Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
test
Un Loupé bien réussi

Test du Glou Glou FX Loupé

Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Glou-Glou Loupé
Photos
1/7
Glou-Glou Loupé

Looper de la marque Glou-Glou .

Écrire un avis

En quelques produits, Glou Glou s'est déjà fait un nom, ou plutôt un borborygme, dans le petit monde des pédales d'effets. Inutile de dire que c'est avec curiosité que l'on se penche aujourd'hui sur sa vision du looper...

Ce n’est pas tout les jours qu’un amateur de synthé comme moi à l’occasion de tester une pédale d’effet. Ceci dit, ces dernières années les pédales de guitares ne s’adressent plus uniquement aux guitaristes et c’est tant mieux ! Glou-Glou est une petite boîte française qui développe et produit des pédales d’effet qui ont la particularité de se baser sur des idées qui ont fait leur preuve tout en ajoutant tout un tas de nouvelles fonctionnalités qui rendent le produit final tout à fait unique.

loupe-blue2Loupé ne fait pas exception à la règle. Vous l’aurez peut être compris, le concept de base, c’est la pédale looper que les guitaristes et les auteurs compositeurs solo connaissent bien. On enregistre une idée musicale et elle joue en boucle. C’est une excellent manière de trouver de l’inspiration.

Toutes les fonctions de base d’un looper classique sont donc présentes dans le Loupé, enregistrement, overdub, annulation de la dernière operation (undo sur 127 niveaux !), sauf qu’on aurai bien tort de s’arrêter là car le Loupé à beaucoup plus à offrir.

Qu’est-ce qu’il y a au menu ?

La première chose à comprendre lorsqu’on utilise le Loupé, c’est la notion de « Game ». Un « Game » c’est un preset dans lequel vous pouvez assigner chacun des boutons et footswitches à une fonction particulière. Il faut donc garder en tête qu’à part pour le « Game » de base, ce qui est écrit sur le panneau frontal de la pédale ne correspond pas forcément à la fonction du preset sélectionné. Cela rend la pédale extrêmement modulable et ouvre énormément de possibilité mais c’est assez déroutant surtout lorsqu’on ne se rappelle plus comment on a programmé le preset. La prise en main nécessite donc de se familiariser avec le manuel, par ailleurs très complet bien que seulement disponible en anglais à l’heure ou j’écris ce test.

Capture d’écran 2021-05-10 à 10.45.17Le menu de Loupé est très facilement maîtrisable mais indispensable au début lorsqu’on veut créer ses propres presets. On navigue dans le menu général en appuyant sur [GAME EDIT] et en utilisant les encodeurs [GAME] et [SCROLL] pour régler les paramètres généraux de notre « Game » ou preset. Pour ce qui est de modifier nos effets, il suffit d’appuyer sur [FX EDIT] et d’appuyer sur un des boutons ou footswitch et on navigue en suite dans le menu de ce bouton. Les boutons sont nommés TSW1, TSW,2 TSW3, TSW4, et les footswitches FSW1, FSW2, FSW3, FSW4. C’est simple comme bonjour mais il faut bien se rappeler de ces noms car le manuel y fait reference très souvent et il sont nommés ainsi uniquement dans le menu et pas sur l’interface physique. Je crois d’ailleurs que j’aurais préféré que les boutons soient nommés ainsi sur l’interface avec entre parenthèse leur fonction de base. Cela m’aurait aidé à comprendre les concepts globaux plus rapidement.

Modulable et modulée

Une des grosses particularités de ce looper et que chacun des quatre boutons et des quatre footswitch peut être assigné à une fonction souhaitée. Le comportement de ces boutons bénéficie de deux modes différents d’activations. Soit on presse une fois et la fonction est activée (Toggle), soit on maintient le bouton / footswitch et la fonction est activée jusque’a relâchement (Sustain).

Glou-Glou Loupé : Capture d’écran 2021-05-10 à 10.45.47Pour régler la fonction d’un bouton ou footswitch il suffit d’appuyer sur le bouton [FX EDIT] (non assignable) et de naviguer avec les encodeurs [GAME] et [SCROLL]. C’est à ce moment là que l’on se rend compte du potentiel de Loupé. En effet pour chacun de ces boutons, on accède à une liste d’effets parmi lesquels la possibilité de changer la hauteur tonale de notre boucle (pitch) sur plus ou moins 12 demi-tons.

On peut également ajouter un effet de stutter, c’est à dire une repetition plus ou moins rapide de fragments de votre boucle à un rythme dicté par une division plus ou moins grande de la boucle totale. Au delà d’une division de 1/64, les valeurs sont indiquée en note musicale (A,B,C,D etc.) car si on boucle un son très rapidement, il devient une note fixe (voir exemple Loop 5). On peut même accéder à une forme de sampling granulaire car la fonction drift permet de scanner la boucle tout en la répétant (voir exemple Guitar granular scanner). On a aussi la possibilité de mettre la boucle en reverse ou encore d’appliquer une modulation type chorus / phaser à notre boucle.

Ce qui est bien c’est que l’on peut appliquer tout ces effets en même temps et ce sur un seul des boutons / footswitch. Si vous avez l’habitude de ne travailler que en Record / Overdub, vous pouvez donc assigner 3 footswitch et 4 boutons à des groupes d’effets ! De quoi vous amuser un bon moment ! Chacun de ces effets dispose aussi d’un mélangeur Dry / Wet qui permet de mixer le signal entre la boucle originale et la boucle affectée par les effets. Vous trouverez des exemples de ces effets dans les fichiers audio nommés Loop 1 à 4. Le gros point de tout ces effets c’est qu’il peuvent être activés de façon non destructive ou alors être enregistrés en overdub dans votre boucle. Ça c’est très fort !

Remplacer, insérer et multiplier

Au premier abord, Loupé fonctionne donc comme un looper classique, on presse [RECORD], on enregistre note boucle et ensuite on peut rajouter des éléments grâce à la fonction overdub.

Glou-Glou Loupé : UnknownLa fonction [REPLACE] permet de remplacer entièrement des éléments de votre boucle, très pratique pour obtenir la boucle parfaite ou pour insérer des silences ou des clics dans votre boucle. La fonction alternative à [REPLACE] nommée [SUBSTITUTE] vous permet de continuer à entendre votre boucle lorsque vous jouez par-dessus. Le résultat est le même pour ces deux fonctions à savoir que la boucle résultante a la même durée que la boucle originale. Jusque là, tout va bien.

Les choses deviennent plus intéressantes (et complexes) lorsqu’on utilise les fonctions [INSERT] et [MULTIPLY]. Dans ces deux fonctions appelées fonctions « Cycliques », le temps de la boucle sera allongé lorsque vous ajouter un élément.

La fonction [INSERT] permet comme son nom l’indique, d’insérer un nouvel élément au sein de notre boucle. La longueur de la boucle sera donc égale à la longueur originale + la longueur de la partie insérée. Si vous pressez [INSERT] sans rien jouer vous aurez un silence au milieu de votre boucle. Il existe une version alternative de la fonction [INSERT]. Cette fonction appelée [INSTUT] vous donne la possibilité de jouer votre nouvel élément alors que vous entendez toujours la boucle originale.

La fonction [MULTIPLY] est un mélange d’enregistrement et d’overdub. Ce que vous allez enregistrer prendra donc en compte le son de votre boucle ainsi que ce que vous jouez par-dessus. Le résultat est une sorte de boucle à l’intérieur de la boucle qui allongera nécessairement la longueur totale de votre boucle. Il existe une sous-fonction à ce mode appelé [STACK]. Ce mode vous permet d’empiler vos boucles comme en overdub mais une fois que vous appuyez sur le footswitch, chaque boucle enregistrée s’ajoute l’une après l’autre. Vous pouvez quantifier vos boucles sur un tempo donné et sur un nombre de mesures données, cette fonction vous permettre d’obtenir des résultats rythmiques plus musicaux qu’une boucle simplement calculée en secondes.

Loupé - Guitar Granular Scanner
00:0001:07
  • Loupé - Guitar Granular Scanner01:07
  • Loupé - Guitar Loop +12 Glitch00:42
  • Loupé - Evasion pour aller nulle part02:12
  • Loupé Stutter 1:4 - Redux Pitch +5 - Insert01:43
  • Loupé - Pot Pourri de Claviers00:57
  • Loupé 4 - Reverse.100:30
  • Loupé 4 - Pitch Stutter00:21
  • Loupé 4 - Pitch + Stutter00:18
  • Loupé 3 - Stutter 1:2 - Pitch -7 - Drift x00:30
  • Loupé 3 - Stutter C# - Pitch +1200:38
  • Loupé 2 Stutter 1:16 - Pitch +1200:13
  • Loupé 2 - Reverse Stutter00:14
  • Loupé 2 - Stutter 100% Wet00:15
  • Loupé 2 Stutter - Pitch +1200:10
  • Loupé 1 - Stutter 2t - Pitch Shift + 7 (Mix 50-50)00:15
  • Loupé 9 - Rec + Pitch Shift.200:21
  • Loupé 8 - Stutter Oscillateur D00:21
  • Loupé 1 - Stutter 1o - Pitch Shift + 5 (Mix 50-50)00:16
  • Loupé 1 - Stutter + Pitch Shift + 5 (Mix 50-50)00:22
  • Loupé 1 - Stutter 5t - Pitch Shift + 7 (Mix 50-50)00:18
  • Loupé 6 - Rec : Instut : Replace Overdub : Stutter01:48
  • Loupé 7 - Rec : Stutter + Pitch + 7.200:41
  • Loupé 5 - Rec : Stutter : Pitch Shift00:39

Le son et la technique

loupé front bottomDu côté technique, la pédale est alimentée en 9 volts classique, enregistre en stéréo 48khz / 24bit dans 32Mb de Ram ce qui représente 82 secondes d’audio. Si on parle purement de son, je ne perçois aucune différence entre le son qui entre et la boucle, la qualité du son et des algorithmes de Pitch Shift sont vraiment au rendez-vous. Le boîtier mesure 18,5 cm de large, 19 cm de profondeur et 6 cm de haut. Il faudra donc faire un peu de place sur votre pedalboard car on est loin du format pédale standard. Au niveau des entrées / sorties, on peut entrer et sortir sur une paire stéréo au niveau micro ou ligne. Attention toutefois à ne pas saturer les preamps si vous entrez en niveau ligne. Il y a une entrée pour une pédale d’expression et une sortie Sync Out pour se connecter à des boîtes à rythmes avec une entrée sync (comme un Korg Volca par exemple). Pour mettre à jour le firmware, il vous suffit de télécharger un fichier audio au format .wav et de connecter la sortie audio de votre interface ou ordinateur à l’entrée droite du Loupé avec un Jack Mono. La manip exacte est décrite en détail dans le manuel.

Etant un amateur de synthé et de boîtes à rythmes modernes, je trouve vraiment dommage qu’il n’y ai aucune connexion MIDI sur cette pédale. Tant pour utiliser un contrôleur pour modifier les paramètres que pour synchroniser facilement le Loupé à une horloge externe. Pour remédier à cela, il faudra utiliser un instrument capable de convertir le signal PPQ qui sort sur la sortie Sync Out en horloge Midi (possible avec le Keystep d’Arturia par exemple). La pédale est donc toujours maîtresse de l’horloge. C’est pour moi la fonctionnalité qui manque le plus sur cette pédale. Les fonctions de quantification et la possibilité de réglage de la boucle sur un tempo fixe sont quand même bien pratique.

La boucle est bouclée

Il serait probablement beaucoup trop ambitieux de décrire en détail chacune des fonctions de cette pédale qui dépasse largement les fonctions de bases d’un looper. D’ailleurs malgré beaucoup de temps passé avec Loupé, j’ai peur que les exemples audio accompagnant ce test ne lui rendre pas justice tant elle dépend du type de boucles que l’on veut faire et du son que l’on met dedans. Je suis d’ailleurs assez peiné de devoir la renvoyer à Olivier de chez Glou-Glou car j’ai l’impression de n’avoir exploré que la surface des possibilités que cette pédale a à offrir. Que ce soit pour créer des boucles étranges que l’on pourrait sampler et réarranger en suite ou bien l’utiliser en Live au côté d’une boîte à rythmes et d’un synthé, je pense que c’est un outil puissant qui vous sert de l’inspiration sur un plateau. Pour acquérir ce petit bijou d’ingénierie musicale, il vous en coûtera la somme raisonnable de 500€ si l’on considère qu’on parle ici d’une pédale « boutique », faite dans des matériaux de grande qualité et surtout qui regorge de possibilités.

Malgré cela, je ne pense pas que Loupé soit fait pour tout le monde. Si vous cherchez un looper classique pour jouer vos riffs préférés et improviser par-dessus, vous perdrez une grosse partie des avantages de cette pédale. Au risque de me répéter, je trouve vraiment dommage l’absence de MIDI. Lorsqu’on est pas guitariste et qu’on utilise des pédales d’effets pour faire du Live comme c’est mon cas, la présence du MIDI pour synchroniser la boucle à l’horloge de sa boîte à rythmes ou déclencher l’enregistrement de sa boucle grâce à un contrôleur est presque essentiel. Étant donné qu’il n’y a ni USB ni MIDI, ce n’est donc pas quelque chose qui pourrait être intégré dans une future mise à jour. Dommage.

8/10
Points forts
  • Beau design
  • Qualité du son irréprochable
  • Possibilité d’enregistrer ses presets
  • Undo sur 127 niveaux
  • Qualité des composants
  • Qualité des effets
  • Possibilités quasi infinies
Points faibles
  • Prise en main un peu complexe au début
  • Pas de MIDI
  • L’interface ne reflète pas toujours la fonction assignée

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.