Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Beyerdynamic DT 1990 Pro
Photos
1/100

Test Beyerdynamic DT 1990 Pro

Casque studio de la marque Beyerdynamic appartenant à la série DT 990

Écrire un avis ou Demander un avis
C’est l’heure des communications
7/10
Partager cet article

Même si son nom pourrait faire penser le contraire, nous sommes bien en présence d’un casque récent, sorti l’année dernière, en 2017. À l’instar du DT 1770 PRO testé il y a deux ans qui était une version de luxe du célèbre DT 770, le DT 1990 PRO est une variante premium du DT 990 testé… hier. Alors, on sort le chéquier ?

Pour ceux qui ont la flemme de lire l’ar­ticle d’hier à propos du DT 990 PRO, sachez que nous lui avons donné 4,5 étoiles et un Award Qualité/Prix bien mérité. En effet, pour moins de 140 € en maga­sin, on peut oublier ses petits défauts dont le plus embê­tant reste sa mise en avant des aigus dès 4 kHz. L’autre point faible mentionné concer­nait le câble non déta­chable, chose que le DT 1990 PRO corrige très élégam­ment avec ses deux câbles four­nis, un droit et un à spirale de trois mètres, dotés d’une prise mini-XLR. Côté cous­si­nets, le construc­teur alle­mand nous a aussi gâtés avec une paire de rechange (censée être plus « loud­ness », mais nous avons utilisé la « flat » d’ori­gine pour le test), soigneu­se­ment rangée dans le bel étui rigide qui protè­gera le précieux de la pous­sière et des chocs. Ces trois ajouts ne justi­fient certes pas le prix avoi­si­nant les 500 € à eux tout seuls, mais cela confère au DT 1990 PRO un carac­tère haut de gamme.

Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT1990 5

Pour le casque en lui-même, il faut avouer que Beyer­dy­na­mic a fait très fort, autant du côté look, vrai­ment très classe, que du côté de la fini­tion et de l’as­sem­blage. Le tout nous parait extrê­me­ment robuste avec une utili­sa­tion quasi­ment exclu­sive du métal, contrai­re­ment au DT 990 qui parait à côté bien plus « cheap » avec ses coques en plas­tique. Niveau confort, c’est assez simi­laire et très plai­sant à l’usage pour peu que vous ne soyez pas sensibles à la chaleur et que vous n’ha­bi­tiez pas dans un pays chaud. En ce moment, on n’a pas vrai­ment ce problème en région pari­sienne !

Concer­nant les carac­té­ris­tiques tech­niques, nous sommes face à un casque dyna­mique, ouvert et circu­mau­ral avec une impé­dance de 250 Ohms et des haut-parleurs de 45 mm en Tesla néodyme. Il est à noter que, métal oblige, le casque est plus lourd que son ainé (370 g contre 250). Tout comme le DT 1770 PRO, le DT 1990 Pro nous a vrai­ment séduits esthé­tique­ment et dans sa concep­tion, nous féli­ci­tons pour cela le travail de Beyer­dy­na­mic ! Reste à savoir si côté rendu sonore le DT 1990 PRO arrive à amélio­rer les perfor­mances du 990… C’est ce que nous allons voir tout de suite !

Bench­mark

Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT990 2

Depuis quelque temps main­te­nant, nous utili­sons un nouveau proto­cole afin de complé­ter l’écoute compa­ra­tive clas­sique. Avec l’aide précieuse de notre parte­naire Sonar­works (souve­nez-vous, le cali­brage de casques), nous avons le plai­sir de pouvoir vous four­nir des courbes précises de la réponse en fréquences et du taux de distor­sion harmo­nique élabo­rées par des profes­sion­nels, dont c’est le métier de tous les jours dans leur labo­ra­toire. Elle n’est pas belle la vie ?

Pour le test, nous avons décidé de mettre le DT 1990 face au DT 990 testé pas plus tard qu’hier. Vu que le DT 1990 est censé être un DT 990 « de luxe », le choix fut tout natu­rel !

Voici les courbes de réponse en fréquences du DT 1990 PRO et du DT 990 PRO :

Beyerdynamic DT 1990 Pro : 1990AFR

 

Beyerdynamic DT 1990 Pro : 990AFR

On peut voir au premier coup d’œil que les deux casques adoptent le même type de courbes de réponse en fréquences. Il subsiste malgré tout quelques diffé­rences qui tournent à l’avan­tage du DT 1990. Si l’ex­ten­sion dans le bas du spectre est sensi­ble­ment la même, la linéa­rité entre 50 Hz et 5 kHz reste légè­re­ment meilleure sur le DT 1990 avec une dévia­tion d’en­vi­ron 4,5 dB contre 5,5 dB pour le DT 990. On note notam­ment une réponse moins acci­den­tée dans les moyennes fréquences sur le 1990. Dans le haut du spectre, on a toujours le son Beyer avec des aigus très en avant, mais plutôt à partir de 5 kHz pour le DT 1990 alors que le 990 agit dès 4 kHz. En revanche, il faut remarquer que le DT 1990 tourne plus autour des + 9 dB alors que le 990 oscille entre +6 et +9 dB. Côté distor­sion, il n’y a en revanche pas vrai­ment d’amé­lio­ra­tion notable, c’était déjà très bien sur le DT 990.

Beyerdynamic DT 1990 Pro : 1990THD

 

Beyerdynamic DT 1990 Pro : 990THD

Écoute

Johnny Cash – Hurt

Sur l’in­tro à la guitare, les deux casques sont vrai­ment très proches, avec un équi­libre rela­ti­ve­ment simi­laire et c’est assez diffi­cile de donner l’avan­tage à l’un ou à l’autre. Quand la voix de Cash débarque, on ressent sur les sibi­lances que le 990 accen­tue les aigus un peu plus tôt que le 1990, et du coup la voix est retrans­crite de manière un peu moins natu­relle. C’est subtil, ça se passe aux envi­rons de 4/5 kHz, mais c’est présent malgré tout. De même, le tout nous semble plus neutre, et c’est sûre­ment dû au parcours un peu moins acci­denté de la courbe de réponse en fréquences du DT 1990. En revanche, quand la guitare acous­tique commence son strum­ming lors du refrain, on entend légè­re­ment plus d’agres­si­vité dans le haut du spectre sur le 1990, sûre­ment à cause de la grosse bosse (9 dB) entre 6 et 10 kHz.

Michael Jack­son – Libe­rian Girl

Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT990 4

L’in­tro de la nappe nous donne pas mal d’in­for­ma­tions sur le très haut du spectre, avec des 4 kHz en exergue sur le 990 et des 6/10 kHz sur le 1990, en entend bien que ce ne sont pas les mêmes fréquences qui sont exacer­bées. Quand la basse et la grosse caisse arrivent, on ne peut pas dire que ça descend plus bas sur le DT 990, mais en revanche on constate bien que les fréquences situées entre 100 et 200 Hz sont mises en avant, ce qui donne l’im­pres­sion d’avoir plus de bas dans l’en­semble.

Sur les voix, les sibi­lances sont un peu plus en retrait et légè­re­ment moins désa­gréables sur le DT 1990, ce qui n’est pas plus mal, et l’équi­libre entre des sons prove­nant du nez, de la bouche, de la gorge et du torse nous parait très bon, ce qui prouve que les moyennes fréquences sont bien équi­li­brées. Sur le respect de la dyna­mique, rien à redire.

Gorillaz – Feel Good Inc.

Avec cette chan­son pleine de basses, on constate que le DT 1990 descend aussi bas que son grand frère, mais il est un peu moins bour­sou­flé. D’après notre écoute, l’équi­libre est légè­re­ment meilleur sur le 1990, même si pour une écoute récréa­tive on pourra préfé­rer le 990 qui augmente l’im­pact des fréquences situées entre 100 et 200 Hz. Le passage avec la voix radio passe un peu mieux sur le DT 1990, on entend bien qu’au­cune fréquence n’est spécia­le­ment mise en avant et c’est plutôt un avan­tage. Dans le haut du spectre, on préfère toujours le rendu du 1990, et c’est surtout dû au fait qu’il pousse les aigus un peu moins préco­cé­ment que le 990.

Pour résu­mer, les deux casques se ressemblent beau­coup, mais ils ne sont pas iden­tiques pour autant. L’ex­ten­sion dans les basses est la même, mais le 990 a tendance à ampli­fier un peu plus la zone située entre 100 et 200 Hz, ce qui donne à l’écoute une impres­sion de bas plus géné­reux. De même, les moyennes fréquences sont un peu plus linéaires sur le DT 1990 même si le 990 était déjà rela­ti­ve­ment honnête à ce niveau-là. Restent les hautes fréquences qui sont très Beyer dans les deux cas, avec une bosse dès 4 kHz sur le 990 et 5/6 kHz sur le 1990, mais attei­gnant plus souvent les 9 dB sur ce dernier. À l’écoute, nous avons tendance à préfé­rer le 1990, qui nous parait plus natu­rel et un peu moins agres­sif.

Conclu­sion

Alors que nous avions été très déçus par le DT 1770, le DT 1990 arrive à tirer un peu plus son épingle du jeu avec un rendu sonore global, certes très Beyer avec des aigus très en avant, mais un peu plus linéaire que le DT 990, notam­ment dans les moyennes fréquences. Le bas du spectre nous semble aussi plus homo­gène et on retrouve enfin un câble déta­chable, un deuxième fourni, une paire de cous­si­nets en supplé­ment et une belle mallette rigide. Le look et la qualité de fini­tion ne déçoivent pas et renvoient le DT 990 et son vulgaire plas­tique à son statut de casque de moyenne gamme. Le DT 1990 a donc des argu­ments à faire valoir, et ce à tous les niveaux, reste à savoir si dépen­ser 3,5 fois plus est raison­nable. Sûre­ment pas, mais si la musique n’était qu’une affaire de raison, ça se saurait…

  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT1990 5
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT1990 4
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT990 4
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT990 3
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT990 2
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : DT990 1
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : 1990AFR
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : 990AFR
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : 1990THD
  • Beyerdynamic DT 1990 Pro : 990THD

 

7/10
Points forts
  • Un look très réussi
  • Presque que du métal : un vrai tank
  • Câble détachable avec prise mini-XLR
  • Très confortable
  • Des coussinets de rechange fournis
  • Livré dans une jolie mallette
  • Deux câbles fournis : un droit et un torsadé
  • Assez linéaire de 50 Hz à 5 kHz
Points faibles
  • Un prix 3,5 fois supérieur au DT 990 PRO
  • Peut tenir chaud l’été
  • Des aigus très en avant à partir de 5/6 kHz
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.