Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
À l’origine était le DT 990 PRO
9/10
Award Qualité / Prix 2018
Partager cet article

Attention, spoiler : demain, nous testerons le DT 1990 PRO de Beyerdynamic. Ce qui est une bonne chose. Le problème, c’est qu’il n’existe pas sur Audiofanzine de test du DT 990, modèle emblématique de la marque et sur lequel est basé le petit nouveau. Nous allons donc remédier à cela tout de suite !

Il n’est peut-être pas aussi popu­laire que son cousin fermé le DT 770, mais le DT 990 reste une réfé­rence dans le cata­logue du construc­teur alle­mand, mais aussi dans le milieu très fermé des casques ouverts (#rires). Chez Audio­fan­zine, on connait aussi le bien nommé DT 880, chai­non manquant et semi-fermé entre les deux réfé­rences préci­tées, pour l’avoir testé par le passé. Certains membres de l’équipe l’uti­lisent même tous les jours…

Avant de parler du nouveau DT 1990, on se devait donc d’es­sayer de DT 990, et pour cela nous le mettrons face à son cousin le DT 880 (semi-ouvert et un peu plus cher) et son ennemi juré le K 702 d’AKG (ouvert, même prix).

Au débal­lage il n’y a pas vrai­ment de surprise : le look, la qualité de construc­tion, le confort, tout est là. C’est un Beyer­dy­na­mic ! Même si contrai­re­ment au DT 1990, certaines pièces sont en plas­tique, les parties les plus sensibles sont bel et bien en métal, confé­rant ainsi au casque une robus­tesse sans pareil. Combien de fois avons-nous vu dans des studios d’en­re­gis­tre­ment des DT 770 n’ayant plus d’âge et pour­tant fonc­tion­nant toujours ? Il est clair que niveau qualité de construc­tion et rési­lience, les casques Beyer­dy­na­mic se posent là, et le DT 990 s’ins­crit dans cette tradi­tion. En termes de confort, on est vrai­ment dans la même lignée que le DT 770 et le DT 880, c’est très agréable même si certains pour­ront préfé­rer la légè­reté des casques AKG. À noter enfin que le casque est fourni avec une pochette en nylon qui ne le proté­gera pas des chocs, mais éven­tuel­le­ment de la pous­sière.

Côté carac­té­ris­tiques tech­niques, nous sommes face à un modèle circu­mau­ral avec une impé­dance de 250 Ohms, avec un poids de 250 g sans le câble de trois mètres. Les cous­si­nets en velours sont remplaçables, mais pas le câble, du moins pas sans démon­ter le casque. Dommage.

Bench­mark

Beyerdynamic DT 990 Pro : DT1990 1

Depuis quelque temps main­te­nant, nous utili­sons un nouveau proto­cole afin de complé­ter l’écoute compa­ra­tive clas­sique. Avec l’aide précieuse de notre parte­naire Sonar­works (souve­nez-vous, le cali­brage de casques), nous avons le plai­sir de pouvoir vous four­nir des courbes précises de la réponse en fréquences et du taux de distor­sion harmo­nique élabo­rées par des profes­sion­nels, dont c’est le métier de tous les jours dans leur labo­ra­toire. Elle n’est pas belle la vie ?

Pour le test, nous avons décidé de mettre le DT 990 face au DT 880 que nous connais­sons bien, mais surtout face au K 702 d’AKG qui est au même prix et qui est lui aussi ouvert. C’est clai­re­ment son plus gros concur­rent direct.

Voici les courbes de réponse en fréquences du DT 990 PRO, du DT 880 PRO et du K 702 :

Beyerdynamic DT 990 Pro : 990AFR

 

Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0012 Beyerdynamic DT880 FR

 

Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0008 AKG K702 FR

À première vue, nous sommes en présence de trois casques ayant la même philo­so­phie, à savoir un bas du spectre qui s’es­tompe progres­si­ve­ment et un haut du spectre très déve­loppé afin d’avoir pas mal d’air et de détails. Dans les basses fréquences, on voit que le DT 990 est le plus déve­loppé et qu’il descend sans problème jusqu’à 50 Hz alors que le K 702 commence à lâcher à partir de 80 Hz et le DT 880 encore un peu plus haut (-2 dB à 100 Hz). C’est donc pas mal dans la partie centrale du spectre car cela reste contenu entre +1,5 dB et – 3 dB jusqu’à 4 kHz envi­ron.

Beyerdynamic DT 990 Pro : DT1990 3

Le plus gros acci­dent dans les médiums se situe entre 1 kHz (0,5 dB) et 2,5 kHz (-3,5 dB), ce qui reste raison­nable par rapport au K 702 qui a une bosse à 2,5 kHz (+ 3 dB) suivie d’un creux à 3,5 kHz (-2 dB). Le DT880 est, dans cette partie du spectre, à savoir le haut médium, le plus linéaire avec envi­ron +/-2 dB de dévia­tion.

Dans le haut du spectre, le DT 990 commence à boos­ter les fréquences plus tôt que les deux autres (4 kHz) avec un pic à 9 dB vers 12 kHz. Le K 702 s’en sort un tout petit mieux avec un boost à partir de 5 kHz et 7 dB maxi­mum à 7 kHz. Le DT 880 s’en sort plutôt pas mal aussi avec un boost à partir de 6 kHz et 7 dB maxi­mum à 10 kHz. Dans cette partie du spectre, on peut donc dire que le DT 990 est le moins bon des trois, alors qu’il se débrouille le mieux en bas. Dans les moyennes fréquences il se place confor­ta­ble­ment entre ses deux compères. Dans l’en­semble c’est donc plutôt bon !

En ce qui concerne la distor­sion, il n’y a rien de spécial à redire vu qu’il fait à peu près la même chose que ses deux compères avec un pic maxi­mum de 2 % de THD :

Beyerdynamic DT 990 Pro : 990THD

 

Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0013 Beyerdynamic DT880 THD

 

Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0009 AKG K702 THD

Écoute

Johnny Cash – Hurt

Sur l’in­tro­duc­tion de la guitare acous­tique Martin, on entend tout de suite que le DT 990 a une plus grande exten­sion dans le bas du spectre par rapport aux deux autres. Le K 702 est très diffé­rent dans les moyennes fréquences, avec notam­ment sa bosse à 2,5 kHz qui confère un son typé NS-10 alors que le DT 990 nous semble un peu plus doux à ce niveau-là. Dans cette partie du spectre, sans trop de surprise les deux Beyer­dy­na­mic se ressemblent plus, avec un rendu encore plus doux du côté du DT 880 qui ne booste aucune moyenne fréquence. Quand la voix débarque, cela nous donne beau­coup d’in­for­ma­tions, notam­ment dans les moyennes fréquences. On entend que le K 702 a un rendu plus nasal, c’est la consé­quence directe de la bosse située à 2,5 kHz, le DT 990 met quant à lui plus en avant les sibi­lances sans jamais les rendre trop agres­sives. Le DT 880 a clai­re­ment le rendu le plus neutre, avec toujours cette douceur carac­té­ris­tique. Concer­nant le gestion de la dyna­mique, il n’y a rien à signa­ler, tout se passe très bien. Dans le bas du spectre, sans surprise le piano profite de l’ex­ten­sion dans les graves du DT 990.

Michael Jack­son – Libe­rian Girl

La nappe de l’in­tro­duc­tion est toujours aussi révé­la­trice de ce qui se passe dans les hautes fréquences. Le DT 880 est le plus terne, ou plutôt le moins brillant (au royaume des aveu­gles…), et le DT 990 a un plus grand déséqui­libre entre les hauts médiums et les aigus que le K 702. Dans le rendu, le DT 990 a plus d’air et le K 702 plus de focus. Quand la basse et la grosse caisse débarquent, on appré­cie gran­de­ment le bas du spectre plus étendu du DT 990, qui retrans­crit parfai­te­ment la rondeur de l’ins­tru­ment, laquelle est tota­le­ment absente sur le DT 880 et atté­nuée sur le K 702. Clai­re­ment, dans le bas du spectre, il n’y a pas match, le DT 990 l’em­porte haut la main. Sur les voix, le DT 880 est le plus fiable, avec juste quelques hautes fréquences mises en avant, tandis que le K 702 met plus en exergue la nasa­lité et les moyennes fréquences, le DT 990 favo­rise plus les sibi­lances.

Gorillaz – Feel Good Inc.

Beyerdynamic DT 990 Pro : DT1990 2

Ce morceau confirme les écoutes précé­dentes avec un son dans l’en­semble plus creusé sur le DT 990, vu qu’il y a plus de basses et plus d’ai­gus, un rendu plus neutre et moins fati­guant sur le DT 880 mais avec clai­re­ment un gros manque dans le bas du spectre, et un rendu plus médium, voire NS-10, dans le K 702. Typique­ment, sur la voix du couplet, le trai­te­ment « télé­phone » est exacerbé sur le K 702, un peu moins sur le DT 990 et beau­coup moins sur le DT 880. Dans le bas du spectre, le DT 990 tire toujours son épingle du jeu sans aucun problème, le DT 880 reste forte­ment handi­capé et le K 702 dans la moyenne.

Pas évident de dési­gner un véri­table vainqueur dans cette écoute telle­ment les trois modèles sont diffé­rents et ont chacun leurs quali­tés et leurs défauts. Du côté de la neutra­lité globale, c’est le DT 880 qui s’en sort le mieux, notam­ment avec des moyennes fréquences assez homo­gènes, mais les basses sont vrai­ment très faibles. Le DT 990 tire son épingle du jeu avec des basses fréquences présentes jusqu’à 50 Hz et des moyennes fréquences qui se tiennent dans 3,5 dB de dévia­tion, mais il reste le plus déséqui­li­bré dans sa globa­lité avec notam­ment des aigus très déve­lop­pés. Le K 702 a quant à lui un meilleur équi­libre des médiums par rapport aux aigus et une mise en avant des fréquences autour de 2 kHz qui lui confèrent un rendu très « NS-10 » que certains pour­ront recher­cher, mais il coupe rela­ti­ve­ment tôt dans le bas du spectre et le côté un peu nasal pourra rebu­ter certains.

Conclu­sion

Pas de doute, c’est un Beyer ! Que ce soit au niveau du rendu sonore que de la qualité de fabri­ca­tion, de la robus­tesse ou du confort, nous sommes en terrain connu. Le construc­teur alle­mand démontre tout son savoir-faire pour un prix rela­ti­ve­ment acces­sible (moins de 140 € en maga­sin). Les basses sont présentes jusqu’à 50 Hz, ce qui est plutôt pas mal pour un casque ouvert, et les aigus sont très présents dès 4 kHz, ce qui est très Beyer­dy­na­mic dans l’es­prit, mais peut-être un peu trop à notre goût. Une très bonne alter­na­tive au K 702 d’AKG si jamais son rendu des moyennes fréquences ne vous convient pas. À ce prix-là en casque ouvert, c’est clai­re­ment une réfé­rence.

  • Beyerdynamic DT 990 Pro : DT1990 1
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : DT1990 3
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : DT1990 2
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : 990AFR
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0008 AKG K702 FR
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0012 Beyerdynamic DT880 FR
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : 990THD
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0009 AKG K702 THD
  • Beyerdynamic DT 990 Pro : sw headgraphs 0013 Beyerdynamic DT880 THD

 

9/10
Award Qualité / Prix 2018
Points forts
  • Un bas du spectre relativement étendu
  • Des moyennes fréquences honnêtes
  • Construit pour durer
  • Très confortable
  • Très bon rapport qualité/prix
  • Coussinets remplaçables
Points faibles
  • Des aigus très en avant, et ce dès 4 kHz
  • Câble non détachable
  • Peut tenir chaud l’été
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.