Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Captorix et le secret de la loadbox
8/10
Partager cet article

Si le Torpedo Captor était apparu à l’époque comme une solution très pratique et efficace pour tout possesseur et amoureux d’amplis à lampes, la marque de Montpellier est allée encore plus loin avec le Torpedo Captor-X. Si l’appareil conserve le format assez compact de son prédécesseur, le nombre de fonctions proposées et intégrées au boîtier a été quant à lui grandement augmenté.

Two Notes one Captor

Dès le premier regard qu’on pose sur le petit boîtier blanc, on comprend qu’il propose beau­coup plus qu’une simple load­box avec simu­la­tion de hauts-parleurs. En façade, plusieurs potards font leur appa­ri­tion et le dos de l’ap­pa­reil est équipé d’une sortie stéréo sur XLR et d’un atté­nua­teur à trois posi­tions. Si la liste des fonc­tions inté­grées au Captor-X peut sembler longue, chacune revêt une utilité bien spéci­fique. Two Notes n’a pas hésité à sérieu­se­ment actua­li­ser le produit qui depuis sa sortie, est très bien reçu par la critique et les utili­sa­teurs. 

twonotescaptorx-3L’ap­pa­reil sert avant tout de load­box réac­tive qui peut encais­ser jusqu’à 100 watts. Y sont inté­grées les fonc­tions suivantes : 

  • Atté­nua­teur à trois posi­tions (maison –38dB, petite salle de concert –20dB et grande salle de concert 0dB)
  • Tech­no­lo­gie Torpedo de réponses impul­sion­nelles (IR)
  • Char­geur de réponses impul­sion­nelles avec 512 empla­ce­ments de mémoire
  • EQ para­mé­trique avec contrôle Voicing en façade de l’ap­pa­reil
  • Fonc­tion Twin Tracker, une sorte de second guita­riste virtuel qui double votre piste
  • Fonc­tion Enhan­cer avec réglages Body, Brillance et Thick­ness
  • Noise Gate avec fonc­tion auto­ma­tique d’ap­pren­tis­sage du bruit de fond (learn)
  • Dual Mono : permet d’en­voyer des signaux avec réglages diffé­rents de réverbe et d’EQ
  • Réverbe stéréo avec contrôle Space en façade de l’ap­pa­reil
  • Connexion USB, MIDI et Blue­tooth pour effec­tuer tous les réglages (appli­ca­tion iOS et Android)

Le Captor-X amène donc son lot de nouveau­tés très utiles dans un envi­ron­ne­ment de home studio, studio ou même live. Les carac­té­ris­tiques tech­niques du Captor-X sont aussi tout à fait hono­rables : 

  • Conver­tis­seur 24 bits / 96kHz
  • Bande passante. : 30Hz – 19kHz
  • Trai­te­ment interne en 32 bits
  • Latence de 2,2ms (Spea­ker Input ==> sorties XLR)

Coco­rico

Two Notes Engi­nee­ring, marque origi­naire de Mont­pel­lier, propose des produits inno­vants pensés pour les guita­ristes dési­reux de se simpli­fier la vie, que ce soit en studio ou en concert, sans pour autant sacri­fier la qualité sonore. Repiquer un ampli en live peut s’avé­rer très labo­rieux, surtout dans un contexte de tour­née si on souhaite conser­ver le même son tous les soirs.

twonotescaptorx-4Le Captor-X incarne une solu­tion effi­cace et compacte à ces diffi­cul­tés mais ne s’ar­rête pas là. Même si l’ou­til peut être effi­cace et pratique en live, son poten­tiel tech­nique se révèle parti­cu­liè­re­ment en studio ou home studio. Les nouvelles fonc­tions comme le Twin Tracker ou l’En­han­cer sont très bien pensées et prennent tout leur sens dans un envi­ron­ne­ment studio. L’ap­pli­ca­tion Torpedo Remote, que ce soit sur MAC ou PC, iOS ou Android est très intui­tive et facile à prendre en main. On a accès en un coup d’œil à tous les réglages sur lesquels on souhaite poten­tiel­le­ment inter­ve­nir, l’in­ter­face graphique est claire et plai­sante. Pouvoir para­mé­trer le Captor-X en Blue­tooth simple­ment avec un smart­phone ou une tablette est un vrai plus. Les réglages présents en façade auto­risent même une utili­sa­tion qui ne néces­site pas le Torpedo Remote. En effet, un potard cranté à six posi­tions dénommé Preset permet de sauve­gar­der six réglages et de les rappe­ler à volonté. Il s’agit du même réglage que l’on a pu aper­ce­voir sur les amplis Revv, marque cana­dienne avec laquelle Two Notes a colla­boré. L’ajout de ce réglage Preset garan­tit une utili­sa­tion très intui­tive et simple. On peut quand même passer beau­coup de temps à ajus­ter ces six pré-réglages, l’ap­pa­reil étant très complet. Néan­moins, les potards Space et Voicing permettent d’ajus­ter ces deux para­mètres à la volée ce qui est très pratique. Vous l’au­rez compris, mani­pu­ler ce Captor-X se fait de manière très natu­relle et sans diffi­culté. 

En plus, ça sonne

twonotescaptorxTwo Notes four­nit avec le Captor-X, une sélec­tion de trente-deux enceintes virtuelles et huit micro­phones à placer à loisir. Ce place­ment des micros se fait de manière assez intui­tive sur le Torepdo Remote, soit en bougeant simple­ment le micro devant l’en­ceinte, soit à l’aide des potards dédiés ; le premier ajuste la distance du micro par rapport au haut-parleur et le second ajuste la posi­tion laté­rale du micro par rapport au cône du haut-parleur. On peut placer deux micros devant une enceinte et les mélan­ger à volonté, en couper un des deux, en mettre un en solo par exemple. Une autre fonc­tion très inté­res­sante permet de choi­sir si on place le micro devant ou derrière l’en­ceinte. En mélan­geant les sons de deux micros, l’un devant et l’autre derrière, on peut obte­nir des résul­tats très sympa. La première bonne surprise offerte par le Captor-X est la sono­rité. En choi­sis­sant une enceinte 2×12 Marshall devant laquelle on place un Shure SM-57, on est saisi tant le son est réaliste. Pour faci­li­ter son inser­tion dans le mix, on dispose comme on l’a vu d’une flopée d’ou­tils très utiles comme l’EQ para­mé­trique ou la réverbe qui est d’ailleurs très natu­relle. On peut placer l’en­ceinte choi­sie dans plusieurs espaces très diffé­rents aux proprié­tés acous­tiques très variées. On dispose des pré-réglages suivants :

  • Studio A
  • Studio B
  • Base­ment 
  • Loft
  • Hall A
  • Hall B
  • Crypt
  • Cathe­dral
  • Plate
  • Spring
  • Tile
  • Cham­ber

On peut ensuite inter­ve­nir sur la balance entre le son natu­rel et le son réver­béré, sur la taille de la pièce choi­sie, sur le niveau d’écho, sur la couleur géné­rale de la pièce et enfin sur la largeur stéréo de la réverbe. On peut d’ailleurs choi­sir la fonc­tion du potard Space situé en façade : il peut contrô­ler la balance Dry/Wet ou la largeur de l’image stéréo. 

twonotescaptorx-7Le noise gate est très effi­cace et acces­sible sur la page d’ac­cueil du Torpedo Remote. Deux modes sont dispo­nibles, Hard et Soft et la fonc­tion Learn analyse le bruit de fond et règle le noise gate de manière auto­ma­tique. C’est une fonc­tion bien pensée et effi­cace.

La section Post FX comprend donc l’éga­li­sa­tion para­mé­trique, l’en­han­cer, la réverbe et le Twin Tracker. L’éga­li­sa­tion para­mé­trique dispose d’un switch Guitar/Bass/Custom. En mode guitare on peut inter­ve­nir sur les fréquences 120, 360, 800, 2k et 6kHz. En mode basse, on peut inter­ve­nir sur les fréquences 50, 120, 360, 800 et 4kHZ et en mode Custom on dispose de potards de gain sur la partie supé­rieure, chacun reliés à un potard de plage de fréquences. On dispose même d’un coupe-bas que l’on peut ajus­ter entre 10 et 500 Hz. Cette égali­sa­tion est très pratique pour inter­ve­nir sur le son et garan­tir sa bonne inser­tion dans le mix. 

La fonc­tion Enhan­cer permet de gonfler un peu le son de manière très musi­cale, si besoin. Les potards sont bapti­sés Body, Thick­ness et Brillance. Globa­le­ment, cela permet de boos­ter un peu les basses, les médiums et les aigus. Un réglage Dry/Wet permet d’ef­fec­tuer la balance entre le son natu­rel et le son avec l’En­han­cer. Il s’agit d’un réglage assez fin et précis qui colore légè­re­ment le son, la partie égali­sa­tion située avant dans la chaîne se char­geant déjà de le sculp­ter avec préci­sion. 

Enfin, la fonc­tion Twin Tracker permet d’ajou­ter un effet de Doubler au son. Two Notes Engi­nee­ring défi­nit cette fonc­tion comme un second guita­riste virtuel qui joue­rait exac­te­ment la même chose que vous. Comme sur un Doubler, on peut effec­tuer la balance entre le son natu­rel et le son doublé et la latence qui sépare les deux pistes. Le Twin Tracker est très effi­cace, il faudra cepen­dant passer pas mal de temps à le régler pour trou­ver un réglage satis­fai­sant. Il se situe dans la section Master, entre le niveau géné­ral LR et la partie Output. Le Twin Tracker n’est dispo­nible qu’en mode Stéréo.

Pour finir, on peut para­mé­trer la sortie XLR de diffé­rentes manières. En mode Stéréo, on récu­père une piste stéréo LR clas­sique ; en mode Dual Mono, on récu­père deux signaux diffé­rents à gauche et à droite, avec diffé­rents réglages d’éga­li­sa­tion et de réverbe. On peut même couper tous les effets et simu­la­tions de hauts-parleurs du côté droit afin de récu­pé­rer un signal venant de l’am­pli direc­te­ment. On pourra par la suite appliquer une autre simu­la­tion de haut-parleur à cette piste et la trai­ter diffé­rem­ment. En mode Dual Mono, le bloc Twin Tracker est remplacé par le bloc Moni­tor EQ. Comme son nom l’in­dique, il s’agit d’une égali­sa­tion qui agira unique­ment sur le retour d’écoute du Captor-X. C’est assez pratique si on souhaite enre­gis­trer dans des condi­tions d’écoute parti­cu­lières.

VoicingT­weak­Clean – 4×12 M.Boogie SM57
00:0000:41
  • VoicingT­weak­Clean – 4×12 M.Boogie SM5700:41
  • VoicingT­weak­Crunch – 4×12 M.Boogie SM5700:57
  • VoicingT­weak­Lead – 4×12 M.Boogie SM5701:32
  • Twin­Tra­cker­Clean – 2×12 Fender Silver­Face SM57 + U8700:48
  • Twin­Tra­cker­Crunch – 2×12 Fender Silver­Face SM57 + U8701:04
  • Twin­Tra­cker­Lead – 2×12 Fender Silver­Face SM57 + U8701:13
  • Enhan­cer­Clean – 4×12 SM57 (Vinta­ge30)00:58
  • Enhan­cer­Crunch – 4×12 SM57 (Vinta­ge30)00:56
  • Enhan­cer­Lead – 4×12 SM57 (Vinta­ge30)01:06
  • Reverb – 2×12 SM57+U87 (Green­backs)00:40
  • Reverb­Crunch – 2×12 SM57+U87 (Green­backs)00:56
  • Rever­bLead – 2×12 SM57+U87 (Green­backs)00:58

Salon ou Stade ?

Le Captor-X sert aussi d’at­té­nua­teur à trois posi­tions. On a vu plus haut que l’uti­li­sa­tion du boîtier était surtout destiné au studio et home studio, l’at­té­nua­teur en est une des raisons prin­ci­pales. Il est très utile mais on aurait préféré un atté­nua­teur continu plutôt que trois posi­tions pré-déter­mi­nées. Avec notre Marshall SV20H, la posi­tion mini­male génère un volume trop faible pour un appar­te­ment (on entend à peine l’am­pli) et la posi­tion inter­mé­diaire est tout de suite trop forte. C’est dommage. Cepen­dant, la sortie casque permet une expé­rience de jeu très immer­sive, la réverbe dispo­sant de deux modes : Room et Ambient. Le mode Room se prête parti­cu­liè­re­ment bien au jeu au casque et place l’en­ceinte virtuelle dans une pièce très réaliste, un peu à la manière de la pédale Stry­mon Iridium déjà testée dans nos colonnes. C’est un vrai plus pour le Torpedo, pouvoir pous­ser son ampli à lampes en le jouant au casque est un vrai progrès et permet de tirer le meilleur de son maté­riel préféré.

Pour le live, le studio et la maison

Cette version évoluée du Torpedo Captor propose de nouvelles fonc­tions très inté­res­santes dont on a vite du mal à se passer. L’at­té­nua­teur à trois posi­tions est quand même bien pratique en répé­ti­tion par exemple et les simu­la­tions de haut-parleurs conçues par la marque sont toujours de bonne facture. L’ap­pli­ca­tion Torpedo Remote est égale­ment très bien pensée, intui­tive et facile à utili­ser. On navigue rapi­de­ment à travers les diffé­rentes fonc­tions et on peut aisé­ment se concoc­ter six pré-réglages qu’on pourra rappe­ler à volonté direc­te­ment sur le boîtier, sans avoir néces­sai­re­ment besoin du Torpedo Remote. 

Two Notes signe un produit inno­vant, très bien pensé, et qui répond à un vrai besoin. Pouvoir utili­ser son ampli à lampes préféré chez soi au casque est très agréable. Bien joué et merci Two Notes !

Tarif : 550 €

  • twonotescaptorx
  • twonotescaptorx-2
  • twonotescaptorx-3
  • twonotescaptorx-4
  • twonotescaptorx-5
  • twonotescaptorx-6
  • twonotescaptorx-7
  • twonotescaptorx-8
  • twonotescaptorx-9
  • twonotescaptorx-10
  • twonotescaptorx-11

 

8/10
Points forts
  • Réglage de la réverbe en façade
  • Possibilité de charger six pré-réglages favoris accessibles en façade
  • Sortie stéréo
  • Potard « Voicing » très bien conçu pour une égalisation fine des médiums
  • Tarif très raisonnable surtout face à la concurrence (UAD Ox, Boss Waza TAE)
  • Réverbe très immersive offrant un jeu au casque très agréable
Points faibles
  • Atténuateur pas très bien conçu
  • On aurait aimé un commutateur ON/OFF
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Hushman

Guitariste polyvalent, j'aime autant jouer des cocottes funk que des gros riffs en Drop C, en passant par des morceaux des Stones ou encore du Jazz Manouche. Passionné de matos guitare depuis que j'ai posé mes doigts sur le manche de ma première guitare, je suis également technicien du son et enregistre et produis quelques morceaux dans différents styles (blues, soul, techno ...)

On en parle dans les forums voir tous les sujets
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.