Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Tech 21 Fly Rig 5 v2
Photos
1/53

Test Tech 21 Fly Rig 5 v2

Sans Amporter
7/10
Partager cet article

L’entreprise new-yorkaise Tech 21 a su au fil de son existence, développer des produits innovants tout en restant fidèle à une conception analogique. La série FlyRig regroupe tous les éléments dont un guitariste peut avoir besoin sur scène ou en studio. Ces produits tout en un sont tellement bien pensés et pratiques que des artistes ont développé leur propre version du FlyRig, à l’image de Ritchie Kotzen, Paul Landers ou encore Steve Harris.

SansAm­pli c’est plus pratique

Ce FlyRig version 5 est divi­sée en deux gros blocs : SansAmp et EFX. La partie SansAmp regroupe diffé­rentes simu­la­tions analo­giques d’am­plis et la partie EFX fait se rejoindre delay et réverbe. Un boost et un accor­deur sont égale­ment présents sur le péda­lier qui incarne une vraie solu­tion tout en un. 

Tech21FlyRig5-12Le circuit SansAmp placé dans ce FlyRig 5 est emprunté à la pédale Blonde Charac­ter de la marque. Il s’agit d’une inter­pré­ta­tion de Tech 21 des célèbres amplis améri­cains Black­face et Silver­face. Ce bloc dénommé ici Blonde dispose de contrôles de volume et gain auxquels vient s’ajou­ter une égali­sa­tion active à 3 bandes. Le bloc SansAmp dispose égale­ment des circuits Plexi et Cali, simu­lant respec­ti­ve­ment un ampli britan­nique dénommé Plexi et un ampli boutique cali­for­nien. On a donc un son typé Fender, un son typé Marshall et un son typé Mesa Boogie. Les sons Plexi et Cali sont pour­vus de potards de volume, tona­lité et niveau de gain. Un bouton pous­soir permet de choi­sir entre Plexi et Cali. On dispose aussi d’un Boost avec son potard de niveau et son switch Pre/Post qui permet de l’in­sé­rer avant ou après le préam­pli. En le plaçant avant, le Boost gonfle et resserre le son dans les basses en y appor­tant davan­tage de gain ; en le plaçant après, le Boost n’agit que sur le volume, sans chan­ger le carac­tère sonore. 

Le bloc EFX comprend une réverbe et un delay. Les deux peuvent être acti­vés par l’in­ter­mé­diaire de foots­witchs dédiés. On a le choix entre deux tailles de pièce pour la réverbe: Small et Large pour deux textures diffé­rentes. On bascule entre ces deux tailles de réverbe via le bouton Size. On ajuste le niveau de réverbe grâce à un potard. Le delay simule un delay à bande et possède trois contrôles : niveau, nombre de répé­ti­tions et temps du delay. On peut choi­sir le temps du delay grâce au switch Tap égale­ment. Un bouton 8Th permet de synchro­ni­ser le delay à la croche. Enfin, un switch Drift permet d’ajou­ter des éléments de modu­la­tion au delay de manière aléa­toire ce qui lui confère une sono­rité vrai­ment vintage. Comme sur les autres modèles FlyRig, un accor­deur chro­ma­tique est inté­gré au péda­lier. On l’ac­tive en main­te­nant une pres­sion sur le foots­witch Blonde/Tuner. Le FlyRig 5 est muni d’une boucle d’ef­fets située entre le bloc SansAmp et le bloc EFX. L’in­ser­tion de pédales d’ef­fets externes est donc très aisée. Un bouton symbo­lisé par un haut-parleur permet d’ac­ti­ver ou désac­ti­ver la simu­la­tion de haut-parleur. Pour finir, un switch XLR permet d’ac­ti­ver ou désac­ti­ver la mise à la terre afin d’éli­mi­ner un éven­tuel buzz à travers la sortie XLR. 

Le Rig de voyage

Tech21FlyRig5-2

La première notion frap­pante quand on découvre le FlyRig est à quel point il est compact. Le péda­lier peut litté­ra­le­ment se glis­ser dans la poche avant d’une housse de guitare. C’est vrai­ment un gros point fort pour ce péda­lier d’au­tant qu’il est très complet. L’es­thé­tique du produit est assez sympa. Son châs­sis en métal est robuste et léger et il est recou­vert du logo SansAmp en « allo­ver ». Les potards sont tous lumi­neux et chaque bloc dispose de sa propre couleur ce qui rend l’ap­pa­reil très lisible, même sur une scène parti­cu­liè­re­ment sombre. Le potard de réverbe s’illu­mine en vert et ceux dédiés au réglage du delay s’ha­billent de bleu. Les potards du bloc SansAmp Blonde sont jaunes et enfin, les contrôles du bloc Plexi/Cali et Boost sont rouges. 

Le SansAmp Blonde déve­loppe des sono­ri­tés claires à Crunch très hono­rables. On recon­naît un peu le grain des amplis Fender avec une bonne dose de basses qui rend le son parti­cu­liè­re­ment présent. Le son conserve son carac­tère même à mesure qu’on augmente le niveau de gain. De nombreuses options sont offertes si on souhaite en ajou­ter au canal Blonde. On peut choi­sir d’aug­men­ter simple­ment le niveau du gain du SansAmp Blonde mais égale­ment lui appliquer un Boost (on le placera alors avant le SansAmp pour en augmen­ter le gain). Enfin, si on souhaite non seule­ment ajou­ter du gain mais égale­ment colo­rer le son d’une manière ou d’une autre, Plexi ou Cali peuvent aussi incar­ner une solu­tion inté­res­sante.

Tech21FlyRig5-4Bien évidem­ment, chaque solu­tion possède sa propre couleur sonore et sa propre réac­tion au jeu du guita­riste. Si les sons clairs sont tout à fait hono­rables, ils restent un peu trop neutres et sans vie. En entrant dans les terri­toires des sons crunch, c’est une toute autre histoire. Le FlyRig 5 excelle réel­le­ment dans les sons crunch et lead. 

Dans son réglage de gain maxi­mum, le canal Blonde délivre des sons crunch convain­cants bien qu’un peu trop sages. On est tenté de gonfler un peu le son pour lui donner davan­tage de vie. En enclen­chant le Boost, le canal Blonde récu­père un peu de person­na­lité. La satu­ra­tion typée Fender est ici bien repro­duite. Le son est chargé en fréquences basses et il est bien présent. On aurait appré­cié un réglage de présence géné­ral pour corri­ger légè­re­ment l’éga­li­sa­tion en fin de chaîne. C’est dommage, bien que l’éga­li­sa­tion active soit très réac­tive. 

Le canal Plexi est plai­sant et fidèle à un Marshall des années 70. En jouant avec le potard de gain, on peut obte­nir toutes les varié­tés sonores offertes par l’am­pli en ques­tion. De Jimi Hendrix à Van Halen en passant par AC/DC ou Kiss, on retrouve tous les sons les plus emblé­ma­tiques déli­vrés par cette tête d’am­pli légen­daire. En montant le niveau de satu­ra­tion, on remarque même un côté un peu spon­gieux voire fuzzy, comme sur un Plexi. Le boost devient alors très utile pour resser­rer les basses et éviter qu’elles ne bavent trop. Le potard de tona­lité peut sembler insuf­fi­sant en termes d’éga­li­sa­tion mais se montre assez effi­cace. 

La simu­la­tion typée Mesa Boogie est un peu moins concluante. On retrouve le côté très tran­chant et craquant de l’am­pli origi­nal mais la présence n’est pas au rendez-vous. Encore une fois, le Boost s’avère bien utile pour redon­ner de la vie à tout ça. Il suffit de bais­ser le niveau de gain sur la simu­la­tion d’am­pli et d’en­clen­cher le boost. Les effets sont très bien conçus. La réverbe n’est pas excep­tion­nelle mais a le mérite d’exis­ter et s’avère bien utile pour donner un peu de relief au son, d’au­tant qu’elle dispose de deux tailles de pièce. Le delay quant à lui est sympa et possède une vraie person­na­lité. On recon­naît un vieux delay à bande, surtout en acti­vant la fonc­tion Drift qui ajoute des modu­la­tions de manière aléa­toire. Le Tap Tempo est effi­cace et c’est une fonc­tion bien pratique pour synchro­ni­ser le delay au tempo d’un morceau. Enfin, la présence d’une boucle dédiée à l’in­ser­tion d’ef­fets externes est un vrai avan­tage d’au­tant plus que le compor­te­ment du péda­lier face à des effets est très sain. 

Blonde Max Gain + delay DI
00:0000:59
  • Blonde Max Gain + delay DI00:59
  • Blonde + reverb + delay DI01:37
  • Blonde + Boost + delay DI02:18
  • Blonde + Boost + delay SM5702:18
  • Plexi + Boost + Reverb = brown Sound SM5701:51
  • Blonde Max Gain + delay SM5700:59
  • Blonde + reverb + delay SM5701:37
  • Plexi – low gain – hi gain – Boost DI03:27
  • Plexi + Boost + Reverb = brown Sound DI01:51
  • Plexi + Boost + Reverb Play­through DI02:01
  • Plexi – low gain – hi gain – Boost SM5703:27
  • Plexi + Boost + Reverb Play­through SM5702:01
  • Cali- low gain – hi gain DI04:37
  • Cali- low gain – hi gain SM5704:37

Flying High

Le FlyRig 5 de Tech 21 est un produit inté­res­sant et convain­cant. Que ce soit unique­ment pour l’uti­li­ser en cas de pépin, comme une solu­tion de secours ou comme maté­riel prin­ci­pal, ce péda­lier possède de nombreux avan­tages. Sa concep­tion tout-en-un et la possi­bi­lité d’in­sé­rer des effets externes en font un outil très pratique pour le live. Sa sortie directe sur XLR permet d’abor­der un concert très serei­ne­ment en termes de maté­riel. On peut aussi le connec­ter à un ampli de puis­sance ou dans l’en­trée Return d’une boucle d’ef­fets d’am­pli si on souhaite un retour de scène. Le rapport qualité/prix est assez bon et la qualité géné­rale du produit est plutôt impres­sion­nante compte tenu de son prix.

  • Tech21FlyRig5
  • Tech21FlyRig5-9
  • Tech21FlyRig5-13
  • Tech21FlyRig5-14
  • Tech21FlyRig5-11
  • Tech21FlyRig5-7
  • Tech21FlyRig5-12
  • Tech21FlyRig5-10
  • Tech21FlyRig5-15
  • Tech21FlyRig5-5
  • Tech21FlyRig5-6
  • Tech21FlyRig5-2
  • Tech21FlyRig5-8
  • Tech21FlyRig5-4
  • Tech21FlyRig5-3

 

7/10
Points forts
  • Qualité de fabrication
  • Boîtier très robuste taillé pour le live
  • Footswitchs silencieux
  • Solution tout-en-un
  • Boucle d’effets
Points faibles
  • Sonorités souvent sans vie au départ
  • Potards très petits, pas évidents à manipuler
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.