IK Multimedia iRig Micro Amp
+
IK Multimedia iRig Micro Amp

iRig Micro Amp, Ampli combo à modélisation pour guitare de la marque IK Multimedia appartenant à la série iRig.

test Ampli iRiguigui

Test de l'ampli guitare IK Multimedia iRig Micro Amp

  • Réagir
  • 3 réactions
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

IK Multimedia a su développer une grande quantité d’interfaces audio mobiles et fixes. Pensées au départ pour les guitaristes, les interfaces iRig sont déclinées aujourd’hui pour des utilisations diverses comme le podcast avec l’iRig Mic Cast ou la vidéo avec l’iRig Mic Video. Le catalogue de la marque s’est étoffé au fil du temps pour satisfaire les besoins des musiciens de divers horizons.

iRigole bien

La famille iRig accueille donc des interfaces dotées de différentes entrées/sorties, de différentes résolutions et fréquences d’échantillonnage pour toucher une clientèle plus large. IK Multimedia a mis un pied dans le monde de l’amplification guitare avec le Nano Amp et confirme cette volonté avec la sortie du Micro Amp qui rejoint la large gamme iRig conçue pour fonctionner avec le logiciel Amplitube. Le Micro Amp est un petit ampli complet et compact qui dispose de nombreuses fonctionnalités et de plusieurs modes de fonctionnement qui le rendent particulièrement polyvalent.

MicroAmp JB-13Le Micro Amp peut être utilisé comme un ampli traditionnel grâce à ses 3 canaux analogiques, Clean, Drive et Lead. La petite boite possède une égalisation 3 bandes, un réglage de gain et un master volume. Il peut fonctionner sur piles ou sur secteur. Sur piles, il développe 7.5 watts et sur secteur, sa puissance double pour atteindre 15 watts. Grâce à son entrée auxiliaire sur mini-jack, le Micro Amp peut recevoir de la musique à partir d’une source disposant d’une sortie mini-jack. Sa sortie casque autorise un travail silencieux, chose devenue quasi obligatoire sur un ampli de cette catégorie. L’entrée/sortie numérique permet d’utiliser le Micro Amp comme interface audio. On peut y connecter un appareil iOS (iPhone ou iPad) ou un ordinateur, MAC ou PC. L’ampli sert alors d’interface audio, il envoie le signal de la guitare vers l’application qu’on souhaite utiliser, et le récupère pour l’envoyer vers le haut-parleur de 4 pouces intégré. L’ampli débloque 10 amplis et 26 pédales d’effets provenant de l’application Amplitube CS pour iPhone ou iPad. Le logiciel Amplitube 4 est inclus avec l’ampli et on dispose de 9 amplis et 10 pédales, sur MAC ou PC. L’interface audio construite au sein de l’ampli est directement dérivée de l’iRig HD 2 pour mobile. Cette dernière fonctionne en 24 bits et 96 kHz. Le Micro Amp fait donc le lien entre la guitare et l’application que l’on souhaite utiliser. Il est également très facile d’utilisation et les câbles destinés à le connecter soit à un iPhone/iPad, soit à un ordinateur, sont fournis. Mais le Micro Amp n’est pas compatible uniquement avec Amplitube. Pour notre test, nous avons utilisé la version mobile de Bias Amp 2 qui fonctionne parfaitement avec l’ampli. Pour ce qui est de la connexion à un ordinateur, il est possible d’utiliser l’ampli avec Logic Pro ou encore Pro Tools. 

Il est assez rare pour un ampli de cette taille de développer une telle puissance. Les amplis de 15 watts sont habituellement bien plus imposants. De plus, il peut être alimenté entre 9V et 15V, centre négatif. Une alimentation standard de pédale d’effet peut donc faire le job, ce qui est très pratique. Et si son haut-parleur de 4 pouces n’est pas suffisant, l’ampli dispose d’une sortie haut-parleur sur jack 6.35 mm. Cette dernière permet d’y connecter une enceinte externe à partir de 4 ohms. On peut ainsi couvrir un batteur sans problème, idéal en répétition si on souhaite jouer avec le même son qu’à la maison. C’est un petit plus bien pratique si on a trouvé un son qu’on affectionne particulièrement. 

IK l’est beau

MicroAmp JB-4Relativement compact, mais avec un poids de 1,260 kg, le Micro Amp se transportera sans trop de problèmes bien que le glisser dans une housse de guitare, comme le suggère le fabricant, s’avèrera compliqué. Le look de l’ampli est austère et sans originalité. Le tout est en plastique et l’impression générale est assez « cheap ». De la grille en nid d’abeille aux boutons-poussoirs qui servent à la sélection des différents canaux, l’ensemble dégage un sentiment de fragilité peu convaincant. Au niveau de ses sonorités, le constat est le même. Les 3 canaux analogiques de l’ampli, Clean Drive et Lead délivrent des sons sans grande richesse ni personnalité. Le moins pire des 3 reste le son clair qui est très standard, mais reste exploitable. Dès qu’on dépasse la moitié au niveau du gain sur les canaux Drive et Lead, le son devient agressif et désagréable et dès qu’on atteint la moitié sur le potard de volume, des vibrations parasites viennent polluer le son. L’ampli est certes compact, mais vibre beaucoup. En l’utilisant simplement comme interface audio, le résultat est meilleur, heureusement. Le haut-parleur de 4 pouces, sans être exceptionnel, ne sonne pas trop mal. En peaufinant le réglage sur l’application qu’on utilise, et surtout en égalisant correctement le son, on peut obtenir des sonorités tout à fait honorables. Des sons clairs cristallins, des crunch dynamiques et des saturations de caractère sont largement accessibles si on accepte de passer un peu – voire pas mal – de temps face à son écran pour sculpter le son convenablement. 

Le Micro Amp est très simple d’utilisation. Cela dit, l’ampli n’est pas très complet et on en a vite fait le tour. L’égalisation est réactive et même si les sonorités de base ne sont pas transcendantes, elle remplit bien son rôle et permet de sculpter le son efficacement. En l’utilisant comme interface audio, on effectue tous les réglages par l’intermédiaire de l’application que l’on choisit d’utiliser et on ajuste le volume d’écoute sur l’ampli. Ce mode d’utilisation est pratique pour enregistrer des parties de guitare rapidement, à la volée. Il suffit de connecter l’ampli à un ordinateur et démarrer son séquenceur préféré. La latence est très faible et ne se ressent pas, la qualité audio est au rendez-vous. Compte tenu de sa résolution et de sa fréquence d’échantillonnage, le Micro Amp incarne une interface audio pour guitariste intéressante et facile d’utilisation. Bien que les sonorités analogiques de l’ampli ne soient pas extraordinaires, c’est un produit sympathique et bien pensé. Le fait qu’il s’adapte à de nombreux environnements, studio, répétition, maison et même concert, est en revanche très pratique. Une fois qu’on a trouvé un (ou plusieurs) son(s) qu’on aime bien, on peut enregistrer avec, travailler avec au casque et même répéter avec ce même son en connectant une enceinte externe. 

Clean Enceinte
00:0000:54
  • Clean Enceinte00:54
  • Clean Ampli01:49
  • Crunch enceinter01:24
  • Crunch Ampli01:39
  • Lead enceinte01:30
  • Lead Ampli02:13
  • Bias Triple recto enceinte00:48
  • Bias Friedman BE100 enceinte00:34
  • Bias JCM800 boosted enceinte01:20
  • Bias Slash AFD enceinte01:35
  • Bias Bassman '59 enceinte01:34
  • Amplitube Marshall ampli03:10

Ampli 2.0, et même plus

Le Micro Amp, proposé juste sous la barre des 200 €, dispose de nombreuses fonctionnalités, parfois intéressantes. Le mode interface audio est efficace et bien pensé, il répond à un réel besoin. Dommage en revanche que la marque n’ait pas davantage travaillé sur les 3 canaux analogiques de l’ampli, bien qu’ils sonnent correctement une fois une enceinte plus grosse connectée à l’ampli. De plus, la qualité de fabrication en refroidira plus d’un. Son tarif et ses nombreux modes d’utilisation en font quand même un produit attractif. Pour les débutants qui souhaitent explorer de nombreux sons avant d’investir dans du matériel plus conséquent ou même pour des guitaristes confirmés qui souhaitent acquérir un petit ampli sympa, le Micro Amp peut séduire.

  • MicroAmp JB
  • MicroAmp JB-2
  • MicroAmp JB-3
  • MicroAmp JB-4
  • MicroAmp JB-5
  • MicroAmp JB-6
  • MicroAmp JB-7
  • MicroAmp JB-8
  • MicroAmp JB-9
  • MicroAmp JB-10
  • MicroAmp JB-11
  • MicroAmp JB-12
  • MicroAmp JB-13
  • MicroAmp JB-14
  • MicroAmp JB-15
  • MicroAmp JB-16
  • MicroAmp JB-17

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Nombreux modes d’utilisation
  • Fonction interface audio bien pensée
  • Résolution et fréquence d’échantillonnage élevées
  • Sortie pour enceinte externe
  • Qualité globale de fabrication
  • Sonorités des 3 canaux analogiques
  • Ampli presque non-utilisable sans Smartphone
  • Esthétique à revoir
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail