Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Le DT 770 Pro du riche ?
6/10
Partager cet article

Le DT 770 Pro est sûrement le casque le plus populaire chez les home-studistes dans sa catégorie de prix, en atteste un sondage fait récemment sur votre site préféré. On peut dire que c’est mérité vu ses performances honorables et son confort indéniable. C’est donc avec un intérêt certain que nous avons accueilli le DT 1770 Pro, version survitaminée et évidemment plus onéreuse du DT 770 Pro. Le roi est mort, vive le roi ?

Si le DT 770 Pro est loin d’être un casque parfait, il faut avouer que pour son prix (envi­ron 150 €), il rend bien des services aux musi­ciens et home-studistes, notam­ment grâce à sa large resti­tu­tion sonore, son confort, sa robus­tesse, ses pièces déta­chables et son isola­tion. Seuls deux acci­dents situés en bas vers 100/200 Hz et en haut vers 4k/8kHz viennent enta­cher sa linéa­rité, mais comme on n’a pas vrai­ment trouvé mieux dans cette four­chette de prix…

Le DT 1770 Pro qui nous inté­resse aujour­d’hui joue dans une tout autre caté­go­rie, et son prix 4 fois supé­rieur (envi­ron 600 €) au DT 770 Pro confirme tout de suite les inten­tions du construc­teur : propo­ser un « super » DT 770 Pro, tant au niveau de l’as­sem­blage et la construc­tion que du son.

1 000 fois mieux ?

Le design rappelle d’ailleurs gran­de­ment celui de son aîné, et les carac­té­ris­tiques sont, dans les grandes lignes, iden­tiques : casque dyna­mique, fermé, circu­mau­ral, avec une impé­dance de 250 ohms. De même, le DT 1770 Pro est séden­taire, non pliable, et se destine, à l’ins­tar de son ancêtre, aux musi­ciens et profes­sion­nels du son bien au chaud dans leur studio, ou à l’air sur scène.

Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 4

La première chose que l’on appré­cie est la vali­sette rigide, qui reste assez volu­mi­neuse (le casque ne se plie pas, rappe­lez-vous), et qui renferme le précieux et ses petits acces­soires, à savoir une paire de cous­si­nets supplé­men­taires en cuir (ceux d’ori­gine sont en velours) permet­tant d’avoir, d’après le construc­teur, une meilleure isola­tion (21 dBA contre 18), et deux câbles déta­chables (un droit de 3 mètres et un torsadé de 5 mètres, avec à chaque fois un connec­teur mini-XLR). Un premier défaut du DT770 Pro est donc corrigé avec ses câbles faci­le­ment déta­chables et donc aisé­ment remplaçables. Le fait de dispo­ser d’une paire de cous­si­nets supplé­men­taire renforce aussi le senti­ment d’avoir un produit un peu plus haut de gamme.

Côté construc­tion, il faut avouer que Beyer­dy­na­mic a fait très fort, avec une sensa­tion de robus­tesse due aux maté­riaux utili­sés (pas de plas­tique ici, contrai­re­ment au DT770 Pro) et au poids légè­re­ment supé­rieur à celui de son petit frère (388 g contre 270 g). Le confort est légè­re­ment amélioré par rapport au 770, pour­tant déjà très agréable, notam­ment grâce au bandeau situé au sommet du crâne, plus épais et moel­leux. Termi­nons avec le look géné­ral du casque, beau­coup plus classe et fin que le 770 qui accuse un peu son âge. Pour une première approche, c’est donc un sans faute. Beyer­dy­na­mic a su garder une partie de l’iden­tité visuelle du 770, tout en amélio­rant le confort, la sensa­tion de robus­tesse et le look. Ça commence très bien !

Bench­mark

Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 3

Depuis le test du K812 d’AKG, nous avons orga­nisé un nouveau proto­cole afin de complé­ter l’écoute compa­ra­tive clas­sique. Avec l’aide précieuse de notre parte­naire Sonar­works (souve­nez-vous, la cali­bra­tion de casques), nous avons le plai­sir de pouvoir vous four­nir des courbes précises de la réponse en fréquence et du taux de distor­sion harmo­nique élabo­rées par des profes­sion­nels, dont c’est le métier de tous les jours dans leur labo­ra­toire. Et comme leur expé­rience est riche, leur avis précieux sur le casque vous sera aussi déli­vré. Elle n’est pas belle la vie ?

On commence donc avec la réponse en fréquence du DT1770 Pro, suivie de celle du DT770 Pro :

 

Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0004 Beyerdynamic DT1770 FR

 

Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0010 Beyerdynamic DT770 250 ohm FR
Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 8

À première vue, il est clair que les deux casques ont un lien de parenté. On retrouve gros­siè­re­ment les mêmes carac­té­ris­tiques, à savoir un haut du spectre très déve­loppé à partir de 6 kHz, un gros creux à 4 kHz et un creux un peu moins prononcé à 200 Hz envi­ron suivi d’une bosse à 100 Hz. Ce qui surprend le plus est la partie basse du spectre sur le 1770 Pro, qui reprend les grandes lignes du 770, mais en les accen­tuant un peu plus. On retrouve donc la bosse presque iden­tique à 100 Hz, mais aussi le creux à 200 Hz qui descend davan­tage. De même, la bosse entre 400 et 700 Hz est plus accen­tuée, ce qui a pour consé­quence une courbe de réponse en fréquence plus acci­den­tée que sur le pour­tant moins onéreux DT770 Pro. Ce résul­tat est assez éton­nant, car on aurait imaginé une courbe de réponse en fréquence plus plate en montant de gamme. Ce n’est pas le cas ici. Dans le haut du spectre, c’est assez équi­valent, avec seule­ment une petite diffé­rence aux alen­tours des 3 kHz, qui remontent un peu plus sur l’oreille gauche (!) du DT 1770 Pro, et un creux à 4 kHz légè­re­ment moins prononcé sur le 1770 Pro (-6 contre –8 dB).

Concer­nant la distor­sion, le résul­tat est lui aussi éton­nant. Si dans le bas du spectre, le DT 1770 Pro assoit sa supé­rio­rité notam­ment à 93 dB (et 55 Hz), dans le haut du spectre, la distor­sion est beau­coup plus pronon­cée, surtout à 4 kHz, par rapport au DT 770 Pro qui reste assez bon dans ce secteur.

Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0005 Beyerdynamic DT1770 THD

 

Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0011 Beyerdynamic DT770 250 ohm THD

Pour conclure cette série de bench­marks, on peut dire que les résul­tats sont miti­gés, avec du mieux par endroit, mais du moins bien par ailleurs. Pour un casque coutant 4 fois le prix de son ancêtre, on aurait aimé avoir du mieux partout… Passons à l’écoute pour voir si tout ceci se confirme.

Écoute

Johnny Cash – Hurt

Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 6

Sur cette chan­son, on sent tout de suite que les deux casques font partie de la même famille, avec le même compor­te­ment dans les deux extré­mi­tés du spectre. Le DT 1770 Pro garde un focus légè­re­ment plus accen­tué grâce notam­ment à la fréquence de 3 kHz un peu plus en avant. La diffé­rence la plus évidente se retrouve sur la voix de Cash, avec un son un peu plus nasal sur le 1770 et plus guttu­ral sur le 770. Le fait que la courbe soit plus acci­den­tée sur le 1770 donne l’im­pres­sion d’avoir un peu plus de « tout », à savoir du bas médium et du haut médium, mais au détri­ment de la linéa­rité et du natu­rel légè­re­ment plus présent sur le DT 770 Pro. Quoi qu’il en soit, les deux casques restent très proches, et rappe­lons que sur une même réfé­rence de casques, nous avons parfois des diffé­rences nota­bles…

Gorillaz – Feel Good Inc

On conti­nue avec une chan­son qui envoie un peu plus. C’est amusant, car si on est atten­tif, on entend bien le léger surplus d’in­fra-basses sur le 770 Pro par rapport au 1770. L’équi­libre par rapport aux bas médiums (400–700 Hz) y est aussi surement pour quelque chose. Au niveau des 3 kHz, le DT 1770 gagne en revanche la bataille, avec une meilleure présence et proxi­mité, quitte à gagner aussi un peu en agres­si­vité. Pour le haut du spectre, c’est vrai­ment équi­valent, avec la signa­ture Beyer­dy­na­mic. Côté dyna­mique, c’est aussi très proche, au point de ne pas pouvoir vrai­ment les dépar­ta­ger.

Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 10

Michael Jack­son – Libe­rian Girl

On termine avec cette chan­son de Bambi, qui vient confir­mer nos premières impres­sions. L’in­tro de nappes de synthés nous confirme que les deux casques sont très proches dans le haut du spectre. En revanche, que ce soit dans le haut médium et le bas médium, les légères diffé­rences se font sentir, avec notam­ment des sibi­lances plus présentes sur le 1770, un extrême bas plus déve­loppé sur le 770 et enfin des bas médiums plus bour­sou­flés sur le 1770.

D’une manière géné­rale, on a l’im­pres­sion d’en­clen­cher un mode « focus » lorsque l’on chausse le DT 1770 Pro, ce qui apporte un peu de détail et d’agres­si­vité. On a un son un peu plus « dans ta face » que sur le DT 770 Pro, ce qui peut être utile dans certaines situa­tions où l’on a besoin d’en­tendre les détails à la loupe, mais cela se fait forcé­ment au détri­ment de la linéa­rité et la fidé­lité. Quoi qu’il en soit, le 1770 reste assez proche de son ancêtre, il apporte quelque chose d’un peu diffé­rent, mais n’est pas forcé­ment mieux de notre point de vue. Cela reste un peu regret­table vu la diffé­rence de prix entre les deux casques (nous sommes sur un rapport de 4, rappe­lons-le).

Conclu­sion

Si le test de ce DT 1770 Pro avait commencé sous les meilleurs auspices, avec notam­ment une très bonne qualité de construc­tion, un confort et un look amélioré, deux câbles déta­chables et une jolie vali­sette, il faut avouer que d’un point de vue pure­ment sonore, nous avons été un peu déçus. Avec un prix quatre fois supé­rieur au DT 770 Pro, le DT 1770 Pro ne parvient jamais à enter­rer son ancêtre, qui, bien qu’étant une réfé­rence dans le secteur des casques à 150 €, avait pour­tant quelques défauts à corri­ger, notam­ment dans le milieu du spectre. Et ces défauts, que l’on retrouve peu ou prou dans le DT 1770 Pro, restent beau­coup moins tolé­rables lorsqu’il s’agit d’un casque à 600 €. Après, si vous cher­chez, en toute connais­sance de cause, un DT 770 Pro « de luxe » et toutes options, et que vous ne regar­dez pas trop à la dépense, le DT 1770 Pro pour­rait éven­tuel­le­ment vous inté­res­ser.

  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 1
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 2
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 3
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 4
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 5
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 6
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 8
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 9
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 10
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : DT1770PRO 7
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0004 Beyerdynamic DT1770 FR
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0010 Beyerdynamic DT770 250 ohm FR
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0005 Beyerdynamic DT1770 THD
  • Beyerdynamic DT 1770 PRO : sw headgraphs 0011 Beyerdynamic DT770 250 ohm THD

 

6/10
Points forts
  • Qualité de construction irréprochable
  • Deux câbles détachables fournis
  • Une valisette de qualité
  • Un look réussi
  • Un son que l’on connait
Points faibles
  • Prix trop élevé
  • Garde les mêmes défauts sonores que le DT 770 Pro
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.