Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
comparatif
35 réactions
Il ne peut en rester qu'un !

Quel micro pour vos podcasts et autres streamings? Devant une offre toujours plus prolifique, il est bien difficile de trouver le microphone qu'il vous faut. Pour voir aider à y voir plus clair, voici un petit comparatif sur une sélection de onze dynamiques.

Comparatif de micros dynamiques pour le podcast : Il ne peut en rester qu'un !
Accéder à un autre article de la série...

Micros Podcast Down RightLe podcast et le strea­ming, nouveaux El Dora­dos des médias audio, ont le vent en poupe depuis quelques années. Et s’ils peuvent se présen­ter sous diffé­rentes formes, ces deux nouveaux supports possèdent un atout de taille : ils sont basés prin­ci­pa­le­ment et essen­tiel­le­ment sur la voix. Ainsi, pas besoin d’un arse­nal gigan­tesque en maté­riel ni d’une débauche de moyens finan­ciers. Un simple micro suffira ample­ment à l’en­re­gis­tre­ment de vos émis­sions. Il en sera même votre pièce maitresse.

Mais… choi­sir le micro idéal peut vite deve­nir un casse-tête. Car comment s’y retrou­ver entre toutes les multiples marques, carac­té­ris­tiques et diffé­rents prix propo­sés ? Audio­fan­zine a décidé de tenter de vous aider ! Regrou­pant un panel de onze micro­phones dyna­miques, ce compa­ra­tif vous aiguillera peut-être vers votre perle rare !

Mais pourquoi unique­ment des dyna­miques ?

La ques­tion mérite d’être posée. En effet, pourquoi aucun statique ou autre micro à lampes ? Les raisons en sont multiples.

Micros Podcast Down From the topTout d’abord, pour une ques­tion d’acous­tique. Rares sont les podcasts ou les vidéos de strea­ming enre­gis­trés en studio. Bien au contraire. Nombre d’entre eux sont réali­sés « à la maison » ou dans un bureau avec une acous­tique assez variable et souvent non travaillée. Les micros statiques (ou à lampes) sont des micro­phones au rendu splen­dide mais à la sensi­bi­lité très grande. Utili­sés dans de telles condi­tions, ils risquent (quoiqu’ils subli­me­ront effec­ti­ve­ment votre voix) de surtout faire ressor­tir le son de votre pièce, sa réver­bé­ra­tion et tous les bruits exté­rieurs (circu­la­tion, voisi­nage etc.). Ce qui, in fine, dégra­dera irré­mé­dia­ble­ment la qualité de vos enre­gis­tre­ments.

Les dyna­miques, de par leurs carac­té­ris­tiques, amoin­drissent tous ces poten­tiels problèmes. Leur sensi­bi­lité est moins grande, leur courbe de fréquences moins éten­due. Ce qui devrait paraître un défaut en devient une qualité. Ils sont parfai­te­ment adap­tés à la prise de voix, d’au­tant plus dans des condi­tions « home-studistes ». A contra­rio des statiques, ils sont égale­ment bien moins sensibles au buzz et autres inter­fé­rences magné­tiques et en contour­nant tous ces désa­gré­ments, en deviennent un outil indis­pen­sable.

Enfin, la dernière expli­ca­tion vient du tarif. Les micros dyna­miques offrent un rapport qualité/prix bien plus attrayant que les statiques. A l’image d’un Sm57, même des micros au prix minime peuvent appor­ter une qualité profes­sion­nelle. Pour ce compa­ra­tif, la gamme de prix ne s’étend pas au-dessus des 700€, un déjà bien bel inves­tis­se­ment mais bien moindre comparé à un U87 ou tout autre micro à large membrane.

Présen­ta­tion des micros

Voici la liste complète des micros testés lors de ce compa­ra­tif, clas­sés par ordre de prix, du moins cher au plus onéreux :

Afin de rester au plus près des condi­tions d’un enre­gis­tre­ment de podcast (ou strea­ming), sachez que les prises de sons ne furent pas effec­tuées en studio d’en­re­gis­tre­ment profes­sion­nel mais « en condi­tion ». A savoir : dans un appar­te­ment pari­sien, dans une chambre non trai­tée, avec juste un ordi­na­teur portable, un casque et une petite inter­face Univer­sal Audio Apollo Twin X. Une bonne façon de véri­fier réel­le­ment in situ comment réagis­saient ces diffé­rents micro­phones face aux diffé­rents problèmes sus-cités.

Prise de proxi­mité

Première posi­tion pour ce test et la plus natu­relle, en se posi­tion­nant à envi­ron 5cm du micro­phone. En vue de donner une sorte de « réfé­rence » sonore, un Shure Sm58 a été ajouté pour cette prise. Et le fait est que plusieurs couleurs se distinguent de manière assez expli­cite dès la première écoute. 

0– Sm58 Ok
00:0000:27
  • 0– Sm58 Ok00:27
  • 1– AT2040 Proxi00:29
  • 2– T-bone M7 Beta Proxi00:27
  • 3– Rode Procas­ter Proxi00:28
  • 4– SE Dyna­cas­ter Proxi00:28
  • 5– Shure Mv7 Proxi00:28
  • 6– UA SD-1 Proxi00:29
  • 7– EV Re320 Proxi00:27
  • 8– AT BP2040 Proxi00:28
  • 9– Logi­tech Blue Nova Proxi00:28
  • 10– Shure Sm7 Proxi00:29
  • 11– EV Re20 Proxi00:29

AT2040 bois droiteUn premier groupe, consti­tué des micro­phones Audio-Tech­nica AT2040 et t-bone Mb7 Beta accen­tue de façon un peu exces­sive les fréquences médium et offre un rendu un peu pauvre dans le bas du spectre (pour ne pas dire inexis­tant pour le AT2040). La resti­tu­tion de la voix s’en trouve étriquée, et son côté nasal un peu trop appuyé.

Puis vient un second groupe qui forme le gros du pelo­ton. RØDE Procas­ter, Univer­sal Audio SD-1, Shure MV7,Shure Sm7B, sE Elec­tro­nics Dyna­cas­ter en font partie. Avec tous ces micro­phones, on retrouve instan­ta­né­ment la couleur d’un micro dyna­mique. Tous ont bien évidem­ment leurs spéci­fi­ci­tés mais la couleur géné­rale est assez proche. Le son est plein, présent et bien sec. Préfé­rer l’un à l’autre est alors forcé­ment subjec­tif et à mon goût les deux Shure et le SD-1 se sont joli­ment distin­gués de leurs comparses.

AT BP40 brique 3:4 gaucheEnfin, quelques micro­phones se démarquent forte­ment du pelo­ton quant à leur couleur sonore (atten­tion, je parle bien de couleur, pas forcé­ment de qualité!):

  • Le Audio-Tech­nica BP40, avec un son un peu creusé et qui semble déjà égalisé, peut éton­ner de prime abord mais égale­ment s’avé­rer parfait pour certaines voix.
  • Le Logi­tech for Crea­tors Blue Sona avec une couleur très mate et un son très concis.
  • Le Re320, très ouvert, voire limite agres­sif. Sans conteste, le micro le plus clair de tous.
  • Et le Elec­tro­Voice Re20 avec un son d’un natu­rel épous­tou­flant.

Les Plosives

Rode Procaster brique 3:4 droiteConcer­nant les plosives et les mouve­ments d’air, tous les gèrent plutôt bien (même si à diffé­rents degrés…) hormis malheu­reu­se­ment le t-bone Mb7 Beta et le RØDE Procas­ter pour qui cela est indu­bi­ta­ble­ment leur point faible. Vrai­ment un gros point noir pour un micro­phone de prise de voix, sachant de sucroit qu’au­cun des deux n’est équipé d’un filtre coupe-bas ou d’une bonnette pour atté­nuer cet effet de proxi­mité.

A contra­rio, le Re20 les accepte de façon vrai­ment excep­tion­nelle. Les « peuh » sont bien présents mais une fois de plus de façon très natu­relle, sans gêne appa­rente.

Sifflantes

Re320 brique 3:4 droiteLe fait d’uti­li­ser un dyna­mique est souvent béné­fique pour contour­ner un problème de sifflantes. Force est de consta­ter que tous s’en tirent à nouveau très bien sur ce plan-là. Le Re20 et le Dyna­cas­ter peuvent légè­re­ment y être plus sensibles que les autres mais dans une moindre mesure.

En offrant un son si clair, le Re320 est en fait le seul micro à y être vrai­ment le plus sujet et l’uti­li­sa­tion d’un dé-esseur lui semble alors indis­pen­sable.

Les filtres

Prévoyant de possibles soucis d’ef­fet de proxi­mité, la plupart des construc­teurs ont eu le bon goût d’in­clure dans leur(s) micro­phone(s) un ou plusieurs filtres.

  • Logitech Blue studio Back Ok
  • Shure Sm7 red back Filtres

 

Le coupe-bas

Une fois le coupe-bas enclen­ché, de nouvelles obser­va­tions sautent direc­te­ment aux oreilles.

UA SD1 red front OkPour le Re320 c’est un malen­con­treux hors-jeu. Ce micro possède bien un filtre mais qui n’est en aucun cas un coupe-bas. Ce filtre est initia­le­ment prévu pour l’en­re­gis­tre­ment de grosse-caisse et force est de consta­ter qu’il ne convient aucu­ne­ment à l’en­re­gis­tre­ment de la voix.

Sur le Univer­sal Audio SD-1, le coupe-bas paraît un peu dras­tique et la corpu­lence de la voix en pâtit un peu trop à mon goût.

Une fois de plus le Re20 se déta­cha du lot. Son coupe-bas est idéa­le­ment réglé. Il nettoie tout le bas du spectre super­flu mais laisse une belle présence à la voix, gardant intacte sa chaleur. La même obser­va­tion se fait sur le Dyna­cas­ter mais de manière un peu moins fine, bien que tout aussi effi­cace.

4– SE Dyna­cas­ter Coupe-bas
00:0000:28
  • 4– SE Dyna­cas­ter Coupe-bas00:28
  • 5– Shure Mv7 Usb Coupe-bas00:28
  • 6– UA SD-1 Coupe-bas00:27
  • 7– EV Re320 Coupe-bas00:28
  • 8– AT BP2040 Coupe-bas00:28
  • 9– Logi­tech Blue Nova Coupe-bas00:28
  • 10– Shure Sm7 Coupe-bas00:30
  • 11– EV Re20 coupe-bas00:28

La présence

Est présent sur les micros Dyna­cas­ter, Mv7, SD-1, Blue Nova et Sm7B un filtre de présence (ou d’ac­cen­tua­tion). Ce filtre peut juste­ment être un vrai atout pour ouvrir certaines voix un peu sourdes ou pour contre­car­rer un effet de proxi­mité trop accen­tué.

Beau­coup de chan­teurs et ingé­nieurs du son sont fans de celui du Sm7B puisqu’il permet aux voix de tran­cher très faci­le­ment dans un mix ou sur une produc­tion très char­gée. Person­nel­le­ment, je le trou­vai un peu trop agres­sif sur ma voix et lui préfé­rai celui du Mv7, me semblant plus fin et plus doux.

Logitech Blue bois 3:4 droiteCe filtre fonc­tionne très bien pour le Dyna­Cas­ter et le Univer­sal Audio mais, à mon sens, il révéla surtout le micro Logi­tech for Crea­tors.

Égale­ment réglé de façon assez subtile, le filtre éclaire ainsi parfai­te­ment le micro et lui retire sa petite couleur mat pour atteindre un équi­libre très inté­res­sant et beau­coup plus poly­va­lent que sa couleur origi­nale.

4– SE Dyna­cas­ter Presence
00:0000:28
  • 4– SE Dyna­cas­ter Presence00:28
  • 5– Shure Mv7 Usb Presence00:28
  • 6– UA SD-1 Presence00:28
  • 9– Logi­tech Blue Nova Presence00:27
  • 10– Sm7 Presence00:28

D’autres filtres ?

SE DYnacaster Pierre Back OkConcer­nant les filtres, le Dyna­Cas­ter tire son épingle du jeu en propo­sant plusieurs autres filtres.

L’un permet d’aug­men­ter les basses fréquences et d’épais­sir les voix trop fluettes sans avoir à vous rappro­cher trop de la grille du micro­phone. Le second apporte un deuxième étage de présence, si jamais le premier ne vous paraît pas assez effi­cace. Ces deux petits ajouts sont extrê­me­ment effi­cace et la poly­va­lence du micro s’en retrouve encore plus accen­tuée.

Prise de proxi­mité, prise loin­taine

Collé à la membrane

Un bon moyen d’épais­sir une voix et de la rendre « bigger than life » est de jouer avec l’ef­fet de proxi­mité. Les amateurs de grosses voix off de bande-annonces améri­caines savent de quoi je parle. La plupart des micro­phones testés ont été opti­mi­sés pour accep­ter une prise de voix en extrême proxi­mité, la bouche collée à leur grille. Si le Blue Sona paraît trop sourd dans cette posi­tion et néces­si­te­rait une aide précieuse via ces filtres, la plupart eurent des résul­tats assez posi­tifs. Le ProCas­ter et le BP40 étaient loin d’être les micros les plus mis en valeur mais le Mv7 et le SD-1 profi­tèrent gran­de­ment de ce place­ment. Leur présence devint bien plus consé­quente et le résul­tat très agréable à écou­ter. Une fois de plus le Re20 ne faillit pas à sa répu­ta­tion et fit figure des micros les plus quali­ta­tifs.

1– AT2040 Collé
00:0000:28
  • 1– AT2040 Collé00:28
  • 2– T-bone M7 Beta Collé00:27
  • 3– Rode Procas­ter Collé00:28
  • 4– SE Dyna­cas­ter Collé00:28
  • 5– Shure Mv7 Collé00:28
  • 6– UA SD-1 Collé00:29
  • 7– EV Re320 Collé00:27
  • 8– AT BP2040 Collé00:29
  • 9– Logi­tech Blue Nova Collé00:28
  • 10– Shure Sm7 Collé00:29
  • 11– EV Re20 Collé00:26

 

Mb7 bois faceAfin de ne pas trop défa­vo­ri­ser les micros n’ayant pas de filtre ou autre bonnette, le même exer­cice fut essayé avec cette fois un anti-pop placé devant la membrane. Lors de cette prise, la qualité sonore de tous les micros pris du galon. Ou comment démon­trer une fois de plus la plus-value d’un si petit et pour­tant si béné­fique acces­soire. Même les AT2040 et Mb7 Beta souvent à la traîne niveau quali­ta­tif retrou­vèrent une certaine vigueur et un équi­libre plutôt sympa­thique.

Si toute­fois, la vue d’un anti-pop vous hérisse le poil et vous préfé­rez vous en passer pour privi­lé­gier votre image et votre cadre, sachez que des bonnettes addi­tion­nelles sont dispo­nibles pour certains produits. Soit direc­te­ment dans le carton (comme pour le Dyna­cas­ter et le Sm7) soit en option (comme avec les Re20, Re320 ou ProCas­ter).

1– AT2040 Collé + Anti­pop
00:0000:28
  • 1– AT2040 Collé + Anti­pop00:28
  • 2– T-bone M7 Beta Collé + Anti­pop00:27
  • 3– Rode Procas­ter Collé + Anti­pop00:28
  • 4– SE Dyna­cas­ter Collé + Anti­pop00:28
  • 5– Shure Mv7 Collé + Anti­pop00:29
  • 6– UA SD-1 Collé + Anti­pop00:29
  • 7– EV Re320 Collé + Anti­pop00:28
  • 8– AT BP2040 Collé + Anti­pop00:28
  • 9– Logi­tech Blue Nova Collé + Anti­pop00:28
  • 10– Shure Sm7 Collé + Anti­pop00:28
  • 11– EV Re20 Collé + Anti­pop00:29

 

A envi­ron 15–20 cm du micro­phone

EV Re20 brique up coupebasS’éloi­gner du micro­phone permit de tester la sensi­bi­lité des micros mais aussi et surtout leur couleur face au son de la pièce. Nombre des micros testés eurent bien du mal à sortir brillam­ment de cet exer­cice. Les AT2040 et t-bone en devinrent diffi­ci­le­ment utili­sables. Et le Sm7 et le BP40 prou­vèrent qu’ils étaient construits prin­ci­pa­le­ment (pour ne pas dire unique­ment) pour la prise de proxi­mité.

Ce furent surtout le Re20 (encore lui!), le Re320, le Blue Nova (le son mat, vous dis-je !) et le Dyna­cas­ter qui s’en sortirent assez bien. L’ef­fet de pièce n’al­té­rait pas trop leur prise et ils gardaient de façon assez homo­gène leur timbre d’ori­gine.

1– AT2040 20cm
00:0000:29
  • 1– AT2040 20cm00:29
  • 2– T-bone M7 Beta 20cm00:27
  • 3– Rode Procas­ter 20cm00:27
  • 4– SE Dyna­cas­ter 20cm00:27
  • 5– Shure Mv7 20cm00:28
  • 6– UA SD-1 20cm00:27
  • 7– EV RE320 20cm00:27
  • 8– AT BP40 20cm00:24
  • 9– Logi­tech Blue Nova 20cm00:27
  • 10– Shure Sm7 20cm00:29
  • 11– EV Re20 20cm00:28

La sensi­bi­lité

SE DYnacaster Bois FaceTous ces micros sont des dyna­miques. Tous sont donc des micros assez peu sensibles. Il est ainsi toujours bien­venu d’être équipé d’un préam­pli­fi­ca­teur assez éner­gique pour atteindre un bon niveau nomi­nal. Afin d’évi­ter d’avoir à pous­ser votre maté­riel dans ses derniers retran­che­ments, certains construc­teurs comme Logi­tech for Crea­tors (avec le Blue Nova) et sE Elec­tro­nics (avec le Dyna­Cas­ter), ont eu la brillante idée d’adjoindre une petit pré-ampli­fi­ca­teur dans le corps même du micro. Alimenté en 48v, le signal s’en retrouve augmenté de 25 ou 30 dB selon la marque et votre rapport signal sur bruit s’en trou­vera gran­de­ment amélioré. Une bonne plus value pour l’en­re­gis­tre­ment de voix parlées !

De tous les micros testées, seul le Sm7B pour­rait vrai­ment vous poser un problème de niveau. Et ce problème est le plus gros (sinon le seul) handi­cap de ce micro! Il est alors plus que conseiller de vous équi­per d’un petit boîtier de pré-ampli­fi­ca­tion pour retrou­ver de la puis­sance plus faci­le­ment. Les marques Cloud, Royer, Radial en proposent de diffé­rentes sortes. Cela peut repré­sen­ter un inves­tis­se­ment en plus mais pour­rait égale­ment vous être utile avec d’autres dyna­miques.

Parti­cu­la­ri­tés du Shure Mv7

SHure Mv7 red Tactile OkIl faut noter que le micro Shure Mv7 est le seul produit de ce test à être égale­ment un micro Usb. Et via son port usb, une multi­tude d’op­tions addi­tion­nelles se présentent à vous. Inter­face audio, compres­sion à la prise, prise casque, pavé tacti­le…

Cela lui donne un petit plus et le démarque légè­re­ment des autres, prenez donc bien cela en compte lors de votre choix car son rapport qualité-prix en devient extrè­me­ment inté­res­sant!

Conclu­sion

A l’ex­cep­tion des Audio-Tech­nica AT2040 et Thomann Tbone Mb7 Beta qui me parurent un peu pauvres quant à la resti­tu­tion d’une voix, tous les micros testés offrent un rendu sonore quali­ta­tif. Et tous possèdent leurs avan­tages comme leurs incon­vé­nients.

Si la gran­deur et le natu­rel du Re20 n’est plus à démon­trer, son prix un peu exces­sif peut en rebu­ter plus d’un. A contra­rio le Shure Mv7 propose une myriade d’op­tions pour un prix moindre mais peut-être préfé­re­rez-vous la poly­va­lence du Dyna­cas­ter ? Ou le son plus origi­nal du BP40 ? Le choix d’un micro est souvent problé­ma­tique puisque très person­nel et donc forcé­ment subjec­tif. En fonc­tion de votre timbre de voix, de la couleur que vous recher­chez, du maté­riel déjà en votre posses­sion et/ou surtout de votre budget, à vous de tester ces micro­phones pour voir lequel pour­rait vous conve­nir le mieux. Mais l’un de ces micros fera sûre­ment faire votre bonheur. Et celui de vos follo­wers !

← Article précédent dans la série :
Un micro podcast à tout petit prix

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.