Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou
Test écrit
27 réactions
Une guitare synthétique ?
8/10
Partager cet article

La marque japonaise Boss présente son nouveau système GM-800 Guitar Synthesizer accompagné d’une refonte de ses capteurs hexaphoniques pour guitare (GK-5) et basse (GK-5B). Voyons comment s’en sort ce nouveau binôme.

Test de la pédale Boss GM-800 Guitar Synthesizer : Une guitare synthétique ?

Carac­té­ris­tiques

face1Si la guitare élec­trique, tout comme la basse, offre énor­mé­ment de possi­bi­li­tés créa­tives grâce à une infi­nité d’ef­fets toujours plus nombreux, le monde de la pédale dite « guitare-synthé » reste proba­ble­ment encore margi­na­lisé alors même que le concept est loin d’être récent. Il est vrai que la mise en œuvre ne se fait pas aussi faci­le­ment que pour une simple pédale d’ef­fet tradi­tion­nelle. Dans ce cas précis, Boss a actua­lisé son capteur hexa­pho­nique qui est adap­table aussi bien sur une guitare (GK-5) que sur une basse (GK-5B). Désor­mais, il est possible sur ces nouveaux micros d’ajus­ter l’es­pa­ce­ment de chaque capteur interne pour s’adap­ter à tous les écarts de cordes. Pour ce test, j’ai installé le micro GK-5 sur une Yamaha Revs­tar RSP20 qui dispose d’un cheva­let de type Tune-o-matic. L’ins­tal­la­tion a pris envi­ron 40 minutes, mais la partie la plus déli­cate a été de régler la hauteur du GK-5 pour qu’il se trouve à envi­ron 1 mm des cordes, confor­mé­ment aux recom­man­da­tions de la marque. Notez que si le micro est trop éloi­gné, le signal ne passe pas, en revanche, s’il est trop proche, la sensi­bi­lité sera telle que cela pourra géné­rer des doublons lors d’at­taques au média­tor, en plus de faus­ser la dyna­mique de jeu. Le boîtier du GK-5 a égale­ment subi des modi­fi­ca­tions par rapport à celui du GK-3. Doré­na­vant, on y trouve seule­ment une prise jack TRS. Il n’y a plus de poten­tio­mètre de volume ou de boutons permet­tant de bascu­ler entre les scènes du péda­lier, comme c’était le cas jusqu’à présent. J’ai égale­ment noté un détail qui, dans certaines situa­tions, pour­rait poser un problème : le système de fixa­tion du boiter sur la caisse de la guitare rend l’uti­li­sa­tion de la sangle moins sécu­ri­sée du fait de la cour­bure que cela exerce sur le cuir de l’at­tache. Il serait proba­ble­ment plus sûr de verrouiller sa sangle avec un système prévu à cet effet.

connectiqueEn ce qui concerne le GM-800, il semble s’ins­pi­rer du design du SY-300 de la même marque. Le boîtier mesure 246 × 134 × 63 mm et pèse 1,2 kg, avec une fini­tion bleue. Sur la face prin­ci­pale de ce dernier se trouvent 5 poten­tio­mètres : OUTPUT LEVEL, SELECT, 1, 2, 3 et 4. On compte égale­ment 10 boutons-pous­soirs, dont 5 sont équi­pés de LEDs. On dispose de 4 foots­witchs, sans « clic », qui permettent de passer d’une scène à l’autre et d’ac­ti­ver certains effets de jeu et diverses fonc­tion­na­li­tés (CTL1 et CTL2). Aussi, le GM-800 est doté d’un écran mono­chrome offrant une défi­ni­tion de 256 × 80 pixels.

Pour ce qui est de la connec­tique, elle se situe sur la partie supé­rieure de la pédale. On peut y trou­ver une entrée et une sortie « GK » de type Jack TRS 6,3 mm. La sortie permet de connec­ter son péda­lier à un autre GM-800. La pédale peut être utili­sée en mono ou stéréo, et la sortie gauche joue le rôle de prise casque. Il est possible de connec­ter deux pédales d’ex­pres­sion ou des foots­witchs supplé­men­taires aux entrées CTL3, 4/EXP 1 et CTL 4, 5/EXP 2. En plus, nous avons une connexion MIDI IN/OUT qui sera parti­cu­liè­re­ment utile si l’on souhaite bran­cher le GM-800 à un synthé­ti­seur. Le péda­lier est doté de deux ports USB. Le premier permet de relier la pédale à son ordi­na­teur afin de l’uti­li­ser comme carte son, comme contrô­leur MIDI ou de l’as­so­cier à l’ap­pli­ca­tion « Boss Tone Studio ». Le second est destiné à rece­voir une clé USB qui permet­tra de mettre à jour le firm­ware de l’ap­pa­reil ou pour impor­ter des sons supplé­men­taires. Le port d’ali­men­ta­tion est égale­ment présent sur cette tranche et néces­site 9 VDC pour pas moins de 840 mA. Il est à noter que le bloc est fourni.

La fabri­ca­tion du GM-800 est réali­sée en Malai­sie et la qualité est, comme toujours chez Boss, remarquable. La pédale est lourde et donne l’im­pres­sion de pouvoir encais­ser les aléas d’une utili­sa­tion inten­sive. Enfin, le prix de vente constaté au moment de la rédac­tion de ces lignes est de 769 euros pour le GM-800, 222 euros pour le GK-5 et 299 pour le GK-5B.

Restons ZEN

Le cœur du GM-800 est conçu autour du système de synthèse sonore « ZEN-Core ». Il s’agit du même système que l’on retrouve sur des machines comme le Fantom ou le Jupi­ter-X. Ainsi, le GM-800 peut se vanter d’avoir une biblio­thèque de sons impres­sion­nante, 1200 préci­sé­ment. Cette biblio­thèque propose un large choix d’ins­tru­ments tels que des pianos, des instru­ments orches­traux ou encore des sons de synthé­ti­seurs. La pédale dispose égale­ment de 70 sons ryth­miques que l’on pourra mani­pu­ler direc­te­ment sur sa guitare ou sa basse. Outre cette impres­sion­nante collec­tion sonore, il y a pas moins de 90 types d’ef­fets (réverbe, phaser, chorus, etc.). Par consé­quent, il est fort probable que vous ayez deviné que la prise en main du GM-800 n’est pas immé­diate en raison de toutes ses fonc­tion­na­li­tés. Toute­fois, même si l’in­ter­face n’est pas parti­cu­liè­re­ment attrayante, j’ai pu navi­guer de manière très fluide dans les diffé­rents menus du péda­lier après quelques heures de mani­pu­la­tion.

Iface3l est essen­tiel de comprendre que le GM-800 fonc­tionne avec un système de « scènes », 150 empla­ce­ments en tout. Chaque scène offre la possi­bi­lité de jouer 4 instru­ments en plus d’une section ryth­mique. On accède à chacun de ces instru­ments en appuyant sur les boutons-pous­soirs lumi­neux. La partie la plus impor­tante de l’ap­pren­tis­sage concerne la compré­hen­sion des diffé­rents réglages dispo­nibles pour confi­gu­rer un instru­ment. Par exemple, on peut restreindre la zone de jeu de l’ins­tru­ment numéro 1 aux trois cordes graves et celle de l’ins­tru­ment numéro 2 aux trois cordes aiguës. Il est aussi possible de les posi­tion­ner dans l’es­pace, de gérer les volumes indi­vi­duels, d’ap­pliquer des effets ou encore de défi­nir des accor­dages/octaves diffé­rents. La mani­pu­la­tion de tous ces éléments à même la pédale se fait de manière plutôt confor­table une fois que l’on s’est fami­lia­risé avec l’in­ter­face, mais il est vrai que l’on va plus vite en passant par l’ap­pli­ca­tion « Boss Tone Studio ». Le design de cette dernière est simi­laire à celui déjà vu pour d’autres produits de la marque. L’ap­pli­ca­tion présente l’avan­tage d’être claire et simple à utili­ser. Toute­fois, il sera néces­saire de procé­der à la mise à jour du firm­ware pour pouvoir s’en servir. Il est égale­ment possible d’uti­li­ser le GM-800 pour s’en­re­gis­trer sans avoir recours à une carte son externe. Le pilote ASIO est à télé­char­ger sur le site de Boss. Même si je n’ai eu aucun souci pour mettre à jour la pédale ou pour instal­ler l’ap­pli­ca­tion et les pilotes ASIO, j’ai trouvé que l’ex­pé­rience utili­sa­teur était vrai­ment dépas­sée. Là où la concur­rence tend à centra­li­ser la main­te­nance de ses machines au sein d’ap­pli­ca­tions uniques qui s’oc­cupent de la mise à jour, de l’ins­tal­la­tion d’éven­tuels pilotes et logi­ciels, Boss nous demande de télé­char­ger trois archives à instal­ler indi­vi­duel­le­ment et dans l’ordre. Il y a un aspect old school qui, s’il est loin d’être insur­mon­table, ne convient pas à un appa­reil sorti en 2023 et vendu à presque 800 euros.

boss tone studio 1

Quid du son ?

Pour ces extraits sonores, je me suis basé sur quelques préré­glages initiaux que j’ai modi­fiés et adap­tés. Notez que les possi­bi­li­tés sont en réalité infi­nies du fait du système de combi­nai­sons.

1 – Wide Piano Pad
00:0000:32
  • 1 – Wide Piano Pad00:32
  • 2 – Piano + Pad00:23
  • 3 – Horn Ensemble00:21
  • 4 – Stac­cato Strings + Rev hall00:21
  • 5 – Flute Ensemble00:24
  • 6 – Ride et basse cordes 5 et 6 + Vibra­phone00:14
  • 7 – Organ Dist – porta­mento ON00:15
  • 8 – Spacey Bells + Pédale EXP00:40
  • 9 – Rotary Organ00:08
  • 10 – Dual Sync Lead – chro­ma­tic OFF00:17
  • 11 – Pad + Pitch Bend00:38
  • 12 – Fret­less bass00:23
  • 13 – Nylon Syn Brass00:36
  • 14 – Popping Brass + Pulse00:24

Tout d’abord, il me semble impor­tant de parler des sensa­tions de jeu. Ces dernières sont perfec­tibles et jouer de manière natu­relle demande un petit temps d’adap­ta­tion. Même avec une instal­la­tion du micro qui semble idéale et qui suit les recom­man­da­tions de Boss, j’ai rencon­tré d’oc­ca­sion­nels décro­chages sur des notes jouées (un peu trop rapi­de­ment) sur les cordes graves. Par ailleurs, il convient d’être atten­tif à la propreté de son jeu, car une petite réso­nance qui passe­rait inaperçue dans un cadre « conven­tion­nel » peut déclen­cher quelques notes, parfois tota­le­ment hors de propos. Il faut aussi prendre en consi­dé­ra­tion la gestion du vibrato et du bend. Ainsi, le GM-800 permet, dans les para­mètres de chaque instru­ment, de choi­sir entre acti­ver ou non le mode « chro­ma­tic ». Si celui-ci est activé, alors un bend se traduira par le fait de passer à la note suivante sans entendre de notes inter­mé­diaires, cela peut être pratique pour appor­ter du réalisme à certains instru­ments (les vents de l’exemple 5). De la même façon, il est possible d’uti­li­ser les effets de porta­mento et de legato avec une acti­va­tion qui peut se faire lors d’un chan­ge­ment de note sur une seule corde ou sur l’en­semble du manche.

guitar to midiEn ce qui concerne la qualité des sons, il y a du bon, voire du très bon, mais aussi du très moyen. Les sons de synthé­ti­seurs sont inté­res­sants et il est possible de se concoc­ter des scènes vrai­ment très origi­nales (exemple 8). Les pianos sont égale­ment assez surpre­nants et faciles à jouer. En revanche, les instru­ments orches­traux ne sont pas vrai­ment à la hauteur en matière de réalisme lorsque l’on compare le GM-800 aux stan­dards actuels dans ce domaine. Plus préci­sé­ment, je ne suis pas convaincu de pouvoir réel­le­ment utili­ser ce genre de cuivres ou de vents dans une vraie produc­tion de musique à l’image. Toute­fois, il existe une fonc­tion­na­lité qui sera parti­cu­liè­re­ment inté­res­sante pour les compo­si­teurs qui mani­pulent de nombreux instru­ments virtuels et qui sont meilleurs guita­ristes que pianistes : l’op­tion « Guitar to MIDI ». Une fois acti­vée, il est possible d’uti­li­ser le GM-800, et donc sa guitare, comme un contrô­leur MIDI dans sa STAN. J’ai expé­ri­menté avec les violons de la banque Appas­sia­nota Strings de Spit­fire Audio (sans utili­ser le Control Change 1) et un synthé­ti­seur de la marque UVI. Cela fonc­tionne correc­te­ment, mais il faudra, là aussi, prendre ses repères du point de vue des sensa­tions de jeu.

15 – DAW – Appas­sio­nata
00:0000:26
  • 15 – DAW – Appas­sio­nata00:26
  • 16 – Synth Antho­logy 400:10

Pour conclure

Le Boss GM-800 est un appa­reil solide et agréable à utili­ser, bien qu’il présente une certaine forme de complexité en raison de ses nombreuses fonc­tion­na­li­tés. On est séduit par son impres­sion­nante biblio­thèque de sons et d’ef­fets, tout comme par son système de « scènes », qui permet de conce­voir des sons complexes sur les plans sonores et tech­niques. Néan­moins, si le cata­logue est vaste, tout n’est pas irré­pro­chable et certains instru­ments, notam­ment orches­traux, ne sont pas toujours convain­cants. Nous aurions égale­ment souhaité que Boss four­nisse un effort pour rendre l’ex­pé­rience utili­sa­teur plus confor­table et plus en phase avec les tendances actuelles en ce qui concerne la partie infor­ma­tique. On peut affir­mer sans risque que le GM-800 trou­vera un inté­rêt auprès des compo­si­teurs qui sont davan­tage guita­ristes que pianistes et qui travaillent avec de nombreux instru­ments virtuels. Enfin, il convient de prendre en compte le coût du GM-800 en addi­tion­nant celui du GK-5 (B).

  • couverture
  • connectique
  • face1
  • face2
  • face4
  • face3
  • GK5
  • GK5 2
  • boss tone studio 1
  • boss tone studio 2
  • boss tone studio 3
  • boss tone studio 4
  • guitar to midi

 

8/10
Fabrication (?) : Malaisie
Points forts
  • Une qualité de fabrication irréprochable
  • Un vaste choix de sons et d'effets
  • La possibilité de combiner jusqu'à 4 instruments ainsi qu'une section rythmique
  • Le nombre d'options disponibles (accordages, legato, portamento, zones de jeu, etc.)
  • Une connectique complète
  • La fonctionnalité « Guitar to MIDI »
Points faibles
  • Une prise en main qui nécessite un certain temps d'adaptation
  • Si les sons sont nombreux, ils ne sont pas tous convaincants
  • Le micro GK-5(B) a perdu ses boutons et son potentiomètre de volume
  • Le suivi des notes du GK-5 (B) est bon, mais pas parfait
  • Le prix, si l’on considère que le GM-800 ne servira à rien sans le micro
Auteur de l'article RomanRouzine

Guitariste et compositeur, je travaille pour la presse spécialisée depuis 2011. Certains ont peut-être eu l'occasion de travailler quelques-unes de mes études et autres adaptations classiques parues chez le libraire. J'ai eu la chance durant cette dernière décennie de parcourir la France avec divers groupes et artistes. Je suis également l'auteur de deux albums solos que j'ai eu l'occasion de défendre sur scène et dans le cadre de masterclass. Mon travail de compositeur est aujourd'hui quasi-exclusivement orienté vers l'écriture pour les médias (films, séries, jeux vidéo...). Enfin, j'enseigne la guitare dans un célèbre et réputé centre d'enseignement des musiques actuelles et amplifiées présent en Touraine.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article RomanRouzine

Guitariste et compositeur, je travaille pour la presse spécialisée depuis 2011. Certains ont peut-être eu l'occasion de travailler quelques-unes de mes études et autres adaptations classiques parues chez le libraire. J'ai eu la chance durant cette dernière décennie de parcourir la France avec divers groupes et artistes. Je suis également l'auteur de deux albums solos que j'ai eu l'occasion de défendre sur scène et dans le cadre de masterclass. Mon travail de compositeur est aujourd'hui quasi-exclusivement orienté vers l'écriture pour les médias (films, séries, jeux vidéo...). Enfin, j'enseigne la guitare dans un célèbre et réputé centre d'enseignement des musiques actuelles et amplifiées présent en Touraine.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.