Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Celemony Melodyne 4 Studio
Photos
1/19

Test Celemony Melodyne 4 Studio

Pitch Shifter/Time Stretcher de la marque Celemony appartenant à la série Melodyne

test vidéo
178 réactions
Melodyne en terre Synth
9/10
Award Valeur sûre 2016
Partager cet article

Comptant parmi les plus révolutionnaires logiciels sortis ces vingt dernières années, Melodyne nous revient dans une quatrième version qui transforme plus que jamais l’audio en pâte à modeler.

Peu de logi­ciels peuvent en effet se vanter d’avoir boule­versé la donne comme Melo­dyne l’a fait au cours de la dernière décen­nie. Au-delà de ses excel­lents algos de picth shif­ting et de time stret­ching qui permettent, grâce à une bonne gestion des formants, d’ef­fec­tuer des trans­po­si­tions et des étire­ments sans trop massa­crer la source, c’est surtout la tech­no­lo­gie DNA qui a remis les comp­teurs à zéro il y a déjà de cela 7 ans. Derrière cet acro­nyme se cache les mots Direct Note Access, soit la possi­bi­lité pour le logi­ciel de travailler en mode poly­pho­nique et de démixer un signal mono ou stéréo en sépa­rant les diffé­rentes notes qui le composent. Même si la chose a ses limites (si deux instru­ments jouent la même note, Melo­dyne ne voit qu’une note) et si, suivant ce que l’on cherche à faire et les contextes où on l’em­ploie, elle fonc­tionne plus ou moins bien, la prouesse n’en demeure pas moins incroyable et très inté­res­sante, que ce soit pour l’edi­ting ou dans un but plus créa­tif. Or, ce sont ces deux axes qui sont ceux que l’on retrouve dans cette quatrième version, avec d’un côté l’amé­lio­ra­tion ou l’ajout d’ou­tils utiles à la correc­tion, et de l’autre un paquet de toutes nouvelles fonc­tion­na­li­tés permet­tant de faire du design sonore.

Et comme ce ne serait pas rendre justice au soft que de vous expliquer ça par écrit, c’est en vidéo que nous vous propo­sons de faire le tour de cette quatrième version et de ses nouveau­tés.

Le test

Conclu­sion

Avec cette version 4, Melo­dyne confirme son statut de leader dans le domaine des éditeurs de hauteur tonale et de place­ment/étire­ment tempo­rel, amélio­rant sensi­ble­ment ses algos et la vitesse à laquelle ils fonc­tionnent, mais en propo­sant surtout de nouveaux outils pour aller plus loin dans la logique DNA. À présent que Zynap­tiq et l’IR­CAM disposent de tech­no­lo­gies simi­laires, on est certes moins surpris qu’à l’époque de la sortie de Melo­dyne Editor, mais le logi­ciel n’en demeure pas moins stupé­fiant dans ce qu’il permet de faire, tandis que son parti pris ergo­no­mique est vrai­ment convain­cant. Évidem­ment, cette nouvelle version s’adresse d’abord aux sound desi­gners qui, au prix de quelques efforts pour rentrer dans la logique du logi­ciel, explo­re­ront le son comme avec aucun autre, mais elle présente aussi un grand inté­rêt pour les musi­ciens ou les ingés son : sans parler des habi­tuelles fonc­tions de Melo­dyne, la gestion amélio­rée du tempo, des gammes, de l’ac­cor­dage ou la possi­bi­lité d’af­fi­cher en surim­pres­sion plusieurs pistes sont de vrais argu­ments en faveur de la produc­ti­vité, à plus forte raison si votre STAN intègre Melo­dyne via ARA. Reste à parler du prix : 700 euros pour une version complète, ça paraî­tra cher pour certains, mais ça n’a rien de dérai­son­nable en regard de la qualité de l’ou­til et des recherches qu’il a dû récla­mer. Et comme Cele­mony a eu la bonne idée de décli­ner son produit en quatre versions, Melo­dyne n’est en défi­ni­tive pas si élitiste qu’il en a l’air. Bref, à peu de choses près, rien à redire si ce n’est de vous encou­ra­ger à télé­char­ger la version d’éva­lua­tion plei­ne­ment fonc­tion­nelle pendant 30 jours et qui permet, souli­gnons-le, de passer d’une version à l’autre pour bien mesu­rer les limites et possi­bi­li­tés offertes par chacune.

On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine Voir tous les épisodes de "On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine"
9/10
Award Valeur sûre 2016
Points forts
  • Un logiciel sans équivalent
  • Tout ce qu’on aimait dans Melodyne (DNA miraculeux, simplicité d’utilisation, etc.)
  • Le nouvel éditeur de son très complet
  • Le multipiste très bien géré
  • Amélioration des algos : vitesse de traitement, détection du tempo…
  • Intégration ARA
  • Pertinent pour l’Editing comme le Sound Design
  • Une gamme bien conçue
  • Tutos vidéos
  • Usage de base simple à maîtriser…
Points faibles
  • …mais qui demande un investissement pour maîtriser toutes les facettes du logiciel
  • Détection des segments perfectibles
  • Macros d’alignement loin de Revoice Pro
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.