Microphones
Studio & Home Studio Microphones
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Enregistrer sa guitare acoustique ou électrique

pédago Prise de son : la guitare
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Pour la guitare acoustique, plusieurs manières de placer les micros sont fréquemment utilisées. Ce qui peut paraître le plus logique - effectuer la prise de son au niveau de la rosace - est en réalité ce qu’il faut absolument éviter dans la plupart des cas.

Guitare acoustique

Pour la guitare acoustique, plusieurs manières de placer les micros sont fréquemment utilisées. Ce qui peut paraître le plus logique - effectuer la prise de son au niveau de la rosace - est en réalité ce qu’il faut absolument éviter dans la plupart des cas. En effet, le résultat serait très “explosif”, particulièrement si cette méthode de prise de son était associée à l’effet de proximité d’un grand diaphragme. Sauf dans le cas de la technique qui consiste à se placer dans la perspective du public, installez les micros à 20-30 cm de la zone de focalisation et faites des essais.

Positions des microphones pour l'enregistrement de la guitare
Des positions de microphone différentes capturent
les différentes qualités sonores de la guitare acoustique.

Dans les cas de prises de son rapprochées, demandez au guitariste de ne pas trop bouger afin de réduire les variations sonores. L’utilisation de pinces de fixation est à conseiller pour assurer un placement précis, à moins qu’une suspension élastique ne soit nécessaire pour réduire par exemple les vibrations produites par les mouvements des pieds contre le sol.

La plupart du temps, pour effectuer la prise de son d’une guitare, la meilleure option est celle des micros cardioïdes. On obtient certainement de bons résultats avec des micros à grand diaphragme mais les diaphragmes moyens sont souvent préférés pour réduire l’effet de proximité.

1. Le chevalet

Réaliser une prise de son au niveau du chevalet donne un son très doux. Orientez le micro soit de manière éloignée par rapport à la rosace, soit incliné vers le haut, avec la tête près du chevalet. La difficulté que représente cette position est que la main du guitariste peut obstruer le champ de capture, provoquant ainsi une variation du son. Discuter avec le guitariste de manière à trouver une manière de capter correctement le son au niveau du chevalet peut valoir la peine.

2. La base du manche

La position la plus fréquemment utilisée est celle de la jointure du manche et du corps de la guitare. Elle permet un bel équilibre entre les sons chauds émis par le corps et ceux brillants du manche, les sons naturels des frettes et des doigts y compris. Placer l’un des micros d’un couple appairé à la base du manche et l’autre au niveau du chevalet peut donner l’un des sons de guitare acoustique les plus satisfaisants qui soient. Panoramiser les résultats complètement à gauche et complètement à droite peut produire un effet stéréo spectaculaire.

3. Le sillet

Si vous pointez le micro vers le sillet vous obtiendrez généralement un son brillant et métallique. Si vous effectuez simultanément une prise de son au niveau du chevalet et que vous panoramisez les deux micros complètement à gauche et complètement à droite, vous obtiendrez un effet stéréo extrêmement large.

4. Perspective du public

Les techniques de prise de son rapprochée sont souvent trop “brutales” pour l’enregistrement de la guitare classique. Si c’est votre avis, faites un essai en plaçant le micro entre 90 et 120cm face à l’interprète et au même niveau que la rosace, afin de capturer davantage de son d’ambiance. Pour que l’ambiance s’apparente davantage à une ambiance de concert, placez à égale distance les micros d’un couple appairé sur la gauche et sur la droite.Vous pouvez utiliser plusieurs micros pour combiner les techniques de prise de son rapprochée et de prise de son à distance, et tirer ainsi le meilleur parti des deux méthodes.

Guitare électrique

Une prise de son rapprochée du centre et du bord
du haut-parleur d’un ampli guitare permet d’obtenir
différentes tonalités.

La manière la plus courante d’enregistrer un ampli de guitare avec un micro est de placer un modèle cardioïde à 10-15cm du haut-parleur. S’il semble y avoir une surcharge au niveau du micro ou du préampli, appuyez sur l’atténuateur du condensateur, ce qui permet en général une réduction du gain allant de 10 à 15dB. L’effet de proximité s’appliquant ici, rapprocher les micros entraîne davantage de fréquences moyennes-basses.Tentez de déplacer le micro du centre vers la partie externe du haut-parleur. Au centre, le son est plutôt incisif, tandis que sur les bords il est plus doux. Une vieille astuce consiste à mettre un casque et déplacer le micro jusqu’à ce que les sifflements soient réduits au minimum. Vous aimerez probablement le son à cet endroit.

Comme presque toujours lorsqu’on effectue une prise de son, si on déplace plus loin le micro, on perçoit davantage l’ambiance de la pièce. Essayez de faire une prise de son stéréo du cabinet en variant les distances. Une technique très répandue consiste à placer un micro dynamique courant très près du haut-parleur, à installer un micro à condensateur plus loin, puis à panoramiser ces deux micros en stéréo.

Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail