Le Pub des Gentlemen
Forums thématiques Le Pub des Gentlemen
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
humour

Bien déconner : les cordes usées

Tu sais qu’il est temps de changer tes cordes quand…
  • Réagir
  • 112 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Tu es fier de ta guitare, elle est vintage et ça se voit. Le, problème c’est que tes cordes aussi sont d’époque. Ca se voit, et ça se sent aussi. Tu sais qu’il est temps de changer tes cordes quand…

— tu chopes le tétanos à chaque fois que tu joues
— elles commencent à ressembler à du fil barbelé
— à chaque fois que tu fais un bend, tu perds 2 tons
— tu peux reconstituer un kebab avec ce qu’il y a entre les stries
— tu as cassé la dernière
— tu sors de répète et qu’on te prend pour un garagiste
— elles restent collées aux frettes
— tu n’arrives plus à dissocier les cordes lisses des striées
— tu peux plus faire de slides depuis 6 mois
— tu laisses des traces de rouilles par terre
— tes doigts sentent le poisson à chaque fois que tu joues
— tu casses plus de médiators que de cordes
— tu n’as plus aucune idée du prix d’un jeu de cordes
— tu fais des trous au chiffon à chaque fois que tu essuies ton manche
— le son de ton bassiste est plus brillant que le tien
— ça fait trois mois que tu te dis qu’il faudrait les changer
— on sait où tu joues le plus rien qu’en regardant les cordes
— tes cordes phosphorescentes ne se voient plus dans le noir
— tu te rappelles qu’à une époque, les anneaux situés au bout des cordes étaient de toutes les couleurs
— tu as acheté ton instrument d’occasion il y a deux ans, et les cordes étaient déjà là
— tu ne te souviens plus du tirant…
—… d’ailleurs c’est quoi un tirant ?
— tu dois prendre un foret pour sortir les cordes traversantes
— tu as un sustain de deux secondes
— tu dois te réaccorder toutes les 2 mesures
— tu dois regarder une vidéo YouTube pour voir comment on fait pour les changer
— ça fait « chpoink » quand tu fais un hammer on

← Article précédent dans la série :
Bien déconner : les groupes de rock progressif
Article suivant dans la série :
Bien déconner : les groupes de Blues →
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail