Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
pédago
2 MIN POUR... comprendre les problèmes de qualité posés par le MP3

Comprendre les problèmes posés par les encodeurs audio destructifs

  • 38

Los Teignos a deux minutes pour vous expliquer les problèmes de qualité posés par les algorithmes de compression destructifs tels que le MP3. C'est parti !

Alors on va pas trainer sitôt que vous vous serez abonnés au Chanel Youtube d’Audiofanzine. Ce qu’il y a de peu banal avec la compression audio destructive qu’on utilise aujourd’hui majoritairement pour écouter de la musique, c’est qu’elle marque une régression dans l’histoire des supports d’enregistrement.En passant du cylindre de cire au CD, les supports audio n’ont cessé d’être plus précis, plus fidèles, offrant un meilleur son. Or, il s’est opéré avec le MP3 et les formats de compression destructive un brusque retour en arrière à ce niveau : aigus rabottés, stéréo disparaissant dans les graves, données supprimées au prétexte de l’effet de masque, on est face à un support qui sonne clairement moins bien que le CD qui le précédait. Évidemment, cette perte de qualité dépend grandement de la façon dont on paramètre la compression.

À 96 Kbps, on entend distinctement la différence avec une version CD. Mais A 320 Kbps, c’est quasi inaudible suivant votre acuité auditive et la qualité de votre système d’écoute. Et pourtant, il y a une différence. En mettant en opposition de phase le fichier original et sa version MP3, on peut ainsi entendre les artecfacts générés par la compression.

Si je vous parle de cela, c’est pour vous sensibiliser à deux choses : la première, c’est qu’il vaut mieux tant qu’on le peut ne pas recourir aux formats de compression destructive si on veut obtenir la meilleure qualité possible à la fin et que ce n’est pas parce que vous n’entendez pas de différence avec vos moyens qu’il n’y en aura pas sur d’autres système d’écoute. Ca vaut pour un DJ qui devra mixer du WAV ou du FLAC plutôt que du MP3, mais ça vaut aussi pour tous ceux qui utilisent des boucles pour faire de la musique. N’utilisez les formats de compression destructive qu’en cas de réelle nécessité !

Et la réelle nécessité, ce serait en l’occurence de diffuser votre musique sur des plateformes non qualitatives mais incontournables comme Spotify, Youtube ou iTunes. Sachez-le en effet, les seules grosses plateformes de streaming à diffuser au format Lossless sont Qobuz, Deezer et Tidal.

Le problème, c’est que ce sont en outre les plateformes qui font elles-même leur propres encodages en répondant à différentes règles souvent pas documentées. Du coup, un logiciel comme Expose de Mastering the Mix trouve tout son intérêt car il permet pour chaque plateforme d’optimiser votre fichier, notamment en termes de niveaux, histoire de ne pas avoir de surprise à l’arrivée…

Bref, soyez attentifs à tout cela car il serait dommage de ne pas proposer votre oeuvre sous son meilleur jour, et n’hésitez pas à commenter, liker, partager cette vidéo ! Ciao !

Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

  • iktomi
    iktomi
    Je poste, donc je suis
    5875 posts au compteur
    Si ça te convient ainsi qu'aux personnes à qui tu fais écouter, pourquoi te "tromperais-tu" ?
  • Fm59DK
    Fm59DK
    Nouvel AFfilié
    13 posts au compteur
    Merci pour toutes ces "2 MINUTES POUR".
    Perso, quand il faut compresser les données (uniquement pour envoyer des épreuves par mail), j'utilise le MP3 en Variable BitRate (VBR). Dans ce tuto, il n'est question que du CBR. J'ai pourtant, chez moi, de meilleurs résultats en VBR H.Q. via soundforge. Certe le ratio est un peu plus petit en VBR (1/10 contre en moyenne 1/13), mais c'est tellement proche...
    J'utilise le mp3 VBR depuis 23 ans, j’espère ne pas me tromper...
    Merci à toute l'équipe D'AF et aux Membres :clin:
  • Jean miX.L.
    Jean miX.L.
    Nouvel AFfilié
    20 posts au compteur
    Spotify a annoncé récemment qu'ils allaient bientôt proposer l'écoute en lossless.
  • jensouniev
    jensouniev
    Squatteur d'AF
    3245 posts au compteur
    Citation de Thelonious :
    il y a pas un petit bug dans le montage vidéo à 0:17" il manque une phrase, non ?

    Je ne sais pas. Mais par contre, il y a des différences de niveaux plutôt notables au fil des plans. Un coup de comp pour le finish aurait été bienvenu. Cela ne nuit pas au contenu, bien sûr, mais on est quand même sur un site consacré au son que diable. :clin:
  • laurend
    laurend
    Squatteur d'AF
    3025 posts au compteur
    La dégradation apportée par les codecs "lossy" en haut débit n'est pas toujours facilement perceptible car elle dépend aussi du contenu audio. Mon juge de paix pour évaluer un codec est un son de rivière (l'instrument) qui met en facilement en évidence la dégradation possible.
  • Thelonious
    Thelonious
    Nouvel AFfilié
    27 posts au compteur
    il y a pas un petit bug dans le montage vidéo à 0:17" il manque une phrase, non ?
  • iktomi
    iktomi
    Je poste, donc je suis
    5875 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Dans certains films c'était tellement présent, au début je pensais d'abord à un bug de fichier ou de lecteur (VLC surtout), mais aussi à mon hyperacousie et mes acouphènes qui s'aggravaient...
    Et effectivement le dither serait le plus probable...
  • Electrop69
    Electrop69
    Posteur AFfamé
    486 posts au compteur
    x
    Hors sujet :
    Je remarque la même chose avec mes moniteurs et encore pire au casque.
    Pourtant pas du matos haut de gamme mais c’est vraiment flagrant!
    C’est peut être dû au dithering afin de mélanger différentes sources d’origine (studio de bruitage, sons d’origine, et éventuels doublages):8O:
  • iktomi
    iktomi
    Je poste, donc je suis
    5875 posts au compteur
    Ya pas de mal, on était déjà d'accord là dessus. :clin:
    (c'est pour ça que j'en parlais pas :mrg:)

    x
    Hors sujet :
    En ce moment je me fais pas mal de films divers et variés, notamment de chez Netflix, et je constate que dans certains d'entre eux, la piste voix est farcie de bruit et/ou d'artefacts, qui génère un souffle/bruit blanc/bruit de fond qui s'arrête dès que la personne termine sa phrase. C'était je trouve notamment flagrant sur The Old Guard. (la scène de l'église par exemple, quand Nile s'en va)
    Je ne saurais dire si c'est ainsi de base peut-être lié à un manque de moyens de prod, ou une compression ratée (parce-que tipiak -oulala- et je le constate en x264 et x265), mais mon ordi et mon kit 5.1 sont capable de restituer du DTS-HD Master cristallin, donc je ne pense pas que ça vienne de mon matos.
  • Electrop69
    Electrop69
    Posteur AFfamé
    486 posts au compteur
    Citation de iktomi :
    Je ne parlais pas de conversion non plus. Je parle de formats qui peuvent n'être que des conteneurs.
    C'est comme le OGG, tout le monde pense que c'est forcément du Vorbis derrière, alors que ce n'est pas obligé.
    Pour tout le reste je suis d'accord et n'ai rien dit contre.

    :clin: Oui iktomi je suis bien d’accord à une époque je renommais juste certains fichiers .WAV en .mp3 qui n’étaient pas reconnus par mon téléphone (un vieux Sony Ericson) et ça passait puisque l’extension faisait tout le job.
    Preuve que le type n’est parfois que théorique sans incidence sur la qualité.
    Mais je disais que du vrai 1411 convertit en vrai 320 ça laisse des séquelles audibles pour certains.
    et le reste de mon message ne t’était pas destiné, j’aurais dû séparer pour le mettre en évidence.
  • iktomi
    iktomi
    Je poste, donc je suis
    5875 posts au compteur
    Je ne parlais pas de conversion non plus. Je parle de formats qui peuvent n'être que des conteneurs.
    C'est comme le OGG, tout le monde pense que c'est forcément du Vorbis derrière, alors que ce n'est pas obligé.
    Pour tout le reste je suis d'accord et n'ai rien dit contre.
  • Electrop69
    Electrop69
    Posteur AFfamé
    486 posts au compteur
    Citation de iktomi :
    N'oubliez pas que le WAV est aussi (et surtout) un conteneur, pas (ou pas que) un format de compression en soi.
    On peut mettre du MP3 128, du FLAC lossless, ou même du AC3 multicanal derrière du WAV.

    Quand je parle de WAV c’est sous entendu un format qualité CD d’origine 1411kb/s 44,1 16 bits et non pas un WAV provenant d’une conversion mp3->WAV .J’ignore si quelqu’un ici pense à autre chose.
    Les tests on êtes effectués sur des fichier d’origine WAV convertis en mode lent/haute qualité depuis wavelab via l’extension mp3 steinberg vers un 320kb/s.
    Maintenant sans vouloir heurter qui que ce soit, le jour ou ma vue baissera au point de ne plus voir une voiture à 200 mètres, je n’affirmerais pas qu’il n’y a pas de voiture à 200 mètres sous prétexte que je ne vois pas ce que voit l’autre et que des tests prouvent que quand il y a du brouillard, on peut ne pas voir à plus de 50 mètres.:mrg:
    Je ne suis pas ici pour vendre quoi que ce soit aux idiophiles, ni pour convaincre qui que ce soit, je donnais juste mon ressenti sur la perceptibilité d’une conversion destructive au delà de la sommation. Mais si quelqu’un veut m’acheter mes câbles firewire qui ont servi au test pour la modique somme de 200 balles je vends !:mrg::mrg:
Voir les réactions précédentes

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.