Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
test
Une Sympho sur le bureau !

Test de l’interface Apogee Symphony Desktop

9/10
Award Valeur sûre 2021
  • 10
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Apogee Symphony Desktop
Photos
1/22
Apogee Symphony Desktop

Interface audionumérique USB de la marque Apogee appartenant à la série Symphony.

Écrire un avis

Annoncée durant le NAMM 2020 et finalement sortie en France en novembre de la même année, la Symphonie Desktop se retrouve cette semaine sur notre banc d’essai.

Voilà, elle est là, la petite desktop de la série Symphony. Avant de commencer le test, et pour prévenir nos lecteurs : nous savons que le temps d’attente autour de l’interface et l’indisponibilité de certains éléments au moment de sa sortie a agité les colonnes de notre forum. Ce test n’aura pas pour fonction de trancher dans ces discussions : dans un souci d’objectivité, nous considérons seulement l’appareil que nous avons entre les mains, car c’est seulement de lui que nous pouvons juger sur pièce. Et il y a beaucoup à dire !

Posage sur le bureau !

Apogee Symphony Desktop : PHOTO 2On sort l’interface de son carton, et de ses protections en mousse bien dense. Première bonne chose, Apogee n’est pas trop radin sur les accessoires : l’alim (bien évidemment) accompagnée de deux adaptateurs (pratique pour voyager), un câble USB-C – USB-A et un autre 100% USB-C, donc on ne se trouve pas limité par le format présent sur l’interface. Pour préciser, l’interface fonctionne en USB 2.0 pour l’audio, et en USB pour le MIDI.

L’interface est ultra-sobre, écran tactile oblige : un gros bouton et puis c’est tout. Il sert à contrôler tous les paramètres gérables depuis le hardware, mais aussi à mettre l’interface sous tension.

On n’est pas sur du Class Compliant, il faut donc télécharger un driver avant de lancer l’appareil.

2864076Passons en revue les entrées et sorties. Presque tout se situe en face arrière : deux entrées micro/ligne/instruments sur combo XLR/jack 6,35 mm ; deux connectiques Toslink pour, en tout, 8 entrées/sorties en S/PDIF et ADAT ; deux sorties Jack TRS pour les sorties moniteur et un jack 3,5 mm pour la sortie casque 2. On ajoute à cela les connectiques USB déjà notées ci-avant, et l’alimentation, qui se bloque à l’aide d’un système à baïonnette.

Sur le devant, très peu de choses : une entrée instrument en plus, mais qui est en fait la même que l’entrée 2, à l’arrière, et une sortie casque (sortie 1).

Et puis voilà, on a fait le tour, car tout le reste se contrôle depuis l’écran tactile (ou depuis votre STAN, bien entendu). Ici, je note qu’à notre avis cette Symphony Desktop est clairement située entre la Zen Tour Synergy Core d’Antelope, et la Twin X Duo mkII d’Universal Audio, aussi bien au point de vue de la gamme de prix (1499 euros, donc juste entre les deux) que des propositions technologiques et marketing (, design sobre et élégant chez les deux marques, émulations réputées et un côté «qualité plus que quantité » pour Universal Audio, utilisations des effets sans latence lors de la prise pour Antelope, ainsi que l’écran tactile).

apogee-frontA ce propos, parlons de cet écran tactile. Sur ce qui est de la réactivité et de la rapidité, il n’y a, à notre sens, vraiment rien à redire : c’est bien fait, les icônes sont assez larges et espacées pour les gros doigts, et l’écran répond facilement au toucher. C’est fluide. Deux choses sont très appréciables : premièrement, il est possible de contrôler une majorité de paramètres et d’options depuis l’écran (émulation de préampli en DSP, compression et égalisation avec des vraies interfaces visuelles intuitives à l’écran, console, entrées et sorties, etc.) ; deuxièmement, ce qui est très frappant, c’est la fluidité et la modularité du workflow. Ainsi, pour aller d’un point A à un point B dans l’affichage, il existe toujours plusieurs « chemins d’accès », tous assez intuitifs (rien que sur l’écran, entre les taps et les swipes, on a souvent le choix, plus les options d’affichage au sein de votre STAN). On imagine donc que chaque utilisateur pourra aisément s’habituer à une manière de travailler, sans que cette manière soit à 100% imposée par la machine. C’est une approche intéressante de la part d’Apogee, qui offre la possibilité à chacun de se forger ses habitudes personnelles par rapport à son appareil.

Quelques spécificités quant à l’usage des entrées : en format jack, elles sont automatiquement dévolues à l’entrée instrument, tandis qu’en XLR, elles permettent d’accéder soit aux préamplis micro (les préamplis Stepped Gain, plus les émulations Alloy embarquées) ou aux niveaux lignes. Les préamplis micros ont soit un gain réglable (pour le préampli de base), voire la possibilité de réglage gain/volume qui permet de jouer sur la chaleur ou même la saturation (pour les émulations). Les niveaux lignes n’ont pas de réglage de niveau d’entrée, à la place ils existent simplement en deux sensibilités différentes (+4 dBu, -10 dBV).

Passons maintenant au benchmark…

Dans mon bench, bench, bench...

Afin de tester l’interface, nous avons fait un benchmark avec notre fidèle APx515 d’Audio Precision (lien). Comme d’habitude, nous publions les résultats obtenus en THD, rapport signal/bruit et déviation des voies, pour les entrées et sorties analogiques. Pour toutes les configurations, je règle le gain pour obtenir le meilleur résultat possible.

À 16 échantillons, nous obtenons une latence de 1,86 ms en entrée, et 2,49 ms en sortie pour les deux interfaces.

Commençons donc avec les entrées ligne :

  • TEST 1
  • TEST 2

 J’envoie un sweep de 1 Vrms dans l’entrée 1, en sensibilité +4 dBu, et je mesure le signal aux sorties moniteur 1 et 2, non atténuées. En sortie je mesure à peu près un gain de 12 dB.

Linéarité : Vraiment rien à redire. À part une légère oscillation à partir de 5 kHz, on obtient un résultat vraiment très plat. Nous mesurons une déviation de ±0,039 dB. C’est mieux que ses deux concurrentes.

THD : Là aussi, que dire à part que c’est excellent ? Intégralement en dessous de 0,001% et pour une bonne partie du spectre e dessous de 0,0005%. On est soufflé.

Le rapport signal/bruit, mesuré à 1 kHz, est de ±100,9 dB.

Avec les entrées ligne réglées sur -10 dBV, nous avons obtenu exactement les mêmes résultats, avec un rapport signal/bruit de ±101,1 dB.

Passons aux entrées micro :

  • TEST 3
  • TEST 4

Ici j’envoie un sweep de 100 mVrms et je mesure le signal au niveau des sorties moniteurs, en sélectionnant le préampli Stepped Gain. Avec 100 mV en entrée, on peut aller jusqu’à 37 dB de gain avant saturation.

Linéarité : Pareil ! On obtient exactement le même résultat que sur l’entrée ligne, avec une déviation de ±0,039 dB. C’est très bon pour un préampli micro qui, développant plus de gain, aura généralement tendance à développer aussi plus de défauts.

THD : Là aussi, on a des résultats de très haute volée. Moins de 0,001% sur la majorité du spectre, avec moins de 0,0005% en dessous de 1 kHz. C’est du très bon.

Le rapport signal/bruit, mesuré à 1 kHz est de ±101,2 dB

Il me semblait intéressant de voir les résultats obtenus avec les émulations DSP. Pour le « préampli à transistor britannique » AP-66, on a une déviation de ±0,119 dB et une THD qui oscille autour de 0,005 %. Plus on monte le gain, plus on colore le son, et plus on voit baisser les résultats, évidemment. Pour le « préampli à tube américain » AP-57, on obtient avec le même signal à l’entrée, et le gain à zéro, une sortie avec de la distorsion asymétrique :

PHOTO 5.PNG

Donc là, pas grand intérêt de mesurer la linéarité ou la THD, la distorsion est un paramètre recherché dans l’émulation, on obtiendra bien évidemment des résultats élevés.

Voilà maintenant la réponse en fréquence de la sortie casque :

TEST 5

Rien que du très classique ici : une linéarité relative, mais avec des pertes dans l’aigu. THD mesurée à 0,001 % en moyenne, c’est très correct.

Allez, finissons ce benchmark avec l’entrée instrument :

  • TEST 6
  • TEST 7

Linéarité : Similaire à toutes les autres entrées, à ±0,039 dB.
THD : C’est un peu plus haut qu’ailleurs, avec des résultats plus proche de 0,002 %, et allant même jusqu’à 0,005%. On reste quand même dans de la très haute qualité.

Les résultats sont exactement similaires sur les deux entrées.

Conclusion

À l’issue de ce benchmark, difficile de se montrer dur avec l’appareil qui nous a été confié. En effet, au point de vue des performances, on est face à une interface qui fait facilement aussi bien que la concurrence (en comparant seulement avec d’autres desktops, bien sûr, et dans sa gamme de prix), parfois même légèrement mieux que d’autres machines que nous avions testées. Tout avoir misé sur l’écran tactile pour les contrôles intégrés par sur l’appareil, c’est à notre avis l’idée qui peut le plus diviser : d’un côté, à l’ère du smartphone, c’est une évidence (et, en plus, cela nous semble bien réalisé ici), ensuite cela pourra non seulement en dérouter certains, mais également créer une méfiance (quel longévité ?). Toutefois, il ne faudrait pas penser que l’écran représente une limite absolue de l’appareil, puisqu’il n’offre l’accès à rien qui ne soit également accessible depuis la STAN. En bref, nous avons à faire à une interface qui s’axe vraiment dans la lignée des desktops compactes, élégantes (plus façon UA que Metric Halo), et chères (c’est indubitable, mais c’est le prix de la qualité, aussi) : et sur ce plan, elle réussit vraiment son pari.

9/10
Award Valeur sûre 2021
Points forts
  • Prise en main rapide
  • Linéarité excellente
  • Très bons résultats en THD
  • Écran tactile large et réactif
  • Workflow modulable
  • Une certaine élégance
Points faibles
  • Durabilité de l’écran tactile à voir avec le temps
  • Pas autoalimentée
  • Pas Class Compliant
  • Fab1998
    Fab1998
    Nouvel AFfilié
    25 posts au compteur
    Excellent test.:bravo:
    C'est exactement ce que je pense de cette interface et son 9 sur 10 est amplement mérité.....
    Pour ceux qui sont intéressés ne vous laissez pas influencer négativement car vous allez passer à côté d'une incroyable interface.
    C'est drôle souvent on veut comparer l'Audient id14mk2 avec la desktop, mais la seule comparaison que l'on peut faire c'est qu'elles sont toutes les deux excellentes voir les meilleures dans leurs catégories et leurs gammes de prix.
    Quand à ceux que je croise et j'entends (toujours les trois mêmes ;))sur différents forum depuis maintenant des mois et qui ont possédés la Desktop peu de temps, j'aimerais leur dire, pourquoi n'allez vous pas vous enthousiasmer sur l'interface qui vous fait vibrer que vous aimez, partager un peu de positif, plutôt que vous acharnez sur une interface qui de toutes façon ne vous intéressent pas.
    Et quand Audiofanzine réputé pour ces tests, donne un 9 sur 10 et on revient quand même pour dire que cette interface est une bouze.
    Là sérieusement ça devient lourd et inintéressant.
    Cette interface, je la trouve incroyable à tous les niveaux et elle m'a permis de simplifier l'enregistrements, tout en gagnant en qualité du son et du workflow avec facilité et aisance.
    C'est un gros gros kif cette interface.
    Elle est déjà exceptionnelle ! et avec la mise à jour qui va arriver elle va devenir exceptionnellement incroyable !
    Belle musique à tous.....



  • Lifeline30
    Lifeline30
    Nouvel AFfilié
    46 posts au compteur
    Très bon test, même si il manque quand même pas mal de chose pour qu’elle soit optimale dans notre workflow, je suis plutôt ravi de mon achat mais je le redis encore une fois je suis passé d’une Duet première génération à cette Symphony Desktop donc le gap est quand même plutôt grand, le Channel Strip est bien pratique sur l’interface.
    Concernant les points noirs, c’est clair qu’elle chauffe et mets énormément de temps à s’allumer, j’espère qu’il pourront corriger ça mais ce que j’attends le plus concrètement c’est le Desktop Control et la possibilité d’utiliser la prise USB en Midi.
  • slyooney
    slyooney
    Squatteur d'AF
    4229 posts au compteur
    Je ne comprends pas comment un tel produit a pu obtenir un arward valeur sure...

    Pourrions nous avoir les grilles de référence que cous utilisez, s'il vous plait ?
  • DownSideUp
    DownSideUp
    AFicionado
    1863 posts au compteur
    Navré pour ton expérience patruc et j'ai bien failli être dans ce cas de figure aussi. Mais Desktop avait pris énormément de retard et ils nous faisaient croire " elle sort dans une/deux semaines!"

    Ils savaient très bien qu'elles avaient pas quitté l'usine, loin de là. communication pas claire, ça sonne très faux. puis hop ça sort en vitesse avant Noël, coute que coute. pas prêt, bugué. merci les clients de nous remonter les problèmes et travailler avec nous, on a eu vos sous de noel !

    Je lis les forums et apprends qu'Element a eu la même sortie ( retardé, chaotique), pour arriver enfin et être peut-être stable fin 2017 et maintenant poubelle ? Enfin elle se verra offrir la compatibilité M1 mais c'est tout.

    D'ailleurs Apple lance M1 en novembre 2020. Metric Halo est prêt AVANT la sortie !
    Apogée au 3 avril: Element / Symphony MkII / Ensemble doivent être mise à jour ...prochainement. Ils sont pas censé être LA marque ultra proche d'Apple ? Desktop est CoreAudio, ça fait moins de taf y a pas de pilote !

    Au final tout ce retard m'a permis aussi de prendre du recul, j'ai quitté UAD avec bonheur et c'est clairement une copie d'Apollo Twin qui arrive bien tard sur le marché du dsp qui, pour moi, avec M1, est en train de prendre cher.

    Donc Merging Anubis, ou comme j'aime à espérer, une petite Metric Halo ? ils ont rendus indispo l'ULN2 depuis un bon moment, et par mail quand je leur ai demandé si un nouveau produit arrive : m'ont avoués " on annoncera en temps voulu si quelquechose arrive" donc je suis quasi sur qu'une petite mobile risque d'arriver chez eux. :bave:

    gros potentiel chez apogée, cool plugins, cool boite, mais ça part en sucette, ils pourraient avoir 3 fois plus d'employés si ils veulent ( selon leur pubs) devenir un genre d'UAD bien en vue. Bonne chance patruc, elle va bien finir pas être stable !









  • patruc
    patruc
    Nouvel AFfilié
    21 posts au compteur
    Bonjour,

    Le commentaire de DownSideUp est très pertinent et je vais dans le même sens.

    Je possède la Symphony Desktop présentement et je ne suis pas impressionnée. Le produit n'est pas terminé.
    La mise à jour pour qui permet le Dual Path monitoring et le Fx print ne vient pas. C'est ce qui m'a fait choisir cette interface plutôt qu'un machine en Thunderbolt 3. Présentement, je ne suis pas satisfait et Apogge reprend sa cassette de la série Element. "Disponible bientôt." Nous somme en avril 2021 et la version 1.1 est sortie au début décembre 2020 4 mois plus tard toujours rien. Quelle autre compagnie audio se permet se genre de marketing.
  • Mheyos
    Mheyos
    Posteur AFfolé
    586 posts au compteur
    Ca fait cher la petite bête... Je la trouve très datée 2010 niveau design, pas class compliant, pas d'ému de guitare ou basse...
    Certes les mesures sont au top... mais vu les latence et le tarifs, un mec qui fouines un peu aura vite fait de comprendre qu'il y a beaucoup d'interfaces aussi bonnes au final, et que dans un mix correct la différence sera inaudible...

    Je pense à une Audient id14mk2, avec un bon micro, un bon préamp externe de bon plugs, t'as déjà aussi bien que l'appogee pour bien moins cher ....

    je comprend pas ce positionnement de Apogee sur ce segment ...ils se font bouffer de tout les cotes avec ce produit.

    Bref merci pour ce bon test .
    toujours un plaisir .
  • drumsandsound67
    drumsandsound67
    Nouvel AFfilié
    1 post au compteur
    Merci à DownSideUp d'avoir remis les pendules à l'heure. j'ai bien ri
    entre les 12,33ms et le caractère non fini du produit, du coup ça fait moins award
    précision perso je devrais bientôt recevoir une carte merging car finalement à 1400 balles les 2 in, c'est pas plus cher, voire au prorata, bien moins :mdr: Et puis bon c'est autre chose quoi. Ne confondons pas le pro avec le consumer cher.:lol:
  • DownSideUp
    DownSideUp
    AFicionado
    1863 posts au compteur
    Vrai Régis.

    alors latence, à 128 échantillons / 44,1khz
    Symphony Desktop : 12,33ms aller-retour
    Apogee Duet: 8,7ms
    Apollo Twin: 8,3ms
    BabyFace Pro: 7,32ms







  • régis6_6
    régis6_6
    Posteur AFfamé
    424 posts au compteur
    On va dire que je râle encore, mais ça sert à quoi de faire des test de la latence à 16 échantillons. vous voudriez pas tester des latences avec des tailles de buffer plus communes. Ce n'est pas toujours proportionnel.

    Le commentaire précédent est éclairant...
    Merci
  • DownSideUp
    DownSideUp
    AFicionado
    1863 posts au compteur
    Attention essais très "limité" au matériel: aspect, écran, connectique, résultats preamps.
    et le Dual Path, Logiciel, Latence?
    pourquoi ne pas dire qu'elle n'est pas 100% fonctionnelle niveau logiciel ? c'est juste la réalité, sans jugement.

    Tape Op a aussi fait un banc d'essais matériel en oubliant de dire que le logiciel sera fini plus tard. Sur un autre forum Apogée parle de "reviews" à venir donc ils doivent envoyer plein de Symphony a des magazines pour les "tester". Ce secteur d'Apogée fonctionne, lui, très bien :D:

    J'avais une Element88 et attendais Desktop mais Apogée a eu tellement de délais puis a sorti cette Desktop très en retard en communiquant mal, elle était finalement pas du tout prête, sans logiciel pilote/sans DSP, et a laissé les utilisateurs avoir de gros bruits étranges et beta-tester leur produit en ayant payé, cher. avec de belle pub insta en même temps, comme si tout roulait. Je vous dis pas les déçus sur Gearslutz, d'autres juste ravi car utilisation plus que basique ( en gros l'utilisation d'une SSL2 en 10 fois plus cher). Element, même sortie chaotique.

    Si vous voulez que tout roule prenez une Apollo ;) une Desktop ? soyez indulgent et patients. Apogée manque de codeurs, manque grave de personnel tout simplement. une fois finie elle sera pas mal j'imagine.

    je complèterai donc ce test avec mon humble avis après avoir longuement lorgné attendu, envisagé, étudié:

    les +
    -convertos fabuleux.
    -suite logiciel parfaitement délicieuse ( je l'ai achetée en natif) même si très limitée.
    -compact, beau, compatible 100% avec et depuis Logic Pro

    les -
    -pas de reverb logicielle en Dual Path.
    -pas fini niveau logiciel hôte ( ça vient lentement, sans annonce, Apogée dit toujours "bientôt")
    - Apogée m'a fait flippé avec le même genre de sortie fiasco qu'Element, sitôt déjà abandonnée, au revoir les mises a jour. Symphony Mk1 ne reçoit même plus de mise a jour de son logiciel, flippant. force au rachat de MkII. ils abandonneront Desktop quand ?
    - méga cher et limité, on a vite de belles choses a ce prix. 1500€ les deux pistes ? bonjour Metric Halo, Merging, Antelope Pure, Lynx Hilo ( meilleurs converto du monde pratiquement).
    -latence pas dingue et pilote USB Apple de base, tout ça pour la compatibilité Ipad, j'aurais préféré un pilote pro/sur mesure/rapide comme Element, mais ils ont choisi le côté "grand public".
    -chauffe très sérieusement ( Apogée, "c'est rien ! c'est normal") donc fiabilité long terme ?
    -tactile youpii, mais est-ce long ou même moyen terme ? surtout avec la chauffe.
    - pas de chiffrage des capacités DSP ? combien de plugins ??
    Apogée à ce jour 1er avril ;) "comme nous sommes en développement, il n'y a pas de données à communiquer".
    Donc OUI la carte est en "développement" grâce aux clients qui bossent pour, et OUI vous achetez à ce jour une carte sans savoir si vous pouvez mettre 8 ou 65 plugins au total à la prise.

    Voilà pour moi les moins l'ont emporté, et je souhaitais réellement bosser avec cette cool marque sur plein de points (Clearmoutain pas loin, 100% solaire sur place a l'usine, made in USA, plugins top, 100% Logic pro, accessible par chat etc) mais le service client est primordial, l'intégrité aussi. j'ai aussi rendu ma Element88 in extremis, déjà abandonnée après une courte vie. Elle fut top, dommage cet abandon soudain.

    95% des bedroom producers, home studistes et autres nomades Ipad seront sans doute ravi avec cette (chère) Desktop.

    Je suis maintenant chez Metric Halo, cartes misent à jour encore 20 ans après, et là on les as au tel, ou retour email en 20mn, ils te dépannent les config les plus tordues en réseau ou les bugs les plus fous ( souvent erreur utilisateur au final). fiable, simple, efficace. logiciel sublime.

    Metric Halo + une Merging Anubis en mobile ? incroyable petite bête Suisse. ou SSL2+ ou RME Babyface pro (stable de malade, RME quoi). voilà les alternatives pour ma petite mobile. ou Apollo bien sur mais pas pour moi (quitté avec bonheur!).

    Elle a du potentiel, elle suffira a certains, non-dépourvus! pour 1400€ j'en attendais un minimum dans la catégorie PRO ;-) et puis j'ai déjà leur suite de plugins en natif et ça, c'est parfaitement excellent même comparé à la tonne de plugins dans mon arsenal.
    je n'ai donc acheté, selon moi, que ce qu'ils font de mieux, la suite FX Rack.

    bonne musique à tous !

    PS: aventures en anglais de la bête sur un forum bien connu: https://www.gearslutz.com/board/product-alerts-older-than-2-months/1294676-apogee-symphony-usb-14.html#post15047654

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.