Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Puissance 4
9/10
Award Valeur sûre 2016
Partager cet article

16h, après un réveil difficile, c’est l’heure du petit déjeuner. Alors que vous vous apprêtiez à vous enfiler votre quatre-quarts quotidien, une pensée vous traverse.

Ce déli­cieux rituel ne serait-il pas respon­sable de votre fulgu­rante prise de poids ? Et puis un chiffre vous obsède : quatre. Quatre, comme ces sata­nés kilos dont vous n’ar­ri­vez pas à vous débar­ras­ser. Dégouté, vous balayez d’un revers de main les quelques miettes qui parsèment votre barbe de (gros) tren­te­naire. Le quatre-quarts n’est plus, vous avez fina­le­ment abdiqué. 

Le moral en berne, vous jetez un bref coup d’œil au minable instru­ment qui trône dans votre salon. Délais­sée depuis bien trop long­temps, votre 6 cordes tire clai­re­ment la gueule. Mais vous vous repre­nez fina­le­ment en main. Vous êtes un artiste, un vrai. La moro­sité ne vous effraie pas, elle vous nour­rit ! Et puis il y a cette nouvelle Ditto X4, acquise récem­ment. Encore ce satané chiffre quatre. Vous vous armez de tout votre courage, et bran­chez le looper. La confiance revient, la rage même. Votre pied s’em­presse de violen­ter la machine. Il est temps de lui dire ses quatre véri­tés.

Ça recom­mence

En 2013 sortait la pédale Ditto de TC Elec­tro­nic. Clai­re­ment conçu pour séduire les guita­ristes, ce petit looper mono­pho­nique et son switch unique avait convaincu grâce à sa simpli­cité et ses quali­tés sonores. Un an après, TC réci­di­vait avec la Ditto X2. La version X2 possé­dait deux switchs, des entrées et sorties stéréo, et pouvait pour la première fois être alimen­tée par une pile. L’an­née 2015 marqua l’ar­ri­vée d’une troi­sième version de la pédale, la Ditto Stereo. À mi-chemin entre la Ditto origi­nale et la X2, elle repre­nait le prin­cipe du switch unique tout en offrant la stéréo et la possi­bi­lité de stocker des boucles. C’est fina­le­ment trois ans après l’ar­ri­vée du premier modèle, il y a seule­ment quelques semaines, que l’on put noter une véri­table avan­cée avec l’ap­pa­ri­tion de la Ditto X4.

On ne change pas une pédale qui gagne

TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 3

La Ditto X4 se présente sous la forme d’un boîtier en métal repre­nant les dimen­sions de la pédale Flash­back X4 (235 × 145 × 57 mm). La filia­tion avec les précé­dents modèles est reven­diquée, puisque l’on retrouve l’es­thé­tique clas­sique des Ditto. Mais rentrons tout de suite dans le vif du sujet : la pédale possède deux boucles indé­pen­dantes. C’est l’élé­ment qui la diffé­ren­cie de ses illustres prédé­ces­seurs. Chacune des boucles offre cinq minutes d’en­re­gis­tre­ment et des over­dubs illi­mi­tés. Une fonc­tion undo/redo est égale­ment dispo­nible lorsqu’on appuie plusieurs secondes sur le switch dédié à une boucle. 

Les switchs Loop 1 et Loop 2 permettent d’en­re­gis­trer, puis de réali­ser des over­dubs. En pres­sant deux fois de suite ces contrôles, vous stop­pe­rez la boucle souhai­tée. Le bouton Stop arrê­tera quant à lui les deux boucles en même temps lors d’un bref appui, et effa­cera l’en­semble lors d’un appui plus long. Jusqu’ici, la recette maintes fois éprou­vée des loopers TC Elec­tro­nic fait toujours preuve d’ef­fi­ca­cité. Le son est fidèle à votre jeu et la pédale est simple d’uti­li­sa­tion. Même en enchai­nant les over­dubs, vos diffé­rentes couches gardent leur authen­ti­cité. J’ai toute­fois été étonné par un menu chan­ge­ment concer­nant l’ef­fa­ce­ment d’une boucle. Avec la Ditto X2, il suffi­sait de rester appuyé sur le bouton d’une boucle étant jouée pour effa­cer à la volée cet enre­gis­tre­ment. En cas d’over­dub, c’était la fonc­tion undo/redo qui était mobi­li­sée. Avec la Ditto X4, dans le cas où vous souhai­te­riez effa­cer votre premier enre­gis­tre­ment, il faudra le stop­per pour ensuite pouvoir l’ef­fa­cer. Ce chan­ge­ment n’est pas drama­tique, mais il vous fera perdre quelques secondes, et on se demande ce qui a pu moti­ver cela. 

TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 2

Heureu­se­ment, d’autres éléments jouent clai­re­ment en faveur de la Ditto X4. Ainsi, un inter­rup­teur Serial/Sync permet de modi­fier l’in­ter­ac­tion entre les deux loops. En mode Serial, les deux loops sont exclu­sives. Enten­dez par là qu’une seule peut-être utili­sée à la fois. L’ac­ti­va­tion d’une loop entraîne la désac­ti­va­tion de l’autre, et vice versa. En mode Sync, les deux boucles se chevauchent. Elles restent cepen­dant réel­le­ment indé­pen­dantes, puisque les durées et les moments d’ac­ti­va­tion peuvent varier. Ainsi, vous pouvez tout à fait enre­gis­trer une boucle de 4 temps et une autre de 16. La Ditto X4 propose égale­ment un inter­rup­teur Store et Backing Track Level, exac­te­ment comme sur la Ditto X2. Il est bien évidem­ment doublé, afin d’être dispo­nible pour l’en­semble des boucles. Il est toujours possible d’en­re­gis­trer une seule loop, et d’im­por­ter/expor­ter depuis votre ordi­na­teur.

Un contrôle Decay permet de contrô­ler la réduc­tion de volume qui a lieu à chaque répé­ti­tion d’une boucle lorsque vous restez en mode over­dub. En pous­sant le potard au maxi­mum, le volume de votre loop sera constant. C’est très utile pour jouer avec le « laye­ring », lors d’en­re­gis­tre­ments d’over­dubs à la volée.

Dans ce premier exemple sonore, j’uti­lise le réglage Decay placé aux trois quarts. Vous pour­rez entendre la resti­tu­tion sonore du Ditto X4, et la dispa­ri­tion progres­sive des diffé­rentes couches :

00:0000:00

 

La Ditto X4 propose égale­ment plus d’ef­fets que le modèle X2. Les effets Reverse et Half Speed sont toujours de la partie, et sont complé­tés par 5 autres possi­bi­li­tés. Clas­sons-les en deux caté­go­ries. Vous avez tout d’abord les effets alté­rant les sono­ri­tés de vos boucles. Il s’agit des effets Reverse, Half Speed, et Double Speed. Voici ce que cela donne :

EXTRAIT 2 REVERSE
00:0000:27
  • EXTRAIT 2 REVERSE 00:27
  • EXTRAIT 3 HALF 00:27
  • EXTRAIT 4 DOUBLE 00:15

Inté­res­sons-nous à présent à l’autre caté­go­rie d’ef­fets, ceux stop­pant ou acti­vant vos boucles. Il s’agit des effets Once (vos enre­gis­tre­ments se lancent une fois, sans boucler), Tape Stop (vos enre­gis­tre­ments s’ar­rêtent à la manière d’une cassette audio), Fade (vos boucles s’es­tompent petit à petit), et Hold (répète inlas­sa­ble­ment le petit bout sonore qui était lu au moment où vous avez appuyé sur le switch FX). Écou­tons cela :

EXTRAIT 5 ONCE
00:0000:06
  • EXTRAIT 5 ONCE 00:06
  • EXTRAIT 6 TAPE STOP 00:11
  • EXTRAIT 7 FADE 00:18
  • EXTRAIT 9 HOLD 00:22
TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 7

Outre de nouveaux effets, la Ditto X4 propose une synchro­ni­sa­tion MIDI via deux ports In et Thru. J’ai testé cette option avec Studio One 3 Prime. La recon­nais­sance de la pédale est immé­diate, tout comme la synchro­ni­sa­tion à l’hor­loge MIDI. Avec cet outil, fini les approxi­ma­tions, la machine vous assis­tera, que ce soit pour stop­per un over­dub, ou pour lancer une boucle qui n’était pas lue jusque là. Ne vous atten­dez pas non plus à des miracles, mais vos micro­se­condes d’avance ou de retard seront gommées afin de vous permettre d’être parfai­te­ment en rythme. Il est égale­ment possible de pilo­ter la pédale grâce à des messages MIDI Control Change. Autre élément impor­tant, la pédale propose des entrées et des sorties stéréo. Cela fonc­tionne parfai­te­ment, que ce soit pour profi­ter de vos effets stéréo ou pour utili­ser deux instru­ments bran­chés en paral­lèle.

Enfin, comme il est de coutume avec les produits TC Elec­tro­nic, des petits commu­ta­teurs vous permettent de modi­fier certains para­mètres. Ils sont au nombre de quatre, et sont placés sur la façade arrière du boîtier :

  • Bouton 1 : L’ordre des commandes de la boucle passe d’En­re­gis­tre­ment/Lecture/Over­dub à Enre­gis­tre­ment/Over­dub/Lecture.
  • Bouton 2 : L’over­dub ne se déclenche plus à tout moment, mais lorsque votre boucle commen­cera sa prochaine répé­ti­tion.
  • Bouton 3 : Le passage d’une boucle à l’autre en mode Serial se fait instan­ta­né­ment, et non plus à la fin de votre loop comme c’est le cas par défaut.
  • Bouton 4 : Permet de passer du mode True Bypass au mode Buffe­red Bypass

Ques­tion pour un cham­pion

L’heure du verdict approche. L’épreuve des quatre à la suite est clai­re­ment rempor­tée par TC Elec­tro­nic. La Ditto X4 est le meilleur looper produit par la firme danoise, et l’on sent le désir de cette dernière de propo­ser un produit bien pensé, bien réalisé. L’ali­men­ta­tion 9V est même four­nie avec la pédale (celle-ci ne fonc­tion­nant pas avec des piles). Mais cela suffit-il dans le marché ultra concur­ren­tiel des loop stations ? Vous le savez, tout préten­dant au titre de cham­pion doit passer par l’épreuve du face à face.

TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 4

Penchons-nous tout d’abord sur le posi­tion­ne­ment tari­faire de la X4. Son prix est de 249 €. Elle se situe ainsi à peu près au niveau du Boss RC-30. Niveau fonc­tion­na­li­tés, la Ditto X4 n’est clai­re­ment pas le looper le plus gâté par son construc­teur. Ne comp­tez pas l’uti­li­ser comme un JamMan Stereo de Digi­tech (159 €), ou un RC-30 (250 €). Vous ne pour­rez pas stocker diffé­rents samples ou de nombreux backing tracks, ni béné­fi­cier d’ef­fets comme sur le JM4 de Line 6 (300 €). Il n’y a pas non plus d’en­trée XLR comme sur de nombreuses pédales que nous venons d’évoquer. Malgré ses multiples possi­bi­li­tés, la Ditto X4 reste dans l’es­prit Ditto : simple et desti­née aux guita­ristes.

Mais la Ditto X4 possède deux boucles indé­pen­dantes avec des switchs dédiés, et pouvant être utili­sées synchro­ni­sées ou en série. Aucune des machines susmen­tion­nées ne peut en dire autant. Il en va de même pour la synchro­ni­sa­tion MIDI. La 45000 d’Elec­tro-Harmo­nix propose tout cela, mais elle est plus chère, et son fonc­tion­ne­ment est diffé­rent et plus diffi­cile à appré­hen­der (pas d’undo/redo). 

Au final, les seuls réels concur­rents directs de la X4 me semblent être l’Elec­tro-Harmo­nix 22500, le Boome­rang III Phrase Sampler, et la Pigtro­nix Infi­nity. Ces deux dernières pédales surpassent proba­ble­ment la Ditto X4 en termes de fonc­tion­na­li­tés et d’ef­fi­ca­cité, mais leurs tarifs respec­tifs avoi­sinent les 500 €. Reste donc la 22500 ! Celle-ci propose clai­re­ment plus de fonc­tion­na­li­tés (Tap Tempo, entrée XLR, carte SD, boîte à rythmes, etc.). Pour 50 € de plus que la Ditto, vous aurez une pédale à tout faire, mais, et c’est là que le bât blesse, sans synchro­ni­sa­tion MIDI. De plus, la X4 me paraît plus sobre, plus simple, et surtout plus intui­tive.

TOP !

– Je suis une pédale d’ef­fet sortie en 2016, mon posi­tion­ne­ment sur le marché des loopers me rend unique.

– Heu… Non, je l’ai pas Julien, désolé.

– Tout guita­riste recher­chant un looper MIDI équipé de deux boucles indé­pen­dantes à un tarif plus que raison­nable s’orien­tera vers moi. 

– Hein ?

– Produite par TC Elec­tro­nic, je suis selon Loco­mo­tiv une totale réus­site qui, sans révo­lu­tion­ner le monde des loop stations, comble enfin un vide ! Je suis ? Je suis ?

– La Ditto X4 ?

  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 1
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 2
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 3
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 4
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 5
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 6
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 7
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 8
  • TC Electronic Ditto X4 : DittoX4 9

 

9/10
Award Valeur sûre 2016
Points forts
  • À ma connaissance, aucun autre looper MIDI avec deux boucles n’existe à ce tarif
  • Simple d’utilisation
  • Possibilité de synchroniser ou d’alterner les deux boucles
  • Le bouton Decay permettant de jouer avec le layering
  • Les petits commutateurs de modes facilement accessibles à l’arrière de la pédale
  • La stéréo, notamment avec deux instruments
  • La majorité des effets peuvent avoir une utilité créative
Points faibles
  • A l’inverse, certains effets semblent bien peu utiles (principalement le Tape Stop), ou réservés à des utilisations très précises
  • La mémoire embarquée ne permet pas de stocker plus d’un fichier sonore par boucle (sample ou backing track)
  • Pas de Tap Tempo
  • Pas de métronome (hormis un signal lumineux pour la synchronisation à l’horloge MIDI)

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.