Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Native Instruments Polyplex
Photos
1/41

Test du Native Instruments Polyplex

Drum sampler virtuel de la marque Native Instruments

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public : 69 € TTC
test
6 réactions
Qui êtes-vous, Polyplex ?
6/10
Partager cet article

Parmi les nouveautés de Komplete 10, Native a glissé trois nouveaux synthétiseurs, chacun spécialisé dans un domaine particulier. Voici le premier d’entre eux, Polyplex. Que fait-il ?

Bon an, mal an, l’édi­teur Native Instru­ments nous livre une nouvelle version de son ensemble d’ins­tru­ments et d’ef­fets, plus ou moins complet suivant les versions, Komplete. C’est la dixième version qui nous est parve­nue, dans sa version Ulti­mate, sans clavier asso­cié. L’objet de ce test est l’un des trois nouveaux synthés offerts avec la collec­tion, Poly­plex…

L’édi­teur a en effet pris pour habi­tude de sortir en même temps que la Komplete quelques nouveau­tés, et de les offrir dans cette dernière. Cette année, on a droit à la Defi­ni­tive Piano Collec­tion (voir le test ici) et à trois synthés diffé­rents, qui seront tous testés pour AF, Rounds, Kontour et celui qui nous inté­resse ici, Poly­plex.

Machine de test

MacPro Xeon 3,2 GHz
OS 10.9.5 et OS 10.10
Komplete 10 Ulti­mate
Poly­plex
Reak­tor 5.9.2
Logic Pro X 10.0.7

Native est dès son origine un concep­teur de synthés. Les exemples ne manquent pas, les réus­sites non plus, de Reak­tor et ses possi­bi­li­tés de produc­tion de « sous-ensembles » synthé­tiques, à Massive, en passant par Absynth, FM8 et autres produc­teurs de synthèses, ces dernières parfois très variées. La plate­forme Reak­tor est un outil surpuis­sant de program­ma­tion, qui a permis de belles réus­sites comme Monark, Mole­ku­lar ou Razor. Native Instru­ments l’a encore mise à contri­bu­tion, avec l’aide du duo de déve­lop­peurs Josh Hinden et Igor Shilov, deux des têtes pensantes de Twis­ted Tools, pour nous présen­ter Poly­plex, synthé dédié aux sons courts, percus­sifs, de quelque nature qu’ils soient. 

Intro­du­cing Native Instru­ments Poly­plex

Native Instruments Polyplex

L’ins­tru­ment est dispo­nible seul, à 69 euros, et au sein de la Komplete (de 199 euros l’up­date à 499 euros la version complète) et de la Komplete Ulti­mate (de 399 euros l’up­date à 999 euros la version complète), sans oublier les versions incluant les nouveaux contrô­leurs de la maison (voir ici).

L’ins­tal­la­tion et l’au­to­ri­sa­tion s’ef­fec­tuent sans problème, via le Service Center et le numéro de série fourni, et l’on pourra utili­ser Poly­plex avec Reak­tor 5 version complète aussi bien qu’avec le Reak­tor Player gratuit. Le synthé, au format proprié­taire .ens est un paquet compre­nant les échan­tillons four­nis avec l’ins­tru­ment (ce qui explique son poids, 599 Mo), sans que l’on soit sûr de leur prove­nance (éditeurs externes, Native, Twis­ted Tools ? Les docu­ments de licence mentionnent Norths­tar Prod, VSL, Zero-G et Sonic Implants, mais datent de 2009 et se réfèrent à… Kompakt). 

Prin­cipe complexe, mais simple

Le concept repose sur une orga­ni­sa­tion en huit géné­ra­teurs de sons, sous forme de pads, chacun d’eux dispo­sant de quatre layers. Poly­plex offre ensuite un nombre consé­quent de réglages et effets pour modi­fier les sons, et plutôt en misant sur le (pseudo) hasard que sur le sound design en bonne et due forme, même si rien ne l’em­pêche. La présen­ta­tion et l’in­ter­face graphique sont fort réus­sies, et dotées de détails sympas et ergo­no­miques : par exemple, la frappe d’un pad (sur l’in­ter­face ou via MIDI) affiche une forme d’onde animée, si ce n’est pratique, au moins ludique. On distingue trois parties prin­ci­pales.

Native Instruments Polyplex

Un Sound est donc consti­tué de quatre layers, affi­chés simul­ta­né­ment dans la fenêtre Main et à remplir avec l’un des 127 échan­tillons prévus par caté­go­rie (Kick, Snare/Clap, Hi-Hat, Cym/Perc, Tom/Perc, Acous­tic, Synthe­tic et User) et sous-caté­go­rie (Acous­tic, Analog, Digi­tal, Sub, Snare, Clap, Crash, Ride, Shaker, Metal, Tonal Syn, Ambiance, Impact, etc.). La caté­go­rie User permet d’im­por­ter ses propres échan­tillons, en utili­sant le Sample Map Editor de Reak­tor (version complète de Reak­tor seule­ment). Sens de lecture, stéréo/mono, inver­sion de phase, caté­go­rie et sous-caté­go­rie, sélec­tion de l’échan­tillon, de la hauteur, du point de départ, du pano­ra­mique et du volume, avec défi­ni­tion de la plage de réglage, tout est réglable, et modi­fiable au « hasard » grâce à des boutons dotés d’une icône de dé à jouer. Une « rando­mi­za­tion » globale permet aussi de modi­fier l’en­semble des para­mètres (avec exclu­sion de certains au besoin), ainsi qu’une par Pad. Ces modi­fi­ca­tions au « hasard » peuvent être de faible ou forte ampli­tude, selon l’en­droit où l’on cliquera sur le bouton dédié.

Native Instruments Polyplex

Les quatre derniers para­mètres de la fenêtre Main se trans­forment en Delay, Attack, Hold et Decay quand on clique sur Enve­lope, et en Lo Shelf, Lo Gain, Hi Shelf et Hi Gain quand on clique sur EQ, avec les mêmes possi­bi­li­tés de sélec­tion aléa­toire. Chacun des quatre derniers para­mètres peut être modulé par un LFO doté de plusieurs formes d’onde et une Enve­lope ADSR plus Amp supplé­men­taires, avec taux et Offset de taux.

Enfin, une section Global FX offre deux inserts et deux sends, à choi­sir entre 18 effets, de l’Au­to­pan au SubGen, en passant par Disto, Reverb, Stut­ter, LoFi, etc. Chaque Sound béné­fi­cie d’un On/Off pour les inserts, et d’un réglage d’en­voi pour les effets de bus. Réglages et possi­bi­li­tés de modu­la­tion temps réel sont très complets, et l’on peut saluer l’er­go­no­mie globale de l’ins­tru­ment, très bien conçue et réali­sée.

Voici quelques exemples à partir d’un groove unique, utili­sant les huit instru­ments dispo­nibles, avec modi­fi­ca­tions pseudo-aléa­toires globales et par pad. 

00:0000:00

Inté­res­sant, non ?

Bilan

Qu’est-ce qui fait l’in­té­rêt de Poly­plex ? Ses échan­tillons, les fonc­tions de base, les effets, tout ou presque peut être repro­duit par les diffé­rents logi­ciels dédiés aux batte­ries élec­tro­niques ou sono­ri­tés de percus­sion synthé­tiques (la part acous­tique de Poly­plex est là pour ajou­ter une touche parti­cu­lière aux programmes, il n’est pas ques­tion d’y voir un concur­rent de BFD3, SD2 ou AD2). Mais il faut recon­naître qu’ici c’est parfai­te­ment bien inté­gré et que graphisme et ergo­no­mie (à l’ex­cep­tion de la sortie des menus dérou­lants) sont assez fabu­leux.

En fait, l’in­té­rêt majeur tient dans ses fonc­tions ajou­tées aux fonc­tions pseudo-aléa­toires et les nombreuses possi­bi­li­tés qu’elles offrent pour peu que l’on soit curieux, ouvert et réac­tif. Rien d’in­dis­pen­sable, donc, si l’on est un peu court ques­tion budget. Mais un outil très bien­venu si l’on acquiert une des versions de la Komplete.

Notam­ment dans des condi­tions live, si l’on aime l’im­pro­vi­sa­tion ; il me semble utile de rappe­ler ici qu’un batteur nommé Bill Bruford, pion­nier de l’uti­li­sa­tion des kits élec­tro­niques en live (jouant à la fois des rythmes acous­tiques et l’équi­valent de séquences sur des pads…), avait demandé à dispo­ser d’une fonc­tion pseudo-aléa­toire sur son kit Simmons (il a été de la plus grande aide dans le déve­lop­pe­ment des produits du construc­teur), le mettant ainsi face à ses pads sans qu’il ne sache quels sons seraient assi­gnés, et où. Et pour­tant, la musique a toujours été au rendez-vous. Qui se lance ?

  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex
  • Native Instruments Polyplex

 

6/10
Points forts
  • Ensemble réussi, très bien conçu et réalisé
  • Pour le live, si l’on aime la prise de risques
  • Les fonctions pseudo-aléatoires
Points faibles
  • Quasiment rien, dans le contexte précisé dans le bilan
  • Gestion à la souris des menus
  • Attention à la conso CPU

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.