Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Les instruments du flamenco

Les musiques traditionnelles 4

Et nous voici déjà rendus à l'ultime article de notre première série concernant le flamenco, dans lequel nous allons parler des instruments de cette merveilleuse musique !

Accéder à un autre article de la série...

Le chant par-dessus tout

Comme je vous le disais dans l’ar­ticle 1, le flamenco a été au commen­ce­ment une musique exclu­si­ve­ment chan­tée. Le chant (cante) béné­fi­cie donc de la posi­tion royale dans la « hiérar­chie » des artistes flamen­cos, parfois parta­gée avec la danse (baile, de la même racine que notre mot « ballet »). La musique (toque) ne sert souvent que d’ac­com­pa­gne­ment, sauf lorsqu’un musi­cien décide d’en­ga­ger une carrière de soliste comme Paco de Lucia. À tout ceci s’ajoutent les diffé­rentes mani­fes­ta­tions vocales (dont le fameux « Olé ! ») des parti­ci­pants, appe­lées « jaleo ».

La guitare flamenca

guitarra flamencaLa guitare flamenca est une très proche cousine de la guitare clas­sique. L’objec­tif de ce type de guitare est de propo­ser un son plus volu­mi­neux et plus percu­tant que celui de la guitare clas­sique, quant à lui plus doux et plus rond. Il s’agit en effet d’être audible par-dessus la voix des chan­teurs et les frappes de pieds des danseurs.

La caisse de réso­nance est plus étroite et son poids est allégé grâce à l’uti­li­sa­tion d’es­sences de bois spéci­fiques, notam­ment le cyprès médi­ter­ra­néen qui a long­temps valu à l’ins­tru­ment le surnom de « guitare blanche » (guitarra blanca). Ce bois était choisi pour ses carac­té­ris­tiques sonores, mais égale­ment pour sa très grande dispo­ni­bi­lité et son prix donc réduit. La table d’har­mo­nie est géné­ra­le­ment en épicéa. 

On notera que la guitare de Paco de Lucia est une « guitarra negra », sa caisse étant faite de palis­sandre.

La tech­nique de jeu prin­ci­pale de la guitare flamenca est le « rasgueado ». On pour­rait presque le compa­rer à notre « strum­ming », sauf qu’il s’en diffé­ren­cie fonda­men­ta­le­ment par le fait qu’il implique un déroulé des doigts qui viennent grat­ter chacun l’en­semble des cordes.

L’autre tech­nique prin­ci­pale est le « golpe » qui consiste à frap­per la caisse avec les doigts ou la paume pour donner un rôle plus percus­sif à l’ins­tru­ment. D’où parfois l’ajout d’un « pick­guard » spéci­fique à la guitare flamenca : le « golpea­dor ».

Les percus­sions flamen­cas

La toute première percus­sion en flamenco, ce sont les mains ! Elles permettent de faire des « palmas » (frappes de mains), des « pitos » (claque­ments de doigts) ou de frap­per du poing sur n’im­porte quelle surface.

Et bien sûr il y a les casta­gnettes ! Ces dernières sont deux coquilles creuses que l’on tient dans la main atta­chées par un fil et que l’on entre­choque pour produire un claque­ment. Les deux coquilles ne sont pas iden­tiques : l’une d’elles est plus creu­sée que l’autre et produit un son plus grave. Elle est appe­lée la casta­gnette « mâle » et l’autre la « femelle ». On peut voir leur utili­sa­tion dans la vidéo suivante à partir de 1 minute (mais toute la vidéo vaut le coup !) :

Pour complé­ter notre tour des instru­ments percus­sifs employés dans le flamenco, on notera que Paco de Lucia a intro­duit et popu­la­risé l’uti­li­sa­tion du cajón, origi­naire du Pérou. Et enfin, on souli­gnera que l’un des palos du flamenco — le « marti­nete », pratiqué à l’ori­gine par les forge­rons — se pratiquait en s’ac­com­pa­gnant d’un petit marteau frap­pant une enclume ou un autre objet métal­lique ! Mais il semble­rait que cette tradi­tion soit un peu tombée en désué­tude.

La danse, la percus­sion prin­ci­pale

Mais l’ins­tru­ment percus­sif le plus emblé­ma­tique et remarquable du flamenco, c’est sans aucun doute le pied du « baila­dor » ou de la « baila­dora » ! Les danseurs pratiquent une forme parti­cu­lière de claquettes appe­lée le « taco­neo », qui consiste à frap­per le sol prin­ci­pa­le­ment avec le talon. Cette danse s’en­vi­sage comme la traduc­tion physique de la puis­sance expres­sive du chant flamenco.

Ici, une démons­tra­tion par la grande baila­dora Sara Baras :

Certaines formes de flamenco d’ailleurs ne sont que dansées, ou alors réser­vées aux hommes ou bien aux femmes.

Et c’est ici que nous ache­vons notre première série d’ar­ticles consa­crés au flamenco, en intro­duc­tion à notre nouveau dossier autour des musiques popu­laires. J’es­père qu’elle vous aura plu, et nous nous retrou­vons très prochai­ne­ment autour d’autres tradi­tions musi­cales !

← Article précédent dans la série :
Le rythme du flamenco

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.