Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Carl Martin Purple Moon (2019)
Photos
1/13

Test Carl Martin Purple Moon (2019)

Multi-effet pour guitare électrique de la marque Carl Martin appartenant à la série Vintage

Écrire un avis ou Demander un avis
Lune violette
7/10
Partager cet article

Deuxième pédale du nom au sein du catalogue du fabricant danois, la Purple Moon version 2019 a rejoint la série Vintage. Inspiré par de nombreux disques des années soixante et soixante-dix, Carl Martin a souhaité recréer ces sonorités aériennes si caractéristiques.

Purple Moon V2

Purple Moon6Les idées de nouvelles pédales viennent souvent à Carl Martin quand il écoute ses disques préfé­rés. Lors d’une de ses séances d’écoute, le fabri­cant s’est parti­cu­liè­re­ment inté­ressé aux sono­ri­tés rendues célèbres par Jimi Hendrix et David Gilmour, entre autres. Ces deux guita­ristes de génie ont très rapi­de­ment dans leur carrière forgé un son de guitare immé­dia­te­ment recon­nais­sable grâce à l’uti­li­sa­tion de quelques effets emblé­ma­tiques. Le but de Carl Martin en conce­vant la Purple Moon était de captu­rer ces sono­ri­tés iconiques au sein d’une pédale pour guitare.

Cette version 2019 est donc la deuxième du nom. La première dispo­sait d’un châs­sis plus impo­sant et surtout, de deux réglages de vitesse pour l’uni­vibe entre lesquelles on pouvait bascu­ler grâce à un foots­witch dédié. Dans la version 2019, ce second réglage de vitesse a disparu tout comme le second foots­witch. La Purple Moon rejoint la série vintage et son circuit est inté­gré au châs­sis compact et solide qui accueille égale­ment la Panama déjà testée dans nos colonnes.

Fuzz’n’­Vibe : Rock’n’­Roll

La Purple Moon regroupe deux effets analo­giques emblé­ma­tiques et qui reflètent assez bien le paysage musi­cal et sonore des années soixante et soixante-dix. On dispose en effet d’un univibe et d’une fuzz regrou­pés dans le même boîtier. Ce dernier reprend le format de la série Vintage de la marque avec sa taille compacte et ses fiches jack d’en­trée, de sortie et d’ali­men­ta­tion regrou­pées derrière la pédale. Son panneau supé­rieur est recou­vert d’une jolie teinte violette métal­li­sée très élégante et en même temps rémi­nis­cence des couleurs utili­sées par Jimi Hendrix pour ses costumes de scène. Les bords du panneau supé­rieur sont polis de façon à marquer une déli­mi­ta­tion discrète mais jolie en alumi­nium brossé. La pédale est câblée en true bypass de façon à garan­tir l’in­té­grité du signal quand elle est coupée. 

Purple Moon7L’uni­vibe possède des contrôles de vitesse, profon­deur et niveau. Autour de la moitié de la course du potard de niveau (baptisé ici Level), un léger craque­ment se fait entendre. À partir de ce craque­ment, on augmente le niveau pour boos­ter légè­re­ment le signal. C’est une touche plutôt bien­ve­nue surtout quand on utilise la pédale avec un ampli à lampes. On peut attaquer l’étage de préam­pli­fi­ca­tion de l’am­pli avec plus de niveau et donc le faire tordre légè­re­ment. La fuzz quant à elle, possède des contrôles de volume et fuzz. Le réglage fuzz ajuste le niveau de gain. Cette dernière peut vite deve­nir incon­trô­lable, le circuit s’en­ga­geant dès lors qu’on monte le potard de volume. Même avec le réglage fuzz sur sa posi­tion mini­mum, on obtient des sons de fuzz très francs.

La Purple Moon est équi­pée d’une LED bleue très puis­sante qui témoigne de son état de marche. C’est la même LED qu’on trou­vait sur la Panama, très visible et bien brillante. Compacte, solide et fiable, la Purple Moon trou­vera sa place sur un péda­lier déjà bien occupé grâce à ses fiches intel­li­gem­ment situées derrière la pédale. Cette dernière est très simple à utili­ser et les potards offrent un peu de résis­tance ce qui est rassu­rant. On n’est agréa­ble­ment surpris par la qualité de fabri­ca­tion de la pédale.

Un mot d’ordre : Vintage

Comme son nom l’in­dique, la Purple Moon respire les années soixante, le LSD et son nom complet, Vintage Fuzz’n’­Vibe, annonce tout de suite la couleur. Et on comprend pourquoi dès les premiers accords qui traversent le circuit de la pédale. L’uni­vibe a une couleur effec­ti­ve­ment très vintage avec ce tour­billon­ne­ment si carac­té­ris­tique. Malgré ce carac­tère vintage très assumé, Carl Martin a quand même conçu l’ef­fet en gommant les éven­tuels défauts du circuit origi­nal. Une chose qui frappe en jouant avec les réglages de l’uni­vibe est à quel point il conserve l’in­té­gra­lité du signal. En géné­ral, un effet de type univibe peut avoir tendance à étouf­fer un peu le son en coupant une bonne partie du spectre dans l’aigu. Ce n’est pas du tout le cas ici. De plus, les potards de profon­deur et de vitesse ont des courses très impor­tantes ce qui étend consi­dé­ra­ble­ment les possi­bi­li­tés sonores de l’uni­vibe. Le potard Level mentionné plus haut peut boos­ter le signal à partir du milieu de sa course, ce qui rappel­lera le fonc­tion­ne­ment de nombreux effets vintage. En utili­sant l’uni­vibe et la fuzz en même temps, on peut ajus­ter le niveau de chaque effet si bien qu’en plaçant le potard Level de l’uni­vibe sur sa posi­tion maxi­mum, on enten­dra un son de fuzz avec un son clair teinté de vibe. 

Purple Moon4La fuzz choi­sie par Carl Martin dispose d’un tran­sis­tor au sili­cium. Ce type de tran­sis­tor déve­loppe un son de fuzz parti­cu­liè­re­ment épais et très saturé. On obtient alors un sustain énorme. On ne peut pas inter­ve­nir sur la réponse en fréquences de la fuzz ce qui est dommage bien qu’elle soit très bien conçue. Ce circuit déve­loppe la bonne quan­tité de grésille­ment dans le haut du spectre. Toute­fois, le carac­tère vintage de l’uni­vibe se retrouve un peu moins dans la fuzz. Bien qu’elle soit assez typée, la quan­tité de satu­ra­tion qu’elle déve­loppe est rapi­de­ment incon­trô­lable. En dosant le gain et en veillant à ne pas dépas­ser la moitié de la course du potard, on reste bel et bien sur un terri­toire très Hendrixien. Avec une Fender Stra­to­cas­ter, c’est tout de suite le pied. La pédale fonc­tionne bien sur son clair, mais pas n’im­porte lequel. En prenant soin de pous­ser les fréquences médiums, la fuzz reste maîtri­sable et équi­li­brée. En coupant les médiums en revanche, on fait ressor­tir ce grésille­ment dans les hautes fréquences qui devient alors désa­gréable. Sur un son crunch, la pédale révèle tout son poten­tiel. L’uni­vibe est ample et très musi­cal et la fuzz réveille le son crunch avec toute sa furie poilue. La Purple Moon sonne bien et la combi­nai­son des deux effets offre des possi­bi­li­tés sonores très origi­nales mais toujours avec ce socle vintage comme base solide.

Purple Moon Clean – Level Max (boost)
00:0001:13
  • Purple Moon Clean – Level Max (boost)01:13
  • Purple Moon Clean – Vibe 12 o’clock01:08
  • Purple Moon Clean – Vibe, Depth max, Vari speed02:25
  • Purple Moon Crunch – Vibe, Depth max, Vari speed01:22
  • Purple Moon Clean – Fuzz 12 o’clock01:45
  • Purple Moon Clean – Fuzz max gain01:40
  • Purple Moon Clean – Vibe’n’­Fuzz 12 o’clock01:29
  • Purple Moon Crunch – Level max (boost)00:44
  • Purple Moon Crunch – Vibe 12 o’clock01:01
  • Purple Moon Crunch – Fuzz 12 o’clock01:15
  • Purple Moon Crunch – Fuzz’n’­Vibe 70's tone00:54
  • Purple Moon Crunch – Fuzz’n’­vibe 12 o’clock01:36

Hendrix & Gilmour in a box

Conçue pour déve­lop­per les sono­ri­tés clas­siques des guita­ristes des années soixante et soixante-dix, la Purple Moon a gagné son pari. Les effets d’uni­vibe et de fuzz sont de bonne facture et la conjonc­tion des deux est très inté­res­sante. Pouvoir utili­ser chaque effet seul est assez sympa égale­ment dans la mesure où ils sont tous les deux très bien conçus. On aurait quand même appré­cié que chaque effet dispose de son foots­witch d’ac­ti­va­tion. Bien que stabi­li­sés par une base vintage non négli­geable, ils trou­ve­ront leur utilité dans de nombreuses situa­tions. La pédale sonne, elle est solide et fiable, que deman­der de plus ? Bien joué Carl Martin !

Tarif moyen : 117 €

  • Purple Moon
  • Purple Moon1
  • Purple Moon2
  • Purple Moon3
  • Purple Moon4
  • Purple Moon5
  • Purple Moon6
  • Purple Moon7
  • Purple Moon8
  • Purple Moon9

 

7/10
Points forts
  • Effets de qualité
  • Châssis compact et solide
  • Connectique derrière la pédale
  • Sonorités authentiques
Points faibles
  • Potards de la fuzz trop petits
  • Fuzz sympa mais très agressive
  • Pas de réglage de tonalité
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.