Théorie musicale
Forums thématiques Théorie musicale
Comme tout langage, la musique a sa grammaire, son orthographe et son vocabulaire. Si vous êtes las de ne composer qu'à partir des 3 mêmes accords depuis des lustres, nul doute que ce forum vous ouvrira des horizons créatifs insoupçonnés, quel que soit l'instrument que vous pratiquiez.
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

[Bien débuter] Les gammes et les modes

 
AuteursMessages

J-Luc Fabre

offline
J-Luc Fabre
602 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 590

41 Posté le 24/07/2015 à 00:49:59
Hors sujet :
Astier est très bien documenté, je peux en témoigner: on est, à un moment, passé par la même école, mais à 1 ou 2 ans d'intervalle (encore un problème d'intervalle :lol: ) et on ne s'y est pas croisé. J'ai un pote de cette époque qui apparaissait de temps en temps de manière fugace dans sa série. Pour le sketch des intervalles, ça se termine par le fameux triton, qui fait devenir fou le frère. Cela part d'une vérité historique: cet intervalle était qualifié de "diabolus in musica" à l'époque ou on ne concevait la polyphonie qu'en 5te justes (mais on finissait toujours par tomber dessus, alors on usait de subterfuges pour l'éviter). Puis on a appris à l'apprivoiser, à considérer que la tension qu'il créait devait amener (résoudre) vers un intervalle stable: en do (désolé...) si/fa va vers do/mi, tierce majeure. Le triton si/fa est l'élément important de l'accord de dominante G7, qui va vers celui de tonique C. C'est donc la fondation du système harmonique occidental actuel, ni plus ni moins. Puis on a complexifié les choses, allant de tensions en résolutions ce qui crée du mouvement, et plus ces mouvements sont subtils, plus c'est beau

Anonyme

offline
genirich
Ce membre n'existe plus

Score contributif : 304

42 Posté le 24/07/2015 à 08:43:28
Hors sujet :
:8O: :shootme:
je crois que je vais me contenter de lire les articles de cette série et éviter les commentaires
je compte sur la pédagogie de newjazz pour que, dans 2-3 vies, je puisse discuter avec vous ;)

Hakim+K

offline
Hakim+K
1938 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 649Cet utilisateur possède un compte compos

43 Posté le 24/07/2015 à 09:19:55
Citation :
de azeryvince : Faut pas confondre les gammes et les horoscopes,
ça n'a strictement rien à voir.


Si si, le cercle des quintes posté par Reno est la meilleure représentation résumant toutes les gammes que je connaisse. Comme je ne suis pas foutu de mémoriser quoique se soit je le regarde régulièrement (il est scotché dans mon cahier de chanson).
Un ex. (si tu ne le comprends pas , mais j'en doute) : tu as uniquement des fa# et des do# dans ton morceau... tu es en RE majeur ou éventuellement sa relative mineure qui est Sim. Pour être 100% en sim il faudra qu'apparaissent des la# (et ça le cercle des quintes de le dit pas).

Sinon un moyen mnémotechnique simple pour savoir dans quelle gamme tu es :
TONALITÉS AVEC # : On prend la note 1/2t au dessus du dernier #.
ex : fa# do# sol# vous êtes en La majeur (ou Fa# mineur)
TONALITÉS AVEC b : On prend l'avant dernier b dans l'ordre des b.
ex : sib mib lab réb vous êtes en Lab majeur (ou Fa mineur)
Sachant en plus que Relative mineure = Gamme majeure -1.5t
Pour obtenir la relative mineure harmonique (la plus courante), le 7ème degré (note sensible) est haussé accidentellement d'1/2t.
Et là, en 3 phrases, t'as presque tout!
Ex : pour passer de Do à Lam : le 7ème degré de la gamme de la est le sol, on l'augmente d'1/2 t ça fait sol#. Dans quel accord il y a un sol# (sans autres # ou b)? Je vous le donne Emile le MI.
Donc messieurs les guitaristes quand vous faites Lam - Mim vous êtes en Do majeur et quand vous faites Lam - Mi vous êtes en La mineur. Ce n'est pas parcqu'on fait des accords mineurs qu'on est en mineur.
C'est important de savoir dans quelle gamme on joue surtout pour ceux qui aiment improviser. C'est souvent les guitaristes qui ne savent pas ces choses (les pianiste eux savent en général lire les notes)... Attention ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas utiliser d'autres notes que celles de la gamme qu'on utilise, mais ces autres altérations qu'on dit "accidentelles" doivent être rares et placées judicieusement.

[ Dernière édition du message le 24/07/2015 à 09:27:05 ]

Eynkel

offline
Eynkel
1214 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 596

44 Posté le 24/07/2015 à 09:22:47
Citation de Jimbass :
Merci Newjazz, ô grand nasoflûtiste, d'avoir initié cette série, je sens que je vais apprendre plein de choses. :bravo:

Eh oui, je fais partie de ce ramassis de gratteux qui se contentent très bien d'une tablature, qui n'ont jamais supporté les rigueurs de l'apprentissage académique du solfège, mais qui s'intéressent quand même aux notions d'harmonie. Histoire de composer des trucs un poil plus originaux que Am F C G.

Je me retrouve toujours ébahi quand on passe sans transition des notes dans une gamme aux accords dans une grille, c'est évident pour ceux qui savent mais je n'ai trouvé d'explication claire dans aucun bouquin. C'est quoi un degré ? C'est quoi un mode ? Pourquoi on appelle ca une quinte alors que ca fait 7 demi-tons ? Avec mes 4 accords de keupon, c'est dans quelle gamme qu'il faut-il que je solote ?

J'espère que sur les forums associés aux articles on évitera de tomber trop souvent dans les pinaillages de théoriciens (ca commence déjà), y'a rien de pire pour noyer ceux qui débutent. Et puis cette manie de tout ramener en do, comme si on était tous pianistes ...


J'approuve à 100% ce post !!!:bravo::bravo::bravo::bravo:

CreepingMat

offline
CreepingMat
1589 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 188

45 Posté le 24/07/2015 à 09:28:26
Flag. Le dossier s'annonce aussi intéressant que les discussions qui en découlent;)

Hakim+K

offline
Hakim+K
1938 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 649Cet utilisateur possède un compte compos

46 Posté le 24/07/2015 à 09:29:52
Citation :
c'est dans quelle gamme qu'il faut-il que je solote ?

Eynkel, avec mes 3 phares du post précédant et/ou du cercle des quintes tu sais déjà tout.

Citation :
Et puis cette manie de tout ramener en do, comme si on était tous pianistes

C'est juste que la gamme de Do n'a aucun # ou b. C'est plus facile de partir de là pour expliquer comment on les ajoute pour former les autres gammes. C'est comme quand tu apprends à calculer, tu débutes avec des nombres simples. Et puis effectivement pour les pianistes ça veut dire "on commence avec les touches blanches" (pour ceux qui ont un clavier avec les touches de couleurs conventionnelles, je sens déjà venir les photos bizarres ;-) )

[ Dernière édition du message le 24/07/2015 à 09:34:55 ]

Gros Corps Maladroit

offline
Gros Corps Maladroit
1951 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 102

47 Posté le 24/07/2015 à 09:52:03
:D: ah!! milles merci a newjazz pour ce type d'article que j'attendais impatiemment !:bravo2:

Citation :
Pourquoi on appelle ca une quinte alors que ca fait 7 demi-tons

là je peut me permettre de t'aiguiller Jimbass, m'etant moi meme longtemps poser la question.... et sous réserve d'avoir compris :-D
pour les quinte, quarte, tierce ... on ne compte pas les "altérations" (c'est comme ça que l'on dit ??), bref les dieze et bémol, les noires sur le clavier .... du coup si l'on compte seulement les notes, c,d,e,f,g,a,b ... mi (e) est la tierce de do (c), sol(g) sa quinte :cobra:
perso j'ai mis longtemps a comprendre ce qui me paraissait un double discours , grand merci à l'accordeur de piano qui m'a eclairé ..... pourquoi certaine fois parle-t-on de quinte (sol pour do par exemple), et d'autre fois pour les meme notes on parle de rang 3 ... c'est en fait , si toujours j'ai bien saisi..... que le sol est bien la quinte de do (en théorie musicale) mais le sol est egalement l'harmonique de rang 3 de la frequence du do (théorie accoustique?) !! :noidea:

le cercle de quinte posté par reno me reste assez ..... incompréhensible, obscur ...:?!:

[ Dernière édition du message le 24/07/2015 à 09:53:59 ]

mamamia

offline
mamamia
84 posts au compteur
Posteur AFfranchi

48 Posté le 24/07/2015 à 09:56:48
Pour moi, newjazz, tu es parti comme un boulet de canon, alors que tu aurais pu gentiment planter le décors. Les intervalles sont à la base de tout, donc c'est hyper important (à mon humble avis) de bien décortiquer ce point là, et que ce soit limpides pour les débutants. Ce qui aurait pu être évoqué (toujours à mon avis) :
- intervalles dits "harmoniques"(notes simultanées ==> notion d'harmonie),
- intervalles dits "mélodiques" (notes l'une après l'autre ==> notion de mélodie),
- explication sur les intervalles "justes", "majeurs", "mineurs", "diminués", "augmentés" et comment ça marche
- les renversements d'intervalles (comment ça marche)

Les gammes (==> mélodie) et les accords (==> harmonie) découlent ensuite des intervalles, les arpèges aussi, etc...

Qui va piano va sano

miles1981

offline
miles1981
7269 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 82

49 Posté le 24/07/2015 à 10:09:27
Citation de Gros Corps Maladroit :
mais le sol est egalement l'harmonique de rang 3 de la frequence du do (théorie accoustique?) !! :noidea:

Theorie des anciennes gammes non temperees. Dans les gammes actuelles, ce n'est plus vrai. C'est d'ailleurs pour ca qu'une musique ecrite avant Bach (grosso modo) sonne differemment maintenant que ce qu'elle sonnait a l'epoque.

didas_94

offline
didas_94
138 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 54

50 Posté le 24/07/2015 à 11:02:40

Citation de : vincentcc

Merci AF :aime:

Pour ceux qui passent du temps dans les transports en communs, voici une série de vidéos en français (!) sur l'harmonie : https://www.youtube.com/user/gradusadparnassumfr/playlists

Peace!

 

Bonjour,

 

le site proposé par VincentCC est vraiment une pépite. D'aiileurs ce prof mérite votre attention, son travail est remarquable ( vidéos rigoureuses) est suffisament unique dans notre vieille constitution de l'apprentissage musicale pour être souligné.

Lorsque vous aurez suivi le Chap 1 et les 11 vidéos qui en découlent, beaucoup d'aspects un peu rugeux vous apparaitrons clairs.

 

AMHA, je partage le commentaire "je fais de la musique à l'oreille, parce que si ça me va, ça doit aller à d'autres".

La théorie musicale est un vrai plus, mais ne doit pas interdire les gens de composer, et nous avons en 2015, tout plein d'outils pour cela sans avoir besoin de connaitre une ligne de solfège.

 

 

https://soundcloud.com/boba77

[ Dernière édition du message le 24/07/2015 à 11:03:33 ]

Revenir en haut de la page