaye ainsi de trou­ver les diffé­rentes possi­bi­li­tés de basses que l’on peut rajou­ter à notre son pour le faire varier. On n’hé­si­tera pas à faire ici ce qu’il est en géné­ral peut recom­mandé de faire pendant les voca­lises, à savoir des grimaces au moyen de la mâchoire et du menton, qui nous aide­ront ici pour­tant à trou­ver plus faci­le­ment nos diffé­rents réso­na­teurs, jusqu’à ce que nous ayons atteint le Nirvana de la magni­fique corne de brume.

On conti­nue ensuite en allant cher­cher des harmo­niques aiguës, pour donner à notre « smuum » une couleur plus aigre. On va ici aller cher­cher des réso­nances dans ce que l’on peut appe­ler la voix de tête, mais toujours sans chan­ger de hauteur de note. On va donc ici aller se bala­der un peu au niveau du nez, en explo­rant les divers degrés de ferme­ture de la mâchoire, ainsi que les diffé­rentes posi­tions de la langue, qui, en obstruant les réso­nances basses, va permettre de « fermer » ces fréquences. On doit ainsi obte­nir un son tota­le­ment diffé­rent de ce que nous avions dans la première étape !

Pour finir… 

Là encore, il ne faut pas hési­ter à aller cher­cher dans toutes les direc­tions, comme si l’on se garga­ri­sait véri­ta­ble­ment avec les vibra­tions. Le résul­tat peut ressem­bler, en gros, aux modu­la­tions utili­sées dans les chants mongols. Il faut toujours émettre le son sans forcer, en recen­trant bien son éner­gie sur son centre de gravité, et sentir le bien-être du massage vibra­toire : n’ou­blions pas qu’il s’agit d’un échauf­fe­ment ! Petit à petit, on va pouvoir trans­for­mer de plus en plus radi­ca­le­ment notre émis­sion sonore, sans chan­ger de hauteur. On va maîtri­ser ainsi l’éga­li­sa­tion, qui sera un outil essen­tiel du contrôle de notre son de voix, que l’on utili­sera en fonc­tion des styles et des inten­tions que nous dési­rons appor­ter à un morceau…


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.