Compos
Aller à la racine des Forums Compos
  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

Utilisation de fakes dans les avis compos = Blacklist du top

 
  • Sujet épingléSignaler un abus
AuteursMessages

barouh

membre non connecté
barouh
1239 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 542

501 Posté le 10/07/2006 à 16:39:30Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation : ...le besoin d'être ultra identifiable de façon à ultra identifier le public...


Evidemment, si tu commences toutes tes chansons par un grand coup de scie égoïne, là, on reconnaît tout de suite que c'est de toi.
Alors si on aime Slone, on achète tout ce qu'on reconnaît, sinon, on passe.

C'est un rêve du marketing, mais malheureusement ça ne se vérifie pas toujours. Mais c'est bien ce qui se fait maintenant (et depuis très longtemps, d'ailleurs, ça ne vient pas de sortir). Une chanson se monte comme un meccano à partir de trois ou quatre stéréotypes (qu'on trouve à l'identique dans des milliers de chansons)... et à moindres frais, aussi ! :mdr: C'est pas tellement mieux qu'une scie égoïne.
Original en tant que reconnaissable, ça eut payé, mais ça paie plus.

C'est le même mot, mais, franchement, ça ne recouvre pas les mêmes concepts. Alors, bannissons-le! (mais c'est une peu dommage... autant l'utiliser à bon escient).

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
Mark Twain

Slone

membre non connecté
Slone
1905 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 277

502 Posté le 10/07/2006 à 18:05:17Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation : Justement, ne peut-on dire que ce qui est original, au fond, c'est ce qui arrive encore à nous atteindre ? Je veux dire par là qu'en musique, il est de plus en plus difficile de surprendre. Les sonorités, les rythmes, les trames harmoniques... tout cela a été exploré, trituré, passé, dépassé, trépassé.



Peut-être...

Effectivement, là où je crois qu'originalité il peut y avoir, c'est dans l'angle avec lequel on aborde une émotion (au sens large). Une emotion a plusieurs facette, elle a des zones sombres, des fondements refoulées et inavouées. Je peux trouver original l'exploration de ces facettes plutôt que d'autres. Et je parle de musique, pas de texte. La façon dont la musique va réussir à créer une ambiguité ou à exprimer qqchose de complexe dans la perception de ce qui est véhiculé peut être originale.

Le genre "trip-hop", entre autres, a amené une nouvelle façon d'exploiter les décalages, les contrastes, en faisant usage des nouvelles possibilités de la technologie. Le problème c'est que la démarche est devenue systématique et le rendu obtenu également. Mais c'est tout de même un mot de plus au vocabulaire.

Le premier morceau de trip-hop peut être considéré comme "original", si on arrive à identifier un tel morceau. Mais les centaines qui ont suivi ne le sont pas vraiment. Ce qui m'amene à penser que ce qui est original est peut-être juste ce qu'on entend pour la première fois.

Slone

membre non connecté
Slone
1905 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 277

503 Posté le 10/07/2006 à 18:30:29Lien direct vers ce postSignaler un abus

Hors sujet :

Citation : Et le premier qui dit que ce n'est pas original, je lui fiche un coup de boule , moi aussi (parce que chuis un sanguin! mine de rien). Tu ne peux tout de même pas dire qu'il n'y a pas de recherche...? Mais est-ce que tu cherches à te démarquer? ça c'est pas sûr et il n'y a que toi qui peut le dire.



Merci Barouh, c'est gentil de faire ton Zidane pour moi, mais je ne m'inclus de toute façon pas dans le débat sur l'originalité, parce que je serais bien mal placé pour porter un quelconque jugement sur celle-ci, et que ce n'est pas du tout ma quête en effet.

Je cherchais à me démarquer quand je débutais. Je faisais des morceaux de 7, 10, 15 minutes, avec des structures non prédictibles. En fait, j'ai fini par comprendre que je trahissais d'abord un flagrant manque de maîtrise... Et une certaine peur de la comparaison (un pendant de la peur de l'echec).

Je suis maintenant dans une démarche où je veux être capable d'accomplir de bons morceaux le plus naturellement possible, je veux que les choses sortent le plus naturellement possible. Cela revient à bosser pour faire de la grammaire musicale une seconde nature dans le but de dire ce que je peux dire sans me "trahir". C'est dur mais j'y arriverai !

Si recherche il y a, c'est au niveau de ma capacité à dire le plus précisement possible ce que je veux dire. Mais je ne desespère pas.

barouh

membre non connecté
barouh
1239 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 542

504 Posté le 10/07/2006 à 19:21:05Lien direct vers ce postSignaler un abus

Hors sujet :

Citation : Si recherche il y a, c'est au niveau de ma capacité à dire le plus précisement possible ce que je veux dire. Mais je ne desespère pas.


Tu aurais tort...

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
Mark Twain

barouh

membre non connecté
barouh
1239 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 542

505 Posté le 17/07/2006 à 16:49:23Lien direct vers ce postSignaler un abus
:mdr:

Citation : Bah moi je suis pour l'originalité, et toc.
Je trouve ça fort ceux qui nous embarque dans des terrains curieux, tout en arrivant à nous toucher avec autant de force que s'il avait utilisé des harmonies/sonorités classiques et bien huilées.
...
L'originalité, c'est aussi ne pas savoir ce qui va se passer dans 20 secondes dans une musique. j'aime les musiques qui mettent l'auditeur en danger, qui savent tantôt le mettre en confort, tantôt le déstabiliser.
Je pense que ce sont des critères valables, même si ils ne sont que des critères parmi d'autres.


Je reviens là-dessus (on ne s'en lasse pas... :P: )
Mais c'est typiquement un faux débat et un vrai problème.

Voilà. Tu écris une chanson.
Sauf si c’est une impro figée, tu as passé un moment avec ça alors tu as pu l’observer, la voir vivre.
Et là, tu t’aperçois qu’elle n’apporte décidément rien : les paroles sont de celles que tu as entendues des milliers de fois, la mélodie est très symétrique et conventionnelle, l’accompagnement, tu connais au moins cent chansons qui ont le même, la percu est juste un pattern. . . bref, passe-muraille.
Alors, que fais-tu ? poubelle ! :mdr: :mdr:

Donc quand ta chanson n’apporte rien d’original (au sens du « pas déjà vu ») c’est direct poubelle.

Quand tu publies, c’est qu’il y a au moins une personne qui trouve qu’il y a du neuf là-dedans : toi ! En réalité, il y aura mille personnes pour te dire tout ce que tu as emprunté sans le savoir à çuici et çuilà. . . C’est la vie, rien de vraiment nouveau sous le soleil.

Mais tu vois bien, il n’y a pas débat.

Mais il y a le cas où l’originalité est la seule chose que tu veux apporter. Ça ou crever. Je ne sais pas comment on fait ça, mais puisqu’on en parle, c’est que ça doit exister. Admettons !
Il n’y a aucun doute là-dessus. Une chose qui se voudrait absolument originale est une chose qui dérangerait l’auditeur de manière persistente. Elle ne se réfère à rien de ce qu’il connaît, heurte ses modèles. Il éteint ! :bravo:

Là, il y a un vrai problème.
Dans la mesure où on ne saurait pas fabriquer de l’original à jet continu. :mdr: :mdr: :mdr:

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
Mark Twain

Nyl auster

membre non connecté
Nyl auster
4095 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 415

506 Posté le 18/07/2006 à 00:14:49Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation : Mais il y a le cas où l’originalité est la seule chose que tu veux apporter. Ça ou crever. Je ne sais pas comment on fait ça,



moi non plus...
ce qu'on appelle orignialité est pour moi un moyen de parvenir à une émotion musicale. Si l'originalité devient une fin en soi, c'est que la musicalité s'est fait la malle entre temps.

Je ne suis qu'un bricoleur en musique, mais le peu que je fait se fait "malgré moi", je ne décide de rien. Tant que cette clause est respectée, l'originalité reste au service de la musique. enfin je vois les choses un peu comme ça.

barouh

membre non connecté
barouh
1239 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 542

507 Posté le 18/07/2006 à 08:07:27Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation : ...mais le peu que je fait se fait "malgré moi", je ne décide de rien...


Ok, Nyl, alors on est parfaitement d'accord.
Lorsque j'ai débarqué sur ces sites de musicos, ce qui m'a le plus surpris c'est qu'on ait trouvé ça "original" et "compliqué". Et ça revient sans arrêt sur le tapis...

En fait, chacun de nous suit un itinéraire qui le conduit on ne sait où... mais nous on ne sait pas non plus...

Alors, qu'est-ce que c'est donc que ces procès en intention? Il faut bien suivre le chemin qui vous est personnel, et donc original? ou alors c'est qu'on a rien compris au film...
...et c'est toujours possible qu'on n'ait rien compris. Personne n'a jamais rien compris à la musique - et moi non plus, bien entendu. On ne peut pas "parler" de la musique "au fond", sinon ce ne serait pas la peine de la chanter :((( .

...m'enfin tout ça est bien compliqué, de bon matin. F'ra chaud 'joud'hui !

"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait"
Mark Twain

Slone

membre non connecté
Slone
1905 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 277

508 Posté le 19/07/2006 à 11:32:30Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation : Mais il y a le cas où l’originalité est la seule chose que tu veux apporter. Ça ou crever. Je ne sais pas comment on fait ça, mais puisqu’on en parle, c’est que ça doit exister. Admettons !
Il n’y a aucun doute là-dessus. Une chose qui se voudrait absolument originale est une chose qui dérangerait l’auditeur de manière persistente. Elle ne se réfère à rien de ce qu’il connaît, heurte ses modèles. Il éteint !

Là, il y a un vrai problème.
Dans la mesure où on ne saurait pas fabriquer de l’original à jet continu.



Mais c'est justement toute l'hystérie de notre époque: le refoulement absolue de notre mimetisme. D'où l'art contemporain par exemple qui rejette le figuratif sous pretexte de l'invasion des cameras et de l'image. D'où Pierre Boulez. D'où cette crainte hystérique de la ressemblance qui permet à la mode d'asservir les esprits à un conformisme mercantile (et d'inhiber de réelles innovations).

L'originalité n'existe que par rapport à la tradition. C'est la tradition qui engendre l'originalité. Vouloir se situer d'emblée dans "l'originalité", c'est en fait se situer dans le néant. La tradition contient les outils qui permet d'oeuvrer à davantage que la tradition.

On le retrouve à tous les niveaux de l'histoire humaine. Exemple : les nations qu'on accusait de ne savoir que copier sont celles qui aboutissent aux innovations technologique les plus spectaculaires. On a eu le Japon, mais avant elles, les US, et encore avant l'Allemagne, etc.

C'est pour ça que ma quête à moi est avant tout de maîtriser ces outils. Je ne crains plus de ressembler aux autres. L'originalité viendra d'elle-même quand elle s'imposera dans mon travail.

Effectivement quand on débute, "l'originalité" semble omniprésente du fait des tatonnements qui nous amènent à aboutir à une musique (sans compter que l'on peut avoir tendance à juger originale des choses qui ne le sont pas vraiment). Et je ne nie pas la créativité de ces tatonnements. Toutefois, j'ai rapidement réalisé qu'il était peu satisfaisant d'être totalement à la merci de ce qui tombe sous mes doigts, de ce qui sort des machines.

C'est un peu comme si on laissait notre vocabulaire dicter notre discours (ce qui arrive en réalité très souvent, d'ailleurs, et peut difficilement être complètement évité).

Il me semble plus important de s'octroyer d'abord le vocabulaire afin d'avoir une chance de l'asservir à nos intentions, à ce que l'on souhaite dire plutôt que le contraire.

La quête d'originalité, a priori, est, à mon avis, d'abord un refoulement, une peur. Dans mon cas, c'était la peur de la comparaison qui me faisait explorer des choses étranges, qui n'était pas inintéressantes. Mais c'est mettre la charrue avant les boeufs, il me semble.

Nyl auster

membre non connecté
Nyl auster
4095 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 415

509 Posté le 19/07/2006 à 11:40:45Lien direct vers ce postSignaler un abus

Citation : Je ne crains plus de ressembler aux autres.


je rejoins barouh sur ce point: il ne s'agit pas de vouloir se démarquer ds autres, mais plutôt de déployer tranquillement sa spécifité, en étant à son écoute. Finalement, je préfére le mot "spécifité" à "originalité".

Citation : Il faut bien suivre le chemin qui vous est personnel, et donc original?

Nyl auster

membre non connecté
Nyl auster
4095 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 415

510 Posté le 19/07/2006 à 11:48:54Lien direct vers ce postSignaler un abus
Elle déchire ta chanson slone (gimme a sign), et le chant est impeccable (le jeu entre voix normale et voix de tête est irréprochable!)
Revenir en haut de la page