Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Tech 21 PL1 Paul Landers Signature Fly Rig
Photos
1/93

Test Tech 21 PL1 Paul Landers Signature Fly Rig

Guitare et pyrotechnie
8/10
Partager cet article

Paul Landers, guitariste du groupe de métal industriel Rammstein, est un utilisateur des produits Tech 21 depuis de longues années. Le son de guitare entendu sur le titre « Du Hast » est tout droit sorti d’un SansAmp PSA et d’un SansAmp GT2. C’est donc en toute logique qu’il ait souhaité se bâtir un Fly Rig sur mesure, taillé pour la grosse disto.

Reise Reise

La répu­ta­tion des produits Tech21 n’est plus à faire. À l’heure des simu­la­teurs d’am­plis et autres profi­lers, l’en­tre­prise new-yorkaise résiste et reste fidèle à sa philo­so­phie de départ : propo­ser des produits bien conçus, entiè­re­ment analo­giques. Le Fly Rig 5 en est à sa version 2 et des artistes de tous hori­zons le déclinent en des modèles signa­ture. La dernière occur­rence est incar­née par Steve Harris, bassiste fonda­teur d’Iron Maiden, mais le guita­riste blues-rock Ritchie Kotzen a égale­ment son modèle signa­ture (déjà testé dans nos colonnes). La poly­va­lence du produit n’est donc plus à prou­ver, surtout avec l’ar­ri­vée du modèle Paul Landers conçu pour les gros sons satu­rés. Le produit a l’air robuste avec son châs­sis tout en métal, ses fiches Jack et XLR égale­ment. Il est fourni dans une belle boîte de trans­port, elle aussi en métal.

Tech21PL1-3L’es­thé­tique déve­lop­pée pour cette version signa­ture respire le métal. Ce Fly Rig Paul Landers est recou­vert d’une fini­tion noir matte et les potards s’illu­minent en rouge. Le logo du groupe trône fière­ment sur la partie gauche du boîtier. Le péda­lier est divisé en 3 blocs : le bloc SansAmp, lui-même divisé en 2 sections (Wasser et Feuer), le bloc Boost et le bloc DLA. Le sous-bloc Wasser (« eau » en alle­mand) dispose d’une égali­sa­tion active à 2 bandes (High et Low), d’un réglage de volume et d’un compres­seur. On peut faire satu­rer très légè­re­ment ce canal grâce au bouton-pous­soir « Bite » qui ajoute une toute petite touche de gain. Cette fonc­tion augmente égale­ment la présence avec davan­tage de préci­sion et de défi­ni­tion dans l’aigu. Le péda­lier dispose d’un bloc DLA dédié aux effets de spatia­li­sa­tion. On dispose d’un potard Ambiance qui ajuste le niveau d’une ambiance de studio. Ce potard est relié à un bouton dénommé « Size » qui bascule entre une ambiance prise assez proche et une autre plus loin­taine. Un délai est égale­ment inté­gré au péda­lier ; il s’agit d’un délai de type « Vintage Tape » (délai à bande) avec des réglages de temps, nombre de répé­ti­tions et niveau. Un bouton baptisé « Vibrato » permet de chan­ger la fonc­tion des potards Time et Repeats qui contrôlent alors la vitesse du vibrato et sa profon­deur. La section DLA dispose d’un foots­witch qui permet d’ac­ti­ver/désac­ti­ver le Delay ou vibrato et un second foots­witch qui permet de taper le tempo souhaité. Ce second foots­witch revêt une autre fonc­tion puisqu’il permet, en y appliquant une pres­sion prolon­gée, d’ac­ti­ver l’ac­cor­deur. Ce dernier coupe le son auto­ma­tique­ment pour un accor­dage silen­cieux. 

Mais la partie la plus évoca­trice de Ramm­stein est sans nul doute le (gros) son saturé. La partie « Feuer » du SansAmp déve­loppe les sono­ri­tés lourdes et archi satu­rées pour lesquelles Ramm­stein est célèbre. Comme pour le canal clair, on dispose d’une égali­sa­tion active, à 3 bandes cette fois-ci, d’un potard de volume et d’un réglage de gain. Un bouton pous­soir dénommé « Mid Shift » change la fréquence médium pour des sono­ri­tés creu­sées typiques du style. Côté entrée/sortie, on dispose d’une entrée sur jack, d’une sortie sur jack et une sortie directe sur XLR. Cette dernière possède un switch de mise à la terre. La sortie jack est reliée à un bouton-pous­soir qui la trans­forme en sortie casque pour travailler silen­cieu­se­ment. 

FlyRig über alles

Tech21PL1-6La légende raconte que le maté­riel de Paul Landers est tombé en panne pendant une répé­ti­tion du groupe pour la prépa­ra­tion de la tour­née 2017. Le guita­riste a alors sorti son bon vieux SansAmp GT2 pour finir la répé­ti­tion. Les ingé­nieurs du son, membres du groupe et produc­teurs ont alors tous unani­me­ment déclaré que le SansAmp GT2 sonnait bien mieux que le proces­seur tombé en panne quelques heures plus tôt. Cette anec­dote a été le déclen­cheur de la concep­tion du FlyRig PL1. Nous l’avons vu, le PL1 regroupe toutes les fonc­tions dont Paul Landers a besoin sur scène ou en studio.

Le SansAmp Wasser (le son clair, donc) sonne bien sans être excep­tion­nel. Son point fort est son égali­sa­tion active qui permet de sculp­ter le son préci­sé­ment. En revanche il reste très clair même avec des micros qui déve­loppent un niveau de sortie impor­tant. Le switch « Bite » permet cepen­dant de rendre le son plus direct en lui appor­tant davan­tage de présence. Le compres­seur optique est effi­cace ; en flat picking c’est même une fonc­tion très agréable qui aide à obte­nir un niveau constant malgré les éven­tuels défauts de jeu ou des attaques un peu inégales.

Tech21PL1-4Dans ses réglages les plus extrêmes, le compres­seur ajoute égale­ment un peu de gain, faisant satu­rer légè­re­ment le canal clair. Le SansAmp Feuer est conçu pour déve­lop­per les sons ryth­mique et solo de Paul Landers. Le guita­riste n’a jamais aimé les amplis, appa­rem­ment aucun produit ne semble corres­pondre au son qu’il recherche. On recon­naît immé­dia­te­ment la person­na­lité et le grain du son de guitare de Ramm­stein. Le Fly Rig PL1 dispose d’une impres­sion­nante réserve de gain et la course du potard Drive est assez longue. On peut en effet obte­nir des sons crunch mais toujours avec l’iden­tité sonore Ramm­stein. L’éga­li­sa­tion active à 3 bandes est très effi­cace et les potards sont très réac­tifs. Peut-être même un peu trop. Une petite mani­pu­la­tion change le son de manière assez dras­tique et la taille des contrôles ainsi que leur place­ment font qu’ils ne sont pas faciles à mani­pu­ler. La fonc­tion Mid Shift permet de chan­ger la réponse des fréquences médiums et de les creu­ser légè­re­ment. En appuyant sur ce bouton, on accède immé­dia­te­ment au son de Paul Landers. La majo­rité des extraits audio enre­gis­trés en saturé le sont avec cette fonc­tion enga­gée tant le son obtenu est authen­tique.

Le Boost possède un switch « Punch » qui booste légè­re­ment le signal en satu­ra­tion et resserre un peu les basses. Cette fonc­tion n’est acces­sible que par un bouton-pous­soir, il faut donc déci­der si on l’ac­tive ou pas avant de monter sur scène. Le Boost peut augmen­ter le signal jusqu’à 6 dB et le réduire jusqu’à 10 dB. Un Boost néga­tif est une fonc­tion utile si on souhaite se mettre un peu en retrait pendant un certain passage.

Le FlyRig PL1 dispose aussi d’un Delay numé­rique qui simule un vieux Delay à bandes. Son réglage s’ef­fec­tue assez simple­ment. On dispose de potards de Time, Repeats et Level comme pour la plupart des Delay. La puce élec­tro­nique dédiée au Delay est la même qui est utili­sée pour créer un effet de vibrato. Une simple pres­sion sur le bouton Vibrato et le Delay se trans­forme en vibrato. On ne peut donc pas utili­ser Delay et vibrato. Les contrôles qui jouent sur le Vibrato sont Time et Level. Le réglage Time contrôle la vitesse du vibrato et Level en ajuste la profon­deur. C’est un vibrato stan­dard mais assez sympa qui habillera les sons clairs et crunch en leur donnant un peu de relief. Le PL1 dispose égale­ment d’un potard Ambiance. Comme son nom l’in­dique, cette fonc­tion ajoute un peu de réverbe d’am­biance au son. Ce potard est relié à un bouton Size qui permet de choi­sir entre 2 sons diffé­rents. Le premier corres­pond à une ambiance « Closed Mic » et le second est une ambiance « room » plus tradi­tion­nelle. Un bouton XLR permet d’ac­ti­ver le circuit de mise à la terre relié direc­te­ment à la sortie directe XLR et un bouton « casque » permet de trans­for­mer la sortie Jack en sortie casque. 

Voici les exemples audio réali­sés avec le Fly Rig PL1. 

Wasser (clean) SM57
00:0001:44
  • Wasser (clean) SM5701:44
  • Wasser (clean) DI01:44
  • Wasser (clean) + BITE + delay SM5701:16
  • Wasser (clean) + BITE + delay DI01:16
  • Feuer (dirty) + delay SM5701:28
  • Feuer (dirty) + delay DI01:28
  • Feuer (dirty) + Mid Shift SM5703:00
  • Feuer (dirty) + Mid Shift DI03:00
  • Feuer (dirty) + Mid Shift + Punch SM5701:55
  • Feuer (dirty) + Mid Shift + Punch DI01:55
  • Feuer (dirty) + Mid Shift + Boost (on:off) + Delay SM5701:38
  • Feuer (dirty) + Mid Shift + Boost (on:off) + Delay DI01:38
  • Tremolo SM5702:26
  • Tremolo DI02:26

Le son de Paul

Si on est à la recherche du son de Ramm­stein et plus spéci­fique­ment de Paul Landers, il ne faut pas cher­cher plus loin. Comme pour la version signa­ture Ritchie Kotzen (déjà testée dans nos colonnes), le péda­lier est compact et léger. Il se place légè­re­ment au-dessus du Fly Rig 5 grâce à sa person­na­lité bien affir­mée et ses sono­ri­tés plus origi­nales. Le côté plat du Fly Rig 5 lui donne un côté un peu ennuyeux alors que le PL1 est un produit réso­lu­ment agréable et sympa. Il incarne réel­le­ment le produit tout-en-un pour guita­riste. Que ce soit pour le live ou le studio, le Fly Rig PL1 délivre des sono­ri­tés authen­tiques grâce à une archi­tec­ture analo­gique. Bien qu’il soit conçu pour déve­lop­per le son de Paul Landers, on peut en tirer des sons crunch tout à fait hono­rables. Son égali­sa­tion active permet de sculp­ter le son avec préci­sion si on souhaite sortir de la couleur alle­mande. Robuste, compact et bien fini, le péda­lier Fly Rig PL1 est un bon outil si on est à la recherche d’un son bien parti­cu­lier et des sons qui en sont déri­vés. 

Prix moyen : 357 €

  • Tech21PL1
  • Tech21PL1-2
  • Tech21PL1-3
  • Tech21PL1-4
  • Tech21PL1-5
  • Tech21PL1-6
  • Tech21PL1-7
  • Tech21PL1-8
  • Tech21PL1-9
  • Tech21PL1-10
  • Tech21PL1-11
  • Tech21PL1-12
  • Tech21PL1-13

 

8/10
Points forts
  • Robuste
  • Léger
  • Tout en 1
  • Accordeur intégré
  • Sortie directe
  • Fiches jack et XLR en métal
Points faibles
  • Polyvalent, mais pas trop
  • Look un peu austère
  • Potards petits pas faciles à manipuler
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.