Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Une Pédale Explosive
7/10
Partager cet article

Source Audio propose avec la série One des pédales d’effets équipées d’entrées/sorties stéréo, d’un processeur puissant qui assure une latence imperceptible et d’une conception robuste et fiable. De nombreux effets sont déjà sortis au sein de la série One, aussi bien des saturations que des effets de modulation ou de spatialisation. La marque propose avec la C4 Synth une pédale synthétiseur conçue pour reproduire les sons d’un synthétiseur Eurorack.

En effet, l’in­gé­nieur en chef de Source Audio, Bob Chid­law, est un grand passionné de synthé­ti­seur et il a souhaité, avec la C4 Synth recréer l’ex­pé­rience sonore que procure l’Eu­ro­rack. Les pédales synthé­ti­seur sont deve­nues très prisées des guita­ristes depuis quelques temps et le marché est très fourni, notam­ment avec l’ar­ri­vée toute récente de la pédale Boss SY-1, déjà testée dans nos colonnes.

Synthé explo­sif

C4Synth-4La C4 Synth paraît tout de suite fami­lière. Son format est le même que les autres pédales à foots­witch unique de la série One, la dispo­si­tion des potards et du mini switch égale­ment. On trouve un réglage Input qui ajuste le niveau d’en­trée de la pédale et donc la façon dont elle va réagir. Ce potard béné­fi­cie d’une seconde fonc­tion acces­sible par une pres­sion conti­nue sur le bouton pous­soir situé à l’ar­rière de la pédale. On accède alors au réglage Sense qui ajuste la sensi­bi­lité de l’en­ve­loppe ADSR du signal. On trouve ensuite le réglage Mix qui effec­tue la balance entre les sons sec et mouillé qui béné­fi­cie aussi d’une seconde fonc­tion. Ce réglage ajuste égale­ment le volume de sortie géné­ral de l’ef­fet. Au-dessous, les 2 potards Control 1 et Control 2 ont des fonc­tions qui changent selon le pré-réglage sur lequel on se trouve. À l’ar­rière la sortie USB permet de connec­ter la pédale à un PC ou Mac et d’ac­cé­der au Neuro Editor et ainsi, de profi­ter de para­mètres d’édi­tion en profon­deur. On dispose égale­ment d’une entrée sur mini-jack desti­née à la connexion MIDI et la fiche d’ali­men­ta­tion pour le trans­for­ma­teur secteur fourni avec la pédale. Le châs­sis de la pédale est robuste et inspire confiance. La C4 Synth est pour­vue d’un trans­for­ma­teur secteur, d’un câble USB et un câble jack-mini-jack pour relier la pédale à un smart­phone. Même remarque que pour la True Spring, pédale de la même marque et série : on aurait préféré une commu­ni­ca­tion par Blue­tooth, la plupart des nouveaux smart­phones ne dispo­sant plus de sorties sur mini-jack. 

La pédale déve­loppe des sono­ri­tés plutôt inté­res­santes mais compa­rables à celles de ses concur­rents. Bob Chid­law s’est effec­ti­ve­ment foca­lisé sur la partie modu­laire de la synthèse sonore pour conce­voir cette pédale. Les sons qui en sortent sont certes inté­res­sants mais pas très variés. On peut obte­nir des varia­tions mais on entend toujours la même couleur sonore. La prise en main de la pédale n’est pas facile du tout. On est à l’op­posé de la Boss SY-1 qui béné­fi­cie d’une concep­tion « plug’n’­play » vrai­ment agréable. On comprend rapi­de­ment la fonc­tion des 2 potards du haut mais il est regret­table de devoir connec­ter la pédale à un smart­phone ou un ordi­na­teur pour éditer un son. Les potards Control 1 et Control 2 possèdent des fonc­tions indiquées unique­ment dans le Neuro Editor.

La C4 Synth dispose en fait de 2 banques (rouge et verte) de 3 pré-réglages que l’on sélec­tionne à l’aide du mini-switch à 3 posi­tions. Elle peut fonc­tion­ner sous 3 modes : Stan­dard, Preset et WYSIWYG (« what you see is what you get »). Le mode Stan­dard revient à utili­ser la pédale en bascu­lant d’un pré-réglage à l’autre. Il s’agit de pré-réglages d’usine déve­lop­pés par la marque. On peut cepen­dant agir sur les potards pour éditer légè­re­ment le son. Impos­sible de sauve­gar­der le moindre chan­ge­ment en mode Stan­dard et impos­sible de savoir préci­sé­ment quels chan­ge­ments on applique en mani­pu­lant les potards Control 1 et Control 2. Le mode Preset est iden­tique au mode Stan­dard mais avec possi­bi­lité de sauve­gar­der. En éditant légè­re­ment le pré-réglage, la LED centrale se met à cligno­ter. On peut alors sauve­gar­der (ou pas) le chan­ge­ment effec­tué au pré-réglage. Enfin, le dernier mode consiste à utili­ser la pédale comme une pédale conven­tion­nelle. Sauf que la C4 n’est pas une pédale conven­tion­nel­le… 

Source Audio C4 Synth – Bank 1 preset 1 Twea­king
00:0000:54
  • Source Audio C4 Synth – Bank 1 preset 1 Twea­king00:54
  • Source Audio C4 Synth – Bank 1 preset 2 Twea­king01:32
  • Source Audio C4 Synth – Bank 1 preset 3 Twea­king01:35
  • Source Audio C4 Synth – Bank 2 preset 1 Twea­king01:07
  • Source Audio C4 Synth – Bank 2 preset 2 Twea­king00:32
  • Source Audio C4 Synth – Bank 2 preset 3 Twea­king01:30

Une pédale USB

Neuro App macLa pédale peut fonc­tion­ner pour basse ou guitare et on peut sélec­tion­ner l’ins­tru­ment dans le Neuro Editor. Une fois l’ap­pli­ca­tion prise en main et la pédale connec­tée à un smart­phone, on commence à se prendre la tête avec les dizaines de réglages diffé­rents. On comprend rapi­de­ment le pourquoi du comment des potards Control 1 et Control 2. Avec des dizaines de para­mètres, il est compliqué d’en choi­sir 2 à inté­grer physique­ment sur le châs­sis de la pédale. Les options sont telles qu’on se perd assez vite. Il faut suivre le chemin du signal et analy­ser les blocs un par un pour bien comprendre ce que l’on fait. Connaître le fonc­tion­ne­ment interne d’un synthé­ti­seur modu­laire est un plus pour appré­hen­der serei­ne­ment la pédale et avoir une chance d’ob­te­nir le son que l’on souhaite. 

Une pédale d’ex­pres­sion peut être connec­tée à la C4 Synth pour contrô­ler le tempo du LFO et le port USB sert égale­ment à la mise à jour du firm­ware. 

Les sono­ri­tés sont bien simu­lées et on recon­naît bien la person­na­lité et le grain d’un synthé­ti­seur modu­laire. En son clair, les sons ne sont pas très francs ni très vivants, il faut enga­ger un léger son crunch pour les éveiller, ou passer des heures sur l’édi­teur Neuro.

Bilan mitigé

Bien que les sono­ri­tés soient sympa­thiques si on cherche à trans­for­mer sa guitare en synthé modu­laire, la pédale est si compliquée à prendre en main qu’on en perd patience. L’édi­teur Neuro est très (trop ?) complet et il faudra passer du temps pour créer 6 pré-réglages afin de remplir les 6 empla­ce­ments de mémoire internes. Pour les plus patients, 128 empla­ce­ments sont acces­sibles si on connecte la pédale en MIDI ! On garde en mémoire le test de la Boss SY-1 qui dispo­sait d’une grande variété de sons et d’une prise en main simplis­sime. Boss s’est concen­tré sur l’as­pect fun du synthé alors que Source Audio a préféré le côté savant. Le prix de la pédale s’en ressent puisqu’elle est propo­sée à 279 €.

  • C4Synth
  • C4Synth-2
  • C4Synth-3
  • C4Synth-4
  • C4Synth-5
  • C4Synth-6
  • C4Synth-7
  • C4Synth-8
  • C4Synth-9
  • Neuro App iPhone 1
  • Neuro App iphone
  • Neuro App iphone1
  • Neuro App iPhone2
  • Neuro App iphone3
  • Neuro App iphone4
  • Neuro App iPhone5
  • Neuro App iPhone6
  • Neuro App iPhone7
  • Neuro App mac

 

7/10
Points forts
  • Sonorités
  • Latence imperceptible
  • Robustesse du boîtier
Points faibles
  • Prix
  • Ergonomie
  • Prise en main compliquée
  • Temps à passer devant son écran pour sortir un son convenable
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.